Haut
Couverture - Solution Organisation Solution Organisation,
pour recevoir ses amis dans la joie et la bonne humeur ... par Mercotte
Pains & viennoiseries » Accueil

Brioches escargots chocolat orange, Fou de pâtisserie n°10

2015 avr 1

IMG_6885.JPG

Avant de m’envoler pour le Festival culinaire Bernard Loiseau à Maurice, je vous avais quand même préparé une recette puisqu’ici à part quelques macarons, je ne cuisine pas…
Alors après la délicieuse brioche Nanterre du magazine Fou de pâtisserie au hit parade de ce blog depuis plus d’un an, pourquoi ne pas récidiver avec les excellentes brioches escargots chocolat orange que le magazine nous propose ce mois -ci. Je suis sûre que cette nouvelle brioche -vous pouvez bien sûr changer le parfum si le mariage orange choco ne vous plait pas-  aura autant de succès que la Nanterre, en tout cas avec mes testeurs nous nous sommes régalés.

IMG_6895.JPG



La recette :



Pour 15 brioches

La pâte à brioche* : 370g de farine de gruau ou à défaut de T45, 40g de sucre semoule, 9g de sel, 15g de levure biologique*, 20g de poudre de lait*, 240g d’oeufs*, 300g* de beurre.
Dans la cuve du robot équipé du crochet mettre la farine, le sel, le sucre, la levure émiettée et la poudre de lait. Pétrir* à petite vitesse -1- en ajoutant petit à petit la moitié des oeufs légèrement mélangés à la fourchette puis quand la pâte commence à se décoller un peu passer à vitesse moyenne -4- et ajouter le reste des oeufs. Quand la pâte se décolle ajouter le beurre pommade petit à petit et continuer le pétrissage -4- jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé. Fariner un cul de poule ou un saladier, y transférer la pâte, filmer au contact* ou la recouvrir d’un torchon humide. Laisser pousser* une bonne heure à l’abri des courants d’air ou dans votre four si vous avez une fonction spéciale levage de pâte. Dégazer* le pâton sur le plan de travail fariné, l’aplatir, le malaxer et l’étirer. Le poser sur une plaque, filmer au contact et réserver quelques heures au réfrigérateur, une nuit c’est bien.

La crème pâtissière aux oranges confites : 100g d’oranges confites*, 20g de Grand Marnier*, 240g de lait frais entier si possible micro-filtré*, 50g de sucre semoule, 1/2 gousse de vanille grattée, 50g d’oeuf entier + 10g de jaune d’oeuf, 35g de poudre à flan*, 20g de beurre.
Couper les oranges en petits dés et les faire infuser dans le Grand Marnier. Porter à ébullition le lait avec la gousse de vanille grattée et la moitié du sucre. Mélanger les jaunes d’oeufs, l’oeuf entier et le reste du sucre puis ajouter la poudre à flan. Verser dessus le lait bouillant en mélangeant bien et reporter sur le feu. Laisser cuire quelques minutes sans cesser de remuer, retirer du feu, ajouter le beurre et les oranges confites. Laisser refroidir.

Le glaçage orange* : 60g de jus d’orange, 130g de sucre glace, 10g de Grand Marnier*.
Faire tiédir le jus d’orange dans une casserole, verser doucement le sucre et bien mélanger. Ajouter le Grand Marnier hors du feu et conserver au frais.

Le montage  : 1 oeuf, 1 orange, 100g de pépites de chocolat ou de perles craquantes, QS* de farine.
Fariner le plan de travail et étendre la pâte en un rectangle de 40 x 50 cm. A l’aide d’un fouet, détendre la crème pâtissière pour l’assouplir. L’étaler ensuite sur la pâte à l’aide d’une spatule coudée, parsemer de pépites de chocolat ou de perles craquantes. Rouler le tout du haut vers le bas en serrant bien. Déposer le boudin sur une feuille de papier cuisson* en serrant bien. Réserver au frais.

