Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Restaurants » Accueil

Un mois de décembre très étoilé, Anne Sophie Pic, Emmanuel Renaut, Laurent Petit et Alain Perrillat… Que de la gourmandise !

2017 jan 4

IMG_6016.JPG

Petit retour sur un mois de décembre particulièrement gourmand, juste pour le plaisir des yeux et un peu pour vous donner envie. Attention, billet fleuve, très ciblé, à vous de choisir de le lire en un ou plusieurs épisodes (dans l’esprit d’un livre un jour soit une maison un jour) ou tout simplement de zapper.
Après cet emploi du temps chargé, l’heure est maintenant aux bonnes résolutions et au retour au « poisson-légumes-marches intensives » pour rééquilibrer les choses. Et pour la semaine prochaine, une recette facile pour une rentrée en douceur.



Soirée du lundi 5 décembre :



IMG_6061.JPG

Tout à commencé le 5 décembre avec le championnat du monde de pâté-croûte à Tain l’Hermitage chez Michel ChapoutierDouze pâtés à déguster et à juger accompagnés de vins choisis par le maître des lieux, plus une soirée festive en attendant les résultats, le tout dans une ambiance que je vous laisse imaginer…



Déjeuner mardi 6 décembre :



2016_12.jpg

La tradition veut que le lendemain de cette fête annuelle, après une longue marche détox le long des quais du Rhône toujours ensoleillés début décembre, je fasse une étape magique chez Anne Sophie Pic, histoire de goûter les nouveautés de la carte ! Pas de culpabilité, puisque je fais l’aller retour de la gare au restaurant à pied et sa cuisine est si aérienne et équilibrée que ma balance me remercie. Le grand art d’Anne Sophie Pic, c’est d’arriver à surprendre par des mariages étonnants, inattendus et l’alchimie fonctionne à merveille… Je ne m’en lasse pas.

2016_1211.jpg

Pour les mises en bouche, de gauche à droite : fines feuilles de légumes, betterave, butternut et topinambour, une étonnante boule yuzu café anis, la traditionnelle guimauve au curry et maquereau en escabèche et réglisse.

2016_1212.jpg

Surtout ne pas craquer… J’ai tenu bon ! 

IMG_6030.JPG

Association iode et amertume pour ces anchois poireaux caviar, bouillon au thé matcha : juste magnifique.

IMG_6032.JPG

Une des nouveautés que j’ai préférée, un vrai choc gustatif : l’huître Gillardeau, crème glacée à la livèche et à la cardamome noire, betterave en différentes textures. Encore une association entre l’iode de l’huître et l’amertume de la livèche. Les crèmes glacées apportent l’onctuosité et favorisent le mélange de saveurs. La dégustation démarre par une attaque vive, amère, iodée et se termine par des tonalités douces et veloutées. Ne passez pas à côté de cette entrée.

IMG_6035.JPG

La grenouille meunière au thé Lapsang Souchong, coriandre vietnamienne, lime de Tahiti et chou pluriel : beaucoup de nuances et de subtilité pour ce grand classique de la cuisine française réinterprété avec toute la sensibilité du chef, un joli clin d’oeil à son grand-père.

IMG_6039.JPG

Magnifiques langoustines snackées, infusion betterave hibiscus : la betterave apporte la douceur et le côté terreux, l’hibiscus le floral et l’acidulé.

IMG_6043.JPG

Le Saint-Pierre cuit meunière, poêlée de cèpes et de salicornes, bouillon mousseux au gingembre et Géranium Rosat : le second choc de ce déjeuner… Ce qui m’a frappée ce sont les perceptions distinctes et étonnantes à la dégustation. En premier arrive le géranium, dès que le parfum s’estompe on apprécie le cèpe dans toute sa splendeur, et enfin la puissance du gingembre envahit le palais, c’est juste exceptionnel. Comment peut-on associer ces saveurs et les percevoir une à une, c’est pour moi un grand mystère et une chose est sûre, ce plat va longtemps rester gravé dans ma mémoire. Voilà ce qu’en dit Anne-Sophie : « ce Saint-Pierre tout en nuances (le moins que l’on puisse dire) est construit autour de sa sauce. Le bouillon de cèpe est monté au moment au beurre de géranium et gingembre et chaque élément participe à la complexité aromatique de l’ensemble. Le cèpe développe des notes de tilleul et de camomille que le géranium emmène vers des tonalités florales et une plus grande amplitude aromatique. En l’absence d’acidité, c’est le piquant du gingembre qui joue le rôle d’exhausteur de saveurs en sublimant la dimension florale du plat et en y apportant de la fraîcheur. » Tout est dit.
Oui j’ai zappé le Brie de Meaux à la vanille Bourbon, si, si …

