Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Entrées chaudes, Objets utiles ou futiles » Accueil

Thon foie gras semoule, il y aussi des recettes faciles dans le Thuriès magazine !

2008 nov 7

thon_foie_gras_semoule1.JPG

Le Thuriès de novembre nous présente Arnaud Lallement de l’Assiette Champenoise, à Tinqueux, non loin de Reims, bien loin d’ici donc ! Alors faisons connaissance avec ce talentueux chef doublement étoilé.

Deux des recettes présentées sont particulièrement simples et rapides, voici la première, que je vous ai programmée  alors que je macaronne à Bordeaux !

Thon, foie gras, semoule. Une semoule parfumée, un bouillon réconfortant, et du thon japonisant marié au foie gras, que du plaisir…

thon_foie_gras_semoule7.JPG



Le recette :



Pour 4 personnes :100g de thon, 100g de carottes et de navets, 50g de poireau et de céleri branche, QS de Wasabi, sauce teriyaki, sel, poivre, 25g d ‘oignon, 2g de purée de piment, 1g de ras al hanout, de curcuma, de cumin et de paprika, 8g de concentré de tomates, 500g de bouillon de légumes, 50g d’eau, 50g de semoule, 10g de pignons torréfiés, 6 feuilles de coriandre, 4 cubes de foie gras cru de 25g.

Pelez et taillez les légumes lavés. Détaillez le thon en petits cubes, assaisonnez-les avec du wasabi* et de la sauce Teriyaki*.
Le bouillon de couscous
: faites suer l’oignon avec les épices, ajoutez le concentré de tomates,  poireau, céleri, carotte et navet. Assaisonnez, mouillez avec le bouillon et cuire environ 1heure 30.
La semoule
: Versez l’eau bouillante sur la semoule, couvrez et laissez gonfler. Egrainez-la, ajoutez les pignons torréfiés* et la coriandre ciselée, assaisonnez.
Le foie gras : Poêlez le sur toutes les faces, assaisonnez, épongez.
La finition : Dressez dans votre assiette le tartare de thon puis la semoule à l’aide d’un cercle, posez dessus un cube de foie gras. Servez le bouillon chaud dans un verre.
Le conseil du chef : Accompagnez ce plat d’un champagne « brut initial » Jacques Selosse qui se marie parfaitement avec le foie gras.



Explications utiles :



La Wasabi : [pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore] ce condiment japonais est obtenu à partir d’une plante vivace dont on utilise la racine, c’est une sorte de raifort au goût extrêmement fort. Il appartient d’ailleurs à la même famille botanique que le raifort et la moutarde. Le wasabi ne pousse spontanément qu’au Japon et dans l’île de Sakhaline.
On le trouve dans les rayons des épiceries orientales, où il peut être vendu en tube, déjà préparé, ou plus classiquement en racine, sous forme de poudre qu’il faut mélanger à de l’eau pour obtenir une pâte.[ source wikipédia] Et pour la petite histoire, une des dernières délicieuses créations de Pierre Hermé c’est un macaron et aussi une verrine où le wasabi frais est associé au pamplemousse confit et au thé vert un pur régal.

La sauce Teriyaki: cette sauce d’origine japonaise est composée de sauce soja naturellement fermentée, vin, sucre, vinaigre et gingembre. Elle est idéale pour les marinades.

Pignons torréfiés : Evitez de torréfier les fruits secs à la poêle, vous les grillerez en surface et pas à coeur, préférez toujours la torrefaction au four – 10mn à 150°- pour une dégustation idéale.

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



Rubrique  Ça pousse : J+15



Des nouvelles de mon jardin d’hiver ! Les petites cloches ont été enlevées, les pousses apparaissent timidement, le spectacle est continu !

aero_garden10.JPG
Le 6 octobre, la menthe et le persil font une timide apparition

basilic_coriandre01.JPG

Basilic et coriandre ont du punch !

aero__garden32.JPG

L’aneth, la ciboulette et le basilic pourpre se portent à merveille !

Si vous n’avez pas encore vu la vidéo c’est ici.

Vous pouvez acheter l’aérogarden  dans les réseaux de distribution traditionnels à savoir le BHV, Hyper media/Saturn, les magasins d’électro ménager et  Connexion, Gitem, Pro et aux galeries Lafayette. La commercialisation en France ne fait que commencer donc un peu de patience ! Pour plus de détails techniques c’est ici

Pour commander les kits c’est ICI -Clic- et si vous voulez connaître les distributeurs de votre région demandez sur ce site en utilisant le formulaire de contact.

La suite mardi prochain !

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

25 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • Bige

    Effectivement, cette recette paraît simple à réaliser… Et certainement très goûteuse…Quant au kit, j’en rêve : de la menthe à la maison, enfin ! Moi qui la fait mourir rien qu’en passant devant… Et le basilic pourpre que je ne connais pas…

  • Bige

    Oups ! Où ai-je la tête ? Bon week-end macaronnesque et bisous à Anne !

