Haut
Couverture - Solution Organisation Solution Organisation,
pour recevoir ses amis dans la joie et la bonne humeur ... par Mercotte
Gâteaux & entremets » Accueil

Gâteau de patates douces aux écorces d’oranges confites, retour des Îles, un brin de nostalgie …

2015 avr 8

IMG_7037.JPG

Il y a quelques mois, de retour de Montréal je vous avais proposé un dessert traditionnel québécois, le pudding chômeur, alors de retour de l’île Maurice vous n’allez pas échapper à une recette un peu plus exotique, mais avec des produits que l’on trouve facilement ici,  un gâteau de patates douces initialement aux écorces de tangor. Ok, j’imagine que tout comme  moi, vous vous demandez ce qu’est le tangor. Heureusement notre ami commun Mr Google nous apprend que c’est un agrume appelé aussi tangerine, qui se rapproche fort de l’orange, alors s’adapter devient une évidence. J’ai trouvé ce gâteau familial dans le très qualitatif magazine de Thierry Kasprowicz Mets Plaisirs. Encore une fois voilà une recette simple, économique et facile, idéale pour le goûter des enfants pendant ces vacances de printemps.

IMG_7024.JPG
Comme souvent j’ai tenté deux versions, l’originale, ici de forme carrée en utilisant le lait concentré sucré, puis une adaptation légèrement modifiée, la ronde, en utilisant un yaourt à la grecque non sucré en lieu et place du lait concentré. La différence est minime mais psychologiquement on va dire que c’est un peu moins sucré…

IMG_7048.JPG



La recette initiale



Retrouvez mon interprétation dans le paragraphe  explications utiles ou futiles

Pour 6/8 personnes* : 2 patates douces, 3cs de lait concentré sucré, 2 fois 100g  de sucre, 2 oeufs, 50g de farine, 1 gousse de vanille, 50g de beurre, un tangor avec une écorce ferme.
La cuisson des patates : les plonger non épluchées et entières dans de l’eau bouillante pendant 40 min, elles doivent être fondantes à coeur.
Le confit d’écorce* : prélever l’écorce du tangor, la couper en bâtonnets. Les confire dans très peu d’eau et 100g de sucre puis les sécher au four à 80° pendant 15 min. Les détailler en dés.
L’appareil à gâteau : écraser à la fourchette* les patates épluchées, ajouter le beurre pommade, le sucre, les graines récupérées dans la gousse de vanille, le lait concentré, les oeufs puis en dernier les dés d’écorces. Beurrer un moule de votre choix*. Préchauffer le four à 180° chaleur tournante et cuire 1 bonne heure*. La lame du couteau planté dans le gâteau doit ressortir brillante et sèche. Laisser tiédir et démouler avec précaution, le gâteau est moelleux. Poudrer éventuellement de sucre glace.

patates_douces_11.jpg

Pour égayer la présentation, plutôt que de laisser le gâteau tel quel à la sortie du four, photo de gauche, je l’ai un peu poudré de sucre glace à l’aide d’un pochoir.



Explications utiles ou futiles :



A lire avant de poser vos questions, si vous n’avez pas de réponse c’est qu’elle figure ici

Modifications de la recette : il existe 2 sortes de patates douces, celles à chair rose et celles à chair blanche. La recette ne le précise pas mais au vu de la photo du magazine ce sont les blanches qui ont été utilisées. Pour ma part j’ai choisi les roses  mais peu importe, à vous de voir. Pour le sucre de l’appareil à gâteau j’ai mis du muscovado qui me semblait approprié à l’océan indien, mais je pense que c’est du sucre blond de canne comme on trouve là-bas qui a été employé.
Je suis fan de vanille donc j’ai utilisé les graines de 2 gousses de vanille de Madagascar, j’en ai beaucoup dans mon congélateur donc je ne me restreins pas. J’ai bien sûr remplacé le tangor par une orange bio. J’imagine aussi que vous pouvez, si vous êtes intolérant au gluten remplacer la farine par une fécule, je n’ai pas essayé mais 50g ce n’est pas non plus énorme et cela ne doit pas changer beaucoup la texture de la préparation. 3cs de lait concentré équivalent à environ 60g, dans la version modifiée avec yaourt à la grecque j’ai donc remplacé le lait par 1/2 yaourt un peu au pif, vous pouvez aussi mettre du fromage blanc style Jockey si vous préférez. Cette recette je vous le rappelle est un gâteau familial. Il y a une différence entre faire des gâteaux et faire de la pâtisserie, ici  les pesées sont moins précises, 2 oeufs équivalent je pense à 100g d’oeufs sans la coquille…

patates_douces_12.jpg

Le nombre de personnes : tout dépend des portions que vous faites, à mon avis c’est plus pour 10 que pour 6 mais là encore à vous de voir.

