Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Restaurants » Accueil

Nouvelle balade gourmande du mois d’août, Serge Vieira le retour !

2016 août 31

IMG_6178.JPG

Souvenez-vous, fin août l’année dernière, je vous avais déjà raconté avec enthousiasme mon premier séjour chez Serge et Marie-Aude Vieira à Chaudes-Aigues au Château du Couffour. Et bien je confirme, cette adresse devient ma favorite pour clore les balades gourmandes de l’été. Nous avons déjà réservé pour les mêmes dates en 2017, car il faut s’y prendre à l’avance pour avoir une chance de dormir sur place ! Certes vous aurez encore droit, quand j’aurai un peu de temps entre deux recettes, à ma visite il y a quelques jours, donc encore en août, chez Laurent Petit, je suis incorrigible…

IMG_4373.JPG

Mais pour l’heure, un peu de dépaysement s’impose. La route est longue pour arriver au sud du Cantal, plus de quatre heures avant de retrouver une montagne différente, de beaux villages et surtout le cadre magnifique et la cuisine si personnelle de Serge, un lieu hors du temps où l’on se sent si bien.

IMG_4375.JPG

En cuisine on s’affaire sans stress, tout est minuté, orchestré, organisé, le chef à son fourneau, les dressages minutieux.  Pas de Marie-Aude avec nous cette année puisque le matin même de notre arrivée elle a donné naissance à une jolie petite fille Maëlle, mais Serge était déjà de retour pour le service de midi.
Challenge supplémentaire cette année puisque le second de Serge, l’australien Dan Arnold se prépare activement pour représenter l’Australie au Bocuse d’Or 2017, un défi à relever, un entrainement au quotidien en plus du service.

IMG_3861.JPG

Émotion culinaire, au pluriel sur le site relooké et magnifique, mais tout est dit, c’est ce que j’ai envie de partager avec vous après ces préambules informatifs…

IMG_3862.JPG

A l’heure de l’apéritif dans le petit salon attenant à la salle, on retrouve avec joie les fameux crackers, signature du chef, toujours délicats, étonnamment légers et originaux. Alors de gauche à droite :  tartare de saumon et gel au yuzu, tuile de Cantal, moule, purée de champignon et gel au soja,  focaccia grillée gambas et chou rouge.

IMG_3866.JPG

A table pour les mises en bouche : tube de feuille de brick parfumé à la betterave, tzatziki et tartare de truite, tartelette à la carotte chou rave et sauce aigre douce, pain soufflé à l’oignon torréfié coriandre, fromage frais au piment fumé et beignet de pomme de terre au Cantal. Tout est parfait varié, mention spéciale pour le pain soufflé, wahou …

IMG_3868.JPG

Même rituel, le restaurant propose deux menus. Nous choisissons toujours le menu M comme Marie-Aude le premier jour et le menu S comme Serge le lendemain. En tout cas le rapport qualité prix est là, c’est évident.
En entrée : langoustine panée à la farine de lentilles, cannelloni de jeunes poireaux-vinaigrette, graines de moutarde, sauce gribiche et sabayon au beurre de carapace.

IMG_3870.JPG

Foie gras de canard grillé, melons au poivre de Tasmanie, navet long et vinaigrette aux graines de sésame.

IMG_3872.JPG

Et pour ma petite fille qui n’aime pas le foie gras chaud -et oui ça existe- une belle assiette toute en fraîcheur, tomates et écrevisses.

IMG_3876.JPG

Filet de bar cuit en vapeur douce, purée de brocolis à la fleur d’oranger, salade de chou-rave, oignons pickles et croustilles de pomme de terre. Toujours des associations insolites mais qui fonctionnent à merveille.

IMG_3877.JPG

Agneau Allaiton frotté au thym citron, haricots verts, côtes de blettes et coulis de courgettes rafraîchi à la menthe bergamote. Ah le ris d’agneau, même mes petits enfants ont adoré …

IMG_3883.JPG

Le chariot de fromages locaux affinés, pas pour moi, je préfère garder de la place pour le dessert, mais mes invités se sont laissés tenter… J’ai une famille de gourmands.

IMG_3886.JPG

Comme toujours super dessert équilibré et pas trop sucré : tartelette de pêche jaune, fines meringues croustillantes, crémeux et carpaccio de nectarines, sorbet pêche blanche, rien que ça !