  • gredine

    Je croquerais bien une petite pousse fraiche. A choisir, je préfèrerais à l’association thon, foie gras qui me maisse perplexe.

  • Stéphane

    oh, mais c’est des débuts tout timide mais ça doit être particulièrement intéressant de les voir grandir comme ça!!!

  • THIERRY2TAHITI

    Quelle coïncidence, moi qui vient tout juste de manger un filet de Mahi-mahi [http://en.wikipedia.org/wiki/Mahi-mahi] accompagné d’un riz aillé et d’une sauce teriyaki au diner de ce soir !!!
    Ce thon et fois gras ont l’air extras avec toutes ces épices !
    Bon voyage à bordeaux et bon WE.
    Thierry de Tahiti

  • Tiuscha

    Très joli et très zen ton jardin de graines germées ! Je viens d’acheter le Thuries, cela faisait partie des recettes sélectionnées, je m’interroge surtout sur ce bouillon à boire…

  • Clem

    Dès que pointent les fêtes à l’horizon, je me demande avec quoi je vais bien pouvoir marier mon foie gras cette fois-ci (j’en mangerai bien toute l’année mais c’est un peu cher)…
    Le thon j’avoue que je n’avais jamais essayé, et cet assemblage de saveurs me semble très interessant!
    Bravo pour le petit jardin d’hiver, je dois dire que l’idée est plutôt séduisante…

  • Rosa

    Une recette simple, mais raffinée et savoureuse!

    Bises et bon weekend,

    Rosa

  • theCook

    je me passerai du foie gras, mais le tartare de thon + semoule a l’air très sympathique…
    quant à cet aero garden, ça fait très envie, j’attends de savoir comment ça évolue sur la durée…

  • Colette MARTINIC

    Facile ,cela me convient parfaitement ,pour les plantes ,bon j’ai un petit potager ….merci du tuyau ,je le donne à mes maies métropolitaines …bise et bonne journée

  • Val

    Assez facile, c’est vrai que c’est trop rare, malheureusement! Cependant, un plat assez coûteux, à réserver aux occasions!

  • Babychocolate

    Et oui j’ai emarque cette recette dans le thuries et j’ai ete surprise de sa simplicité j’avais d’ailleurs mis un petit post it afin de vite l’essayer mais je vois que tu ma devancer

  • vanessa

    oui, je l’ai repérée aussi celle là !

    j’imagine que tu t’es régalée,

    j’ai commandé ton livre il y a 10 jours, amazon le livre après le 15/11 !! C’est fou, hein ?

  • sandrine

    Bonjour Mercotte,

    C’est certain qu’il ya des recettes très simples dans le Thuriès….j’adore ce magazine….très belle réussite dans tous les cas, d’après la photo…..bon week-end à toi et à très bien bientôt !!!!!
    Bises

  • Tristan

    vanessa: Si vous avez la possibilité, annulez votre commande chez Amazon et passez en une sur le site du livre : http://www.solution-macarons.com

    Les frais de port sont aussi gratuits et il vous sera envoyé par l’éditeur sous 2 jours; dédicacé par mercotte.

  • fossati

    L’italo rémois que je suis et ami de Arnaud (je le vois ce jour), a son grain de sel a mettre pour ce choix d’association facile avec Selosse initial.
    Etant donné la présence du thon , j’irai sur un vieux vin de champagne avec un peu de minéralité comme le terroir de Piery, avec un champagne de Guy Michel 1985.
    La cuvée les Rachais 2002 de Raymond Boulard à Cauroy irait trés bien aussi .
    Et si résolument vous voulez répondre au foie gras de façon conventionnelle, tentez la trés étonnante cuvée libertine de Yannick doyard à Vertus.
    Reims loin? Autant que Bordeaux pour macaroner….

  • martine

    merci pour la dédicace reçue .
    Enchantée par votre livre sur les macarons .
    continuez à nous donner autant de plaisir avec vos recettes .
    martine

  • Claude-Olivier

    tentant tout ceci, et sympa les plantes qui poussent 😉 faut pas avoir besoin de faire 12 mojitos avec 😉 biz

  • valerie

    jolies recettes et photos sur ton blog
    bonne journée
    val

  • lydian

    J’ai eu la chance de manger une fois à l’Assiette Champenoise (20kms de chez moi!) ,on y vit une véritable « expérience culinaire », on ressent intensément chaque saveurs des différents ingrédients bien que le plat paraisse complexe, tout s’accorde, tout se fond pour le plus grand bonheur de notre palais.
    C’est dans ces moments là que je me rends compte qu’il y en a qui vivent sur une autre planette que moi!
    Bises et bonne soirée.

  • Florian

    Sympa l’Aerogarden, c’est vrai que ça fait envie, mais entre nous … :

    – l’appareil à 150 euros
    – les graines à 20 euros
    – la lampe basse tension à 15 euros à changer de tps en tps
    – la consommation d’électricité

    Je trouve que ça fait cher pour quelques herbes hors saison.