La finition : allumer le four à 30°. A l’aide d’un couteau-scie découper des tranches de 2cm d’épaisseur dans le boudin de pâte. Les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson et les laisser pousser une demi-heure dans le four à 30°. Les dorer ensuite  à l’oeuf battu.
Chauffer le four à 165°* et enfourner les escargots environ 15min* à surveiller. Dès la sortie du four étaler le glaçage à l’aide d’un pinceau. Laisser refroidir à température ambiante puis râper dessus des zestes d’orange.
Ces escargots se consomment dans la journée.

IMG_6880.JPG



Explications utiles ou futiles



A lire avant de poser vos questions, si vous n’avez pas de réponse c’est qu’elle figure ici. 

La pâte à brioche : je ne saurais trop vous encourager à lire cet article  si vous avez des problèmes avec vos pâtes à brioche, j’essaie de vous aider à mieux les réussir -clic-.

La levure biologique : par opposition à la levure chimique c’est de la levure fraîche de boulanger. Je la préfère de loin à la levure déshydratée. Si vous utilisez de la levure déshydratée référez-vous aux indications sur le paquet pour trouver les équivalences.

Les oeufs : que ce soit les blancs, les jaunes ou les oeufs entiers, en pâtisserie pour mettre toutes les chances de son côté il faut être précis et donc les peser, bien sûr sans la coquille.

La poudre de lait : le lait en poudre ralentit la déshydratation et le dessèchement des pâtisseries, et des viennoiseries, il garantit une meilleure conservation. De plus, grâce à sa richesse en lactose il accentue la couleur dorée des biscuits, pâtisseries et autres viennoiseries. On l’utilise tel quel directement.

Le beurre : plus  la pâte contient de beurre, plus elle est difficile à façonner, mais meilleure sera la brioche.

Pétrir sans robot : on me pose souvent la question : peut-on y arriver sans robot ? Mais oui bien sûr, suffit de pétrir gaillardement à la main, il y a quelques siècles les brioches existaient mais pas les robots…

La vitesse de pétrissage : débuter à petite vitesse -1-. Quand la pâte commence à se décoller ajouter le reste des oeufs et pétrir à vitesse moyenne -4-.

Filmer au contact : poser un film alimentaire directement sur la préparation de manière à empêcher le contact avec l’air. Cela évite la condensation et  la formation d’une pellicule en surface.

La pousse à température ambiante : s’il ne fait pas assez chaud dans votre cuisine et si votre four n’a pas de fonction spéciale pour faire lever la pâte, faites-le chauffer quelques minutes, éteignez-le et laissez la pâte dans le four éteint. Après le façonnage, il est préférable d’enfourner une pâte moins levée que trop, une pâte trop gonflée va retomber à la cuisson.

Dégazer : après la première pousse d’une pâte, chasser le gaz carbonique.

Oranges confites : les choisir de bonne qualité le résultat n’en sera que meilleur…

Variantes : pour le parfum vous pouvez bien sûr remplacer les oranges par des raisins marinés dans du rhum, voir même ne mettre que la pâtissière nature bien vanillée, ajouter ou non des pépites, bref sur cette base laisser libre cours à votre imagination …

Le Grand Marnier : si vous n’aimez pas l’alcool vous pouvez le remplacer par du jus d’orange. Si vous n’en avez pas vous pouvez le remplacer par du Cointreau ou équivalent.

Le lait micro-filtré : La technique de micro filtration du lait vient du Canada où elle est beaucoup plus répandue qu’en France. Elle consiste à filtrer le lait écrémé afin de le débarrasser des micro-organismes et bactéries indésirables. Après avoir écrémé le lait et pasteurisé la crème, le lait est filtré sur de très fines membranes qui retiennent les bactéries. Le lait et la crème sont ensuite mélangés dans des proportions standards pour obtenir du lait entier, demi-écrémé ou écrémé. Grâce à ce procédé, le lait peut être gardé au réfrigérateur pendant 15 jours avant ouverture. Contrairement aux autres traitements du lait (pasteurisation, stérilisation, UHT), cette technique récente permet de débarrasser le lait des bactéries sans le chauffer. Le goût du lait micro filtré est très proche de celui du lait cru.