La taille des moules : mon moule rond mesurait 24cm de diamètre ce qui donne un gâteau moins épais, j’ai préféré de loin la version carrée avec un moule de 16cm de côté.

Le confit d’écorces : là encore pour gagner du temps vous pouvez utiliser de bonnes écorces d’oranges confites voire même de citrons si vous préférez un peu d’acidité.

L’appareil : plutôt que d’écraser les patates à la fourchette, j’ai mélangé tous les ingrédients dans la cuve de mon robot équipé de la feuille, le fouet plat.

La cuisson : attention en fonction de votre moule et aussi de la qualité des patates choisies elle peut se prolonger d’une bonne 1/2 heure, soyez attentifs et surveillez-la.

IMG_7032.JPG

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



L’actu :



 182746_137663973093154_1559126917_n.jpg

Pour mes lecteurs suisses ou frontaliers, à ne pas manquer le 16 avril prochain à l’occasion de l’inauguration du Café Épicerie Les Filles Indignes, 10 rue de l’arquebuse à Genève, mon amie Coco Jobard, la femme aux cent chapeaux, designer culinaire, facétieuse, ingénieuse et esthète va investir le café épicerie “les Filles Indignes”  à partir de 16 heures et jusque tard dans la nuit, le temps d’une soirée gourmande…
En effet Marie, la maîtresse des lieux, vous accueille comme à la maison dans son café épicerie fine et vous invite à un premier rendez-vous gourmand, où Coco dédicacera son livre “La cuisinière du Dimanche” et réalisera rien que pour vous une de ses propres recettes. Cette gourmandise sera exclusivement préparée avec les produits de l’épicerie, et spécialement “désignée” pour les filles indignes. Un événement unique à ne manquer sous aucun prétexte pour tous les fins gourmets et les fines gourmettes.

IMG_9898.JPG

Le saviez -vous ?  Coco travaille en étroite collaboration avec Pierre Hermé pour le stylisme et la mise en forme des recettes de la plupart de ses livres.

PH_et_Coco12.JPG

Enjoy 

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

24 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • THIERRY D'ISSY ET D'AILLEURS

    Coucou Mercotte,
    Je suis intrigué par la saveur de la patate douce dans un gâteau alors il se peut que je teste cette recette avec du citron pour remplacer le tangor.
    Bises et belle journée ensoleillée.

    • mercotte

      tu devrais c’est vraiment bon, tu n’as pas testé à Tahiti ?

  • Mathieu

    Bonjour Mercotte,
    Grand fan, je suis de l’île de la Reunion ou le gateau de patates « douce » ( les guillemets sont du uniquement au fait que on appelle ça le gâteau patate) et aussi un gâteau très présent.
    La recette réunionnaise (c’est comme pour tout y’a pas une recette, mais dix mille déclinaisons) ne contient n’y farine (donc effectivement 50 gr ne change rien), n’y œuf, n’y lait concentré. Donc oui, un gâteau simple patates douces, beurre, sucre, qui a une époque était cuit dans une marmite recouverte de braise.
    Et pour les gâteaux de famille réunionnais, il y’a ici, le gâteau Manioc (igname) et le gâteau Ti’son (farine de Maïs) qui sont des incontournables des recettes de nous aïeux.
    Je partage un peu de ma culture avec vous, car, en plus d’un blog culinaire, celui-ci devient un blog de globetrotteuse 😉
    À bientôt et pourquoi sur mon ile….

    • mercotte

      Mathieu , je connais bien la recette réunionnaise toute simple je l’ai beaucoup pratiquée à une époque où j’étais souvent dans l’océan indine, mais celle ci je l’ai faite surtout pour parler de ce joli magazine de Thierry Kasprowicz, avec en plus une interprét

  • kayla

    Merci Mercotte, déjà vu des recettes avec de la patate douce qui est un produit que je n’ai jamais goûté…a tester donc.