    Sans compter l’impact « bilan carbone » absolument désastreux pour trois brins d’herbes aromatiques : compter les matières premières, les litres d’eau polluée et la dépense d’énergie, pour fabriquer l’appareil et la lampe.

    Au fond, ça ne serait pas un gadget pour bobo plein aux as, qui veut se donner bonne conscience et jouer les écolos ?

    Moi, j’ai planté du basilic dans un pot avec du terreau tout ce qu’il y a de plus simple, à la mi-Octobre. Complètement hors saison, je vous l’accorde.

    Mais le pot est resté exposé à la fenêtre de mon bureau, orienté plein sud, avec peu de luminosité naturelle à cause des immeubles en vis à vis. Malgré tout, au bout de quelques semaines j’ai des pousses de basilic de taille fort honorable … et sans électricité, sans machine, sans dépense d’énergie.

    Coût de mon basilic : même pas 5 euros le sachet de graines au BHV, j’ai recyclé un vieux pot de fleurs au bureau, et le terreau était déjà dedans.

    Alors ? Qui est le plus respectueux de la planète ?
    Moi, ou l’utilisateur de l’Aérogarden ?

    Pour cette question bien sentie, je vous laisse le soin de m’éclairer de vos lumières… basse tension bien sûr.

  • mercotte

    Florian : à chacun ses choix, je suis ravie d’avoir pendant 7 mois consécutifs une récolte de 7 sortes de basilics que je ne trouve pas dans le commerce, qui ne poussent pas dans mon jardin, en pot je n’ai que 2 sortes qui poussent et pas aussi abondamment, cela me permet de cuisiner parfumé ! après effectivement cela a un coût que j’assume je fais des économies ailleurs et il y a d’autres façons aussi de ne pas gaspiller.

  • Florian

    Bonjour mercotte,

    Avant tout merci d’avoir réagi si promptement.
    Peut-être un peu trop : vous oubliez une dimension importante de mon commentaire.

    Pour ce qui est de l’argent : j’ai effectivement commencé en soulevant le coût de l’appareil. Je peux comprendre que le plaisir de cuisiner parfumé n’a pas de prix, et que quand on veut ce plaisir, on est prêt à y mettre les moyens. Moi-même, j’ai un métier très prenant, pas le temps de jardiner, pas de jardin potager (dans un appartement c’est pas évident !) et en me laissant tenter, je pouvais certainement mettre le prix pour acquérir ce petit bijou de la technologie.

    Mais tout n’est pas qu’une question d’argent. Il y a la planète bleue, y pensez-vous ? Il y a la dimension de l’empreinte écologique. Je n’ai pas la connaissance exacte des matériaux et des procédés de fabrication de cet appareil. Mais soyez sincère, et considérez cette question. Ne croyez-vous pas que le rapport entre les conséquences écologiques de la fabrication de cet appareil, et le bénéfice écologique attendu en contrepartie, n’est pas forcément positif ?

    J’attends que l’on me démontre que grâce à cet appareil, on ne pollue plus les sols, on n’utilise plus de pesticide, on ne prend plus sa voiture pour aller au marché, ou, pourquoi pas, on peut nourrir deux personnes … Honnêtement, j’en doute.

    A l’heure où le développement durable consiste à faire vivre les générations actuelles sans compromettre l’avenir des générations futures, permettez-moi de croire, et même d’affirmer (sauf preuve contraire), que ces appareils représentent beaucoup de pollution industrielle (rien que par les matériaux utilisés, la fabrication des pièces de rechange et le conditionnement des consommables), et je ne pense pas que ce soit vraiment un geste citoyen que de s’équiper de cette machine.

    Cela me laisse un peu le sentiment d’une usine à gaz. Je comprends que cela est passionnant de regarder pousser ses plantes, j’éprouve le même plaisir en voyant mon basilic. Mais honnêtement, et sans vouloir jouer les écolo-intégristes, je ne crois pas que cet appareil soit un progrès pour la planète.

    Je sais que ce n’est pas son but affiché, mais à moins de me démontrer le contraire, je reste persuadé que cet appareil n’a rien d’écologique. J’ai la chance d’avoir un marché près de chez moi où la botte de basilic, de persil, de mente fraîche ne coûtent qu’un euro. Je crois qu’il est plus responsable et moins polluant d’aller acheter ses herbes au marché, quitte à les congeler ensuite si on veut les conserver, que d’utiliser un jardin qui fonctionne sur le 220 volts…

    Tuyaux : http://pages.infinit.net/belber/annehtm/conservation.htm

  • mercotte

    Florian : je n’ai jamais prétendue être écolo désolée, merci pour toutes ces infos qui intéresseront les lecteurs concernés

  • Florian

    Rebonjour Mercotte,
    Nous vivons tous sur la même planète bleue, et nous sommes tous concernés.
    Cela dit, je ne connais que trop bien cet esprit « après moi le déluge » qui anime malheureusement trop de gens. Je suis heureux de votre réponse : elle montre que j’ai mis le doigt sur « une vérité qui dérange », pour paraphraser Al Gore.


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.