La poudre à flan : quand vous voyez dans une recette les termes poudre à flan ou poudre à crème, vous pouvez les remplacer sans problème par de la maïzena, de la fécule de pomme de terre ou n’importe quelle autre fécule.

Astuce pour réussir la crème pâtissière :  délayer et petit à petit le mélange jaune d’oeuf-sucre-farine avec une bonne partie du lait bouillant pour obtenir une texture liquide et non pâteuse, pratiquement semblable à la texture du lait dans la casserole, puis la cuire suffisamment sans cesser de remuer, en formant des 8 si vous êtes perfectionniste…

Le glaçage : il m’en est resté, vous pouvez ne préparer que les 2/3 de la recette.

QS : abréviation pour quantité suffisante.

Le papier cuisson : j’ai serré mon pâton dans du film alimentaire par habitude plutôt que d’utiliser du papier cuisson à vous de voir …

Temps et température de cuisson : comme toujours ils sont donnés à titre indicatif, à vous de vous adapter en fonction de votre four.

IMG_6883.JPG

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



L’Actu



Les coulisses du Festival … Un dîner à quatre mains Masashi Ijichi et Pierre Hermé.

IMG_3281.JPG

Pierre Hermé explique la composition et le dressage de ses deux desserts au personnel de salle.

IMG_3288.JPG

Masa et sa femme épuisés mais heureux en fin d’un repas épique puisque ses produits bloqués à l’aéroport ne sont arrivés qu’à 18 heures pour un service de 85 couverts avec des pigeons à confire. Tout le monde s’y est mis, PH a découpé les homards, les cuisiniers de tous les restaurants de l’hôtel ont prêté main forte, et le service a été top !

IMG_3289.JPG

A table…

IMG_3292.JPG

Sébastien Claverie collaborateur de Pierre Hermé nous a aussi rejoint, il était au dressage des desserts avec PH et la femme de Masa chef pâtissière et tou comme son mari une ancienne de chez Anne-Sophie Pic.

IMG_3298.JPG

Et nous avons tous retrouvé avec bonheur les adorables et joyeux enfants de la famille Ijichi ..

IMG_3312.JPG

Cyril a aussi décidé de photographier le lever de soleil au petit matin …

IMG_3136.JPG

Un peu de rêve pour terminer puisque j’écris ce billet en direct de la plage !

Enjoy

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

25 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • Ludivine

    Bonjour Mercotte, je viens de faire justement une brioche Nanterre ce week-end, maintenant que j’y arrive j’en fais régulièrement et justement j’avais prévu de faire une recette d’escargot aux pépites que j’ai et bien je vais faire la votre. Pour votre explication sur le lait micro filtré je n’arrivais pas à en trouver et la dernière fois c’est bon j’en ai acheté. J’ai fais une crème pâtissière avec et j’en ai bu pour goûter. En le buvant, ça n’a pas du tout le même goût que le lait pasteurisé même entier, c’est surprenant quand on est habitué au pasteurisé.
    Enfin pour terminer, les paysages qui vous entourent sont vraiment magnifiques profitez-bien de votre séjour et de vos balades matinales qui doivent être super.
    Bonne journée. Ludivine

  • kayla

    Humm je voulais faire des escargots ce prochain w-end, ca tombe super bien ! oh cette eau !!

    • mercotte

      Bonne recette mais je crois que je vais la faire en brioche feuilletée c’est plus aérien 🙂

  • Audrey

    Bonjour Mercotte,

    Waouh !!! Alors là le régime c’est fichu ! Bon ben là, je garde la recette car orange choco j’adore, sauf si un chef pâtissier se lance à en faire, je ne suis pas trop douée dans le roulage, pas très esthétique …

    C’est super ce reportage, non pas que je vous envie d’être sur une place au chaud sans pluie, avec l’entraide de toutes les mains avec les impondérables du métier 😉 et ravie de revoir les enfants en photos, déjà l’année dernière, vous les avez pris en photos, je crois.(je n’ai pas vérifié).