IMG_3890.JPG

Sans oublier les petits fours ! Beignet à l’abricot, chou à la pistache, tartelette à la myrtille et pâte de fruit à la verveine… Une sieste s’impose avant la promenade digestive !

2016_081.jpg

A 10 kms de Chaudes Aigues mais dans le département de la Lozère voici le joli village de Saint-Juéry, situé dans les Hautes Terres, son église chargée d’histoire, sa petite chapelle légendaire, un magnifique clocher en peigne. Pour ceux qui comme moi, je l’avoue, ne connaissent pas, petit rappel historique : une clocher en peigne c’est un mur percé d’une ou plusieurs baies destinées à accueillir une ou plusieurs cloches. On les trouve sur les toits des chapelles et aussi sur des églises romanes édifiées entre le XIe et le XIIIe siècle dans des régions pauvres du sud de la France. C’est aussi le pays des croix,  en fer forgé ou en granit elles jalonnent les chemins et les places de village. Et ici, au coeur du village, on trouve la plus ancienne croix de Lozère, datant du  XIIe siècle, en basalte, classée aux monuments historiques. .

IMG_3892.JPG

Le soir tombe, allez juste un petit plat, du poisson par exemple, avant d’aller dormir… Mais chez Serge Vieira on n’échappe pas aux traditionnelles mises en bouche, alors comment résister. Pour les crackers : pain aux céréales poivron et piment, lard gras, lune de pain noir, poireaux et coquillages, tacos, salade de chou rouge crème fraîche jambon grillé. Et oui, finalement c’est léger …

IMG_3896.JPG

Et pour les mises en bouche à proprement parler : foie gras, pêches et poivre de Tasmanie, raviole de chou-rave et écrevisses, tartelette de betterave et cannelloni de truite fario, feuille de céleri.

IMG_3898.JPG

Et le plat léger du soir : lieu jaune de ligne cuit au beurre noisette, purée de chou-fleur, touche de ras-el-hanout, sauce barigoule. Et là nous avons tenu bon, non, non pas de dessert ni de mignardises, il faut garder de la place pour demain, surtout quand on connait la générosité du petit déjeuner …

IMG_3900.JPG

Contrairement à l’année dernière pas de marche matinale au réveil au risque de se perdre dans la brume épaisse …

IMG_3905.JPG

Je reviendrai plus en détails sur le petit déjeuner pantagruélique, le petit plus le premier matin c’était ce muesli maison à l’abricot confit, une pure merveille…

IMG_3922.JPG

En cuisine les mises en place débutent

IMG_3920.JPG

La brume s’est dissipée, c’est l’heure d’une petite marche dans la campagne environnante

IMG_3960.JPG

Dans les champs taureaux veaux et vaches nous regardent passer paisiblement. Après un bon bol d’air, il fait frais ici et c’est ravigotant, ma fille et moi sommes déjà prêtes à passer à table !

IMG_3928.JPG

Mille-feuille au fromage blanc, poireau et saumon, sur un feuilletage, tartare de boeuf et melon mariné au désormais incontournable poivre de Tasmanie, croustille de tapioca, salade de quinoa, brocoli et fleur de capucine, on ne s’en lasse pas.

IMG_3932.JPG

A table avant d’attaquer le déjeuner à proprement parler … Sur un sablé au poivre, crémeux chou-fleur et brocoli, bonbon épinard et tartare de langoustine, bonbon de navet et sardine marinée, le clin d’oeil du Portugal, puis tartare de saumon et bille de yaourt.

IMG_3938.JPG

L’entrée : huître snackée, royale de cresson, laitue celtuce à l’huile d’argan, vaporeux de concombre. Si comme moi vous ne connaissez pas la laitue celtuce appelée aussi laitue asperge, ce que vous voyez à gauche de la photo, c’est un excellent légume oriental très fin et très prisé. En fait c’est une laitue romaine aux feuilles très étroites, ne formant pas de pomme. La tige centrale est grosse, tendre et charnue, pelée et préparée comme une asperge.

IMG_3940.JPG

Ah un imprévu au programme, cadeau du chef ! Mille-feuille de blettes au vinaigre de calamansi, purée d’olives taggiashe, fricassée de girolles et sorbet au lait de genièvre. Parfait comme tout le reste, je ne m’extasie pas à chaque plat, mais sachez que je pourrais le faire… Et toujours dans l’esprit je m’instruis, petite précision sur les olives taggiashe : ce sont de petites olives brillantes et allongées au goût délicat et sucré avec une subtile touche d’amertume qui arrivent tout droit de Ligurie.