IMG_6054.JPG

Le merveilleux mille-feuille blanc n’étant plus d’actualité, j’ai choisi un dessert une fois encore acidulé et tout en fraîcheur : le Citron Meyer. Un dessert qui met à l’honneur le citron Meyer de Michel Bachès, un citron originaire de Chine, à la pulpe orange fine et juteuse plus douce que celle du citron jaune et aux arômes légèrement camphrés. Dans l’assiette, un onctueux crémeux de citron, une crème glacée à la sarriette, au thym citron et au romarin, un sablé aux zestes de citron pour le croquant et la gourmandise. Parfait pour terminer le repas…

2016_1213.jpg

Ok, il y a aussi quelques mignardises …

2016_1223.jpg

Plus un petit clin d’oeil à l’ouverture prochaine d’une Dame de Pic londonienne, la bûche Pic Loves London qui associe la cerise griotte, la feuille de cannelier, la bière et le miel hydromel. Cette bûche permet d’explorer toutes les nuances de la palette aromatique, acidité, épice, végétal, fraîcheur, rondeur, gourmandise. Pour info le nouveau restaurant d’Anne-Sophie Pic, le premier aux Royaume-Uni, ouvre ces jours-ci au Four Seasons Hotel à Londres.



Déjeuner mercredi 7 décembre :



15259231_1699247950088922_8592988696395549248_o.jpg

Invitation par des amis restaurateurs étoilés de Bretagne à Atmosphères au Bourget du Lac, chez Alain et Delphine, ma cantine comme j’ai coutume de le dire, bref à la maison quoi ….

IMG_6063.JPG

Pour l’apéro : de gauche à droite, bricelets au cumin, chèvre miel, mille-feuille beaufort pomme de terre jambon de Savoie, truite fario en gelée de Mondeuse, cornets émulsion de lard fumé et au centre friture de perchots.

2016_1214.jpg

De gauche à droite et de haut en bas : cuillère de mise en bouche : pomme de terre, omble fumé jus de persil. Blanc de perdreau farci foie gras et lard de Colonnata, rillettes et gelée de perdreau, salade de pain de sucre. Saint-Jacques rôties biscuit de barbes, chou-fleur acidulé, mouron des oiseaux. Omble des pêches exceptionnellesmille-feuille de bettes et pormonier, sauce au vermouth de Chambéry. On « y aime » toujours autant.

IMG_5781.JPG

L’incontournable plat de saison à se damner : cardon à la moelle et aux truffes, émulsion de beaufort, c’est juste d’anthologie… Les autres ont continué avec de la viande et du fromage, je me suis arrêtée là en attendant le dessert … Le mois de décembre n’est pas encore terminé, il faut sagesse garder ! 

2016_1215.jpg

Des desserts légers et parfumés comme on les apprécie en fin de repas : Sorbet oseille, brunoise céleri pomme, mousse chartreuse (ça fait digérer), crumble. Pamplemousse gelée safran, sorbet Campari et dés de bescoins.

IMG_5784.JPG

Encore des petites douceurs pour le café … Quand même !



Jeudi 8 décembre à midi :



IMG_6089.JPG

Allez retour rapide à Lyon, en train, pour assister au lancement du Bocuse Magazine, superbe mook de ma copine Sonia Ezgulian, rédactrice en chef. Une coupe de champagne, une petite verrine avocat et zou, rien de plus car la soirée promet d’être gourmande…



Dîner jeudi 8 décembre :



En voiture Simone, à peine descendue du train, en route pour Megève, invitée par Gilles Belle pour un dîner et une soirée à l’occasion du lancement des grands crus Nespresso chez Manu Renaut. Et oui on n’a pas des vies faciles, et même si en principe je ne dîne pas le soir, une fois n’est pas coutume … Gourmandise quand tu nous tiens ! 

2016_1216.jpg

Ambiance apéro au coin du feu. Comme nous y sommes retournés en famille pendant les vacances de Noël (à retrouver en fin de billet) je ne vous mets que les photos qui diffèrent ici et pas tout le menu.

IMG_6265.JPG

Jaune de poule fumé, champignons de la Motte Servolex, sauce grand cru exclusive sélection Nepal Lamjung.

IMG_6110.JPG

 Spaghettis de salsifis, dernières truffes blanches, lard d’Arnadhuile fumée.