    Mais je participe au côté exotique : découpage de mangue au dessert, une première pour eux et les hypothèses fusent 😉

    Bon séjour !

    • Audrey

      Pour eux : mes enfants ;), j’étais pas très concentrée en écrivant …

  • caro-en-cuisine

    Ils sont gourmands. J’avais testé en version raisin-rhum mais j’avoue que ta version chocolat-orange me tente beaucoup.

  • gredine

    J’adore ! Sûr que je vais essayer ces brioches. Ça me consolera de te savoir au soleil et au chaud. Je me suis jurée de ne pas acheter « fou de pâtisserie » et tout ce que tu en tires m’attire vraiment. Vais je résister longtemps …

  • kali

    Je me régalerais bien avec l’une d’entre elles 🙂
    Bon séjour

  • manu

    Coucou ! j’ai bien envie de la tenter ! il y a deux semaines j’ai fait 3 brioches nanterre, dont une que j’ai fait rassir pour faire une brioche perdue façon Cyril Lignac, elles ont été appréciées ! Je dois m’améliorer !!!
    bises

  • Françoise

    Merci Mercotte ! Excellente recette qui je ferais plus tard , car à force d ‘être trop gourmande je dois perdre 2 kilos !!
    merci pour ces photos du paradis suite du beau reportage du festival!! c’est bien de nous faire voyager avec vous ♥

  • mariage

    Bonjour Mercotte,

    Que de sublimes paysages….je vous envie, je suis toujours vos recettes avec beaucoup de plaisirs et ma petite famille se régale de ses merveilleuses pâtisseries.
    J’ai ma petite entreprise de couvertures amovibles et personnalisables pour cahiers, agendas ect…et c’est tout naturellement que j’ai pensé a vous en créant 2 couvertures amovibles de cahiers pour écrire ses recettes fétiches, l’un à une couverture cupcakes, l’autre une couverture macarons ! Aller voir sur ma page facebook quand vous aurez le temps, elle s’appelle : aux cahiers d’antan, j’espère que cela vous plaira

  • laure

    Rolalalaaaaa ça donne envie! 🙂

    • mariage

      Merci Laure , faites moi un coucou sur facebook

  • Fatha59

    Bonsoir Mercotte je viens juste de terminer de cuire mes brioches mais moi a la place du chocolat j ai mis des raisins
    secs parceque moi j adore les raisins secs et je vous assure c est trop bon merci pour toutes vos bonnes recettes
    J en ai déja fait pas mal j aime beaucoup votre blog continuez a nous régaler

  • as

    Bonjour Mercotte
    Juste une question:
    Dans les ingrédients du montage, il y a un oeuf, c’est pour la dorure de la finition et et il y a une orange, c’est pour les zestes de deco de la finition aussi ?
    Merci
    as

  • as

    Encore une question … De novice
    Est ce que la recette de la brioche peut servir pour des pains aux raisins traditionnels ?
    Merci
    as

    • mercotte

      et bien pourquoi ne pas lire jusqu’au bout ?

      • as

        Sorry
        Pas lu la variante.
        As

  • jakie53

    Il va falloir que je teste cette brioche Nanterre (mes enfants y vivent) en plus je ne connaissais pas du tout. Bises et bonne soirée

  • Esther

    Bonsoir Mercotte,

    En lisant votre billet, je suis partie rechercher mon magazine pour me lancer dans la recette. Après avoir été chercher du lait microfiltré au Monop’ du coin, j’ai commencé à pétrir la pâte à brioche. La pâte m’a semblé très très collante mais je me suis dis que ça irait mieux après le passage au frigo. Mais quelle catastrophe! Je n’ai jamais travaillé une pâte aussi collante, aussi molle, impossible de la rouler! A quoi cela est dû? Pourtant je ne suis pas à ma première brioche mais là… je suis dépitée…
    En tout cas, continuez à nous régaler! MErci!

    • mercotte

      Esther avez vous suivi le lien qui explique les astuces pour les brioches?

  • Instant Miam

    Un régal, ma gourmandise préférée 😉


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.