  • Kali

    J’ai justement des patates douces à la maison.
    La recette et tellement simple qu’il serait dommage de s’en priver.
    Bonne journée
    Kali

  • Les recettes biogourmandes d'Anne-So

    il me plaît bien ce gâteau à la patate douce ! La texture doit un peu ressembler à un pudding bine moelleux. Le seul hic, c’est que mes enfants n’aiment pas les gâteaux aux oranges, je vais être donc obligée de le manger toute seule !!!!! Est-ce bien raisonnable juste avant l’été !!! ? Merci Mercotte et très belle journée à vous 🙂

    • mercotte

      on n’est pas du tout obligé de mettre des oranges on fait comme on aime

  • gayta

    Bonjour Mercotte,

    Merci pour cette recette simple et efficace! Jamais goûté de gâteau à la patate douce, alors pourquoi pas, ça me donne bien envie!

    Amuse toi bien au challenge des chefs étoilés!

    Des bises!

  • cat 73

    la confiture de gingerine c’est un délice , on en trouve dans le midi , mais ici aussi à Aix les Bains ; j’ai mon producteur fidèle de gingerine 🙂

  • Vanille

    La patate douce pour un dessert, là je ne suis pas tout à fait emballée, heureusement que tu ne lésines pas sur la vanille. Je suis en plein dans les essais, alors pourquoi pas !

    • mercotte

      Détrompe toi Madeleine c’est super bon à la Réunion on en fait souvent plutôt avec des patates douces à chair blanche d’ailleurs mais j’avais envie de changer, j’en mangeais quand mon frère habitait dans les îles et j’en ai gardé un excellent souvenir d’où mon test de ce billet 🙂

  • CARDAMOME

    Coucou Mercotte! c’est fou, je reviens justement d’un cours de nutrition ou on a parlé agrumes et où m’était posée la question des différents agrumes consommables et j’ai cité ce merveilleux tangor, une variété d’agrume des plus fines qu’il m’ait été donné de manger; je l’ai connue lorsque j’habitais la Réunion. C’est une merveille que j’aimerais bien pouvoir trouver en métropole comme on peut maintenant trouver du Victoria ou autre fruit tropical. Mais même là-bas, on n’en trouve pas tout le temps, il y a une saison pour ça…je crois en fin d’été vers juin (notre hiver)
    J’ai aboli tous les sucres depuis presque un mois mais je note ce gâteau car j’adore la patate douce (hélas…un sucre); ça sera pour plus tard. Ma cousine mauricienne me faisait aussi des « gatopatate » sorte de beignets …pour les amateurs. Perso, je f&ais de la confiture de patate douce (ressemble un peu au marron avec la variété blanche.
    Merci pour ce dessert…

    • mercotte

      ah oui je connais aussi la confiture, bon, et bien il te faudra attendre un peu alors avant de tester ou alors le faire pour les autres !

  • Gredine

    Tu n’imagines pas comme tu me fais plaisir avec ce gateau. J’essaie de reproduire un tel gateau qu’une eleve de M Chef lui a préparé et qui a eu un énorme succes. Mais en lisant le commentaire de Mathieu je me dis que je vais devoir tester plusieurs recettes … Pas facile la vie de blogueuse ;o))

  • Anonyme

    Un très bon mélange qui raviera à n’en point douter mes enfants. Par contre, où trouver un pochoir qui permette de faire des décors dans un thème précis, style pirate, espace,…? Vous avez un site?

    • mercotte

      on en trouve sur tous les sites de pâtisserie cook-shop par exemple

  • Te como

    Bonjour Mercotte,

    Je viens de réaliser ce gâteau de patates douces. Je me suis régalée,mais le visuel du gâteau ne correspond pas du tout à la photo.Ne manquerait-il pas un peu de levure dans la recette ?

    • mercotte

      Moi je n’en mets pas mais vous pouvez essayer 🙂

  • adeline

    Bonjour
    Je viens souvent chercher des recettes sur ce blog. Pour une fois Je vais donner mon avis.
    J’ai fait la recette du gâteau avec des citrons jaunes et du yaourt.
    Le gâteau était surprenant, moelleux, d’allure faussement compacte et pas trop sucré. L’avis des enfants était mitigé mais les adultes l’ont fortemente bien apprécié. surtout avec de la crème chantilly !
    Je garderai l’idée dans mon classeur.
    Merci pour tous ces partages. Je me régale 3 fois : à lire les recettes, à les faire et à les manger !


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.