IMG_3941.JPG

Le sorbet au lait de genièvre donc

IMG_3944.JPG

Pigeon Miéral – le nec plus ultra de la volaille- rôti au poivre des moines et fleur de sel, berlingots d’ailerons confits, betteraves et carottes à l’orange. Rosé et fondant à souhait.
Comme depuis la veille au soir nous ne sommes plus que ma fille et moi, nous zappons raisonnablement les fromages, ce qui nous permet d’apprécier d’autant plus le dessert artistiquement présenté !

IMG_3948.JPG

Clafoutis et compotée de myrtilles, crémeux à l’anis vert, sorbet romarin et myrtille. La douceur du petit disque craquant au chocolat au lait se marie particulièrement bien avec l’acidité de la myrtille, super mariage tout en fraîcheur avec l’anis vert.

IMG_3950.JPG

Et pour accompagner le café : entremet chocolat réglisse, truffe au café, tartelette à la mirabelle et pâte de fruit au sureau.

IMG_4350.JPG

Et c’est reparti pour une autre visite des environs. Sur les conseils de Serge nous allons marcher dans le joli et typique bourg de Saint-Urcize sur le plateau de l’Aubrac à 1100m d’altitude. Nous gravissons le rocher de la Vierge pour admirer la vue panoramique sur trois départements, le Cantal, l’Aveyron et la Lozère.

IMG_4344.JPG

Là encore une magnifique église romane du XIIe siècle et son clocher à peigne, 4 cloches quand même …

2016_08.jpg

Sans oublier la spécialité locale, la fameuse fougasse de la maison Vigouroux. Nous en avons acheté mais pour en faire cadeau au retour, nous, côté gourmandises c’est déjà fait et ce n’est pas terminé, le poisson du soir nous attend après la promenade…

IMG_4355.JPG

Mais avant, comme toujours : crackers à la carotte, focaccia toastée et salade de bigorneaux, pomme de terre soufflée farcie à la sardine et poudre de tomate.

IMG_4358.JPG

Tartelette avocat champignons, saumon mariné, balsamique et courgette, raviole de poireau et tourteau, beignet de pieds de porc. Aie aie aie, c’est bon !

IMG_4363.JPG

Notre poisson léger : barbue cuit en vapeur douce sur un carpaccio de pâtisson purée de courgette trombone, salade de bigorneaux …

IMG_4364.JPG

Comme Serge est généreux nous avons aussi droit à un accompagnement, rattes en purée et entières, nous n’avons plus faim mais comme c’est excellent nous dégustons quand même  ! Mes marches matinales vont être plus longues à mon retour en Savoie …

IMG_4367.JPG

Comme c’est le dernier soir nous nous autorisons un dessert, tant pis… Nous sommes aussi ici pour nous faire plaisir et laisser libre cours à notre gourmandise, en plus il faut bien profiter des derniers abricots. Sur un sablé breton aux amandes bio, abricots pochés à la reine de prés, marmelade d’abricot citron confit et sirop vanillé. Yes !

IMG_4371.JPG

Et avant d’aller dormir : tartelette à la figue, guimauve au café, rocher au citron meringué et religieuse à la myrtille touche de citron. Ah oui je n’ai pas précisé, et pour les crackers et pour les mises en bouche ou mignardises on les déguste dans l’ordre qui nous plaît …
Le lendemain matin, il pleut, pas grave nous reprenons la route, mais après le fabuleux petit déjeuner bien sûr…

IMG_4377.JPG

Croissants, pains au chocolat, ça nous n’avons pas mangé, trop c’est trop. Par contre nous craquons toujours pour l’extraordinaire brioche feuilletée aux agrumes -j’ai récupéré la recette donc dès que j’ai un peu de temps après les nombreux rendez-vous de la rentrée, je la teste pour vous- les yaourts de la ferme à la vraie vanille et les cookies au chocolat pour débuter.

IMG_4378.JPG

De plus près juste pour vous, ah oui nous avons commencé par des fruits de saison légèrement compotés, mirabelles le premier jour et prunes reine-claude le second, pelées bien sûr !

IMG_4384.JPG

Pas de muesli comme la veille mais un soufflé chaud à la myrtille d’une légèreté incroyable et peu sucré, préparé la veille au soir en cuisine par « the chef himself », un régal .

IMG_4379.JPG

Au secours, ce n’est pas tout, fromages locaux et charcuteries, puisqu’une longue route nous attend…

 IMG_4382.JPG

En accompagnement petits pains maison  cuits minute …

IMG_4393.JPG

Sans oublier une photo souvenir ici avec la souriante responsable de l’accueil sous l’oeil du Bocuse d’or. Un grand merci à toutes les efficaces et très professionnelles équipes de cuisine et de salle toujours au top ! Vivement l’année prochaine …
J’ai volontairement donné moins de détails cette année puisque je m’étais plus attardée l’année dernière, alors si vous n’aviez pas lu l’article de 2015  c’est ici -clic-.

Hôtel Restaurant Serge Vieira Le Couffour 15110, Chaudes-Aigues.
Le restaurant est ouvert tous les jours sauf le mardi et le mercredi.
Tel. : +33 4 71 20 73 85  contact@sergevieira.com



L’actu



le_comt__2016.png

Dès demain 1er septembre vous pourrez vous inscrire pour tenter de gagner un dîner lors de la 4e édition de La Table du Comté qui se déroulera cette année à Marseille,  un événement original et incontournable organisé par l’effervescente Agence Ebullition avec Anne Etorre.
Un restaurant éphémère itinérant dans un lieu atypique réunissant les chefs et les vignerons d’une région autour du Comté le célèbre fromage du Massif du Jura. cette année retrouvez Marie Dijon, Michel Portos, Poette Vincent, Emmanuel Perrodin,Romuald Fassenet, Lionel Lévy, Delphine Roux, Georgiana San, Ludovic Turac, LuluRouget, Guillaume Sourrieu, Julien Papy Diaz, Stéphan PerFrederic Charlet, Clement Higgins, Sylvain Depuichaffray, Kelly McAuliffe, sommelier et Maison St Honoré.

Enjoy

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

14 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • THIERRY D'ISSY ET D'AILLEURS

    Quel beau feu d’artifice !!!!!!!! C’est magnifique à voir et à lire avec pour moi un coup de coeur pour le mille feuilles de blettes et fricassée de girolles.
    Des bises et @ bientôt pour le retour des recettes gourmandes.

    • mercotte

      lol moi j’ai un coup de coeur pour tout, c’est grave docteur ? Bonne rentrée à tous les trois 🙂

  • Mauricette

    Il est difficile de ne pas saliver devant des plats aussi gourmands !!!

    Bonne journée .

  • dannycine

    superbe , il manque juste les prix ,certainement à la portée de tous…

    • mercotte

      pas vraiment , comme toujours j’ai mis les liens avec les prix suffit de cliquer dessus tout simplement 😉

  • Marie.d

    Quel programme ! Tout a l’air parfait, mais j’attends surtout la recette de la brioche feuilletée aux agrumes. Rien que les petits déjeuners me feraient quitter ma Suisse !
    A bientôt et merci de nous faire partager cette belle visite.

    • mercotte

      Promis dès que j’ai le temps je la fais, j’espère qu’elle sera réussie, je n’ai pas deux étoiles 😉 😉

  • Colonel-R

    Véritable outil de promotion de la gastronomie française.
    Félicitations, les photos sont magnifiquement mises en scène

  • Marie-Jo

    Cc Mercotte

    On en a toujours plein les yeux!!!c’est magnifiques ces photos ainsi que
    ces présentations des plats aussi gourmands.
    j’ai hâte d’avoir la recette de la brioche feuilletée aux agrumes.

    bonne journée

    • mercotte

      un peu de patience car avec le rentrée je suis débordée et toujours en déplacements 🙂

  • Anne-Laure

    Merci Mercotte, de nous faire voyager et rêver dans notre fauteuil !!! Moi aussi j’attends avec impatience la brioche aux agrumes, et n’as-tu pas envie de tester aussi pour nous le soufflé chaud aux myrtilles ???? J’aimerais tant la recette 🙂

    • mercotte

      ah pour le soufflé je ne lui ai pas demandé la recette zut peut être qu’elle sera dans son livre qui doit sortir ! autrement je lui demanderai la prochaine fois faut garder le suspense !!


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.