IMG_6128.JPG

Salmis de chevreuil « chasseur Français » truffes, grand cru exclusive sélection Kilimanjaro Peaberry.

2016_1218.jpg

Tartelette Linzer à l’orange, mignardise à partager. Opalines à la verveine. Nuage grand cru Nespresso noisette du Piémont torréfiée et citron. Dégustation des crus d’exception dans des verres appropriés n’ayant pas le même diamètre ce qui permet d’atteindre soit une partie du palais soit le palais entier pour apprécier les différents arômes.



Déjeuner mercredi 21 décembre :



IMG_6176.JPG

Nous sommes trois avec une de mes filles, cadeau de Noël un peu avant l’heure, chez l’incontournable Laurent Petit à Annecy le Vieux au magnifique Clos des SensSi vous avez 40 min devant vous je vous conseille vivement d’écouter la philosophie de Laurent invité cet été de l’Assiette savoyarde à France Bleu pays de Savoie. Et si vous avez moins de temps vous pouvez lire l’article enthousiaste, poétique et tellement bien vu de Franck Pinay-Rabaroust. Je dis ça…

2016_1219.jpg

On commence devant la cheminée à l’apéritif avec les Prémices du Clos pour découvrir l’univers du chef. Tartelette de Caviar de féra maison et fine tartelette aux 16 aromates du jardin. Sur un caillou du Fier une interprétation originale de la friture du lac, un filet de perche, cuit au sel comme un anchois, condiment feuilles de moutarde et un arête séchée et condimentée croustillante aux aromates, citron et fleur de monarde, Pour le caviar, la poche d’oeufs est égrainée, les oeufs lavés à l’eau de source, salés à 2%. Les boîtes maturent en vieillissant et le goût change au fil de l’année.

    2016_1220.jpg

Peau de fera grillée et Colrave laqué au safran

2016_011.jpg

Et voici l’incontournable plat signature, emblématique du Clos, le fameux thé d’écrevisses du lac d’Annecy, crémeux de têtes. Ce plat en souvenir des expériences de Laurent au Japon est en quelque sorte une réflexion sur un produit, l’écrevisse, en l’exploitant de A à Z. C’est aussi un clin d’oeil à la fameuse cérémonie du thé. La vaisselle qui rappelle le monde du thé a d’ailleurs été créée spécialement par Sylvie Coquet pour l’occasion.
Un vrai cheminement : tartelette au crémeux de têtes, l’écrevisse en tuile dentelle croustillante à base de bisque, un goût déjà connu, puis écrevisses crues condiment céleri raifort très japonisant, une réelle découverte. On peut ainsi en apprécier (ce qui est rare car elles sont toujours classiquement accompagnées de sauce crémée ou de bisque) leur vrai goût originel et leur vraie texture, un produit qui se suffit à lui-même. Ensuite les écrevisses présentées crues sont juste saisies par le thé-bouillon bouillant versé dessus et qui traverse la coupelle pour assaisonner en dessous la royale d’écrevisse japonisante aussi par son assaisonnement qui, elle, va apporter le côté goûtu et la suavité finale du plat. Juste wahou même si c’est au minimum la 4e fois que je le déguste ! 

IMG_6220.JPG

Omble chevalier, poutargue de féra, sarrasin torréfié. L’omble des pêches exceptionnelles de décembre est cuit directement sur la pierre. La poutargue est maison, la poche d’oeufs est laissée entière, salée puis séchée comme une charcuterie et finement émincée. Si l’on regarde de près on peut voir les oeufs en transparence. A ne pas manquer, comme tout finalement !

L1080190_001.jpg

Légère amertume d’une endive racine. J’aime beaucoup la mise en valeur des légumes chez Laurent, son fenouil est juste inoubliable et ces endives savoyardes produites à Montmélian par Rudy Lauberton sont exceptionnelles. Le légume exploité de la racine aux feuilles est magnifié et développe des textures fondantes et croquantes et des parfums étonnants (artichaut par exemple) et différents au fur et à mesure de la dégustation.

IMG_6223.JPG

Sandre, confit d’escargots, mondeuse bisquée. On termine en beauté avec une sauce exceptionnelle. Les escargots viennent de chez Philippe Héritier du Domaine des Orchis qui est à la fois vigneron et éleveur d’escargots et que j’ai découvert il y a déjà quelques années chez mon ami Jean Sulpice.
Puis nous zappons le magnifique plateau de fromages… Sauf ma fille qui ne pourra du coup apprécier à leur juste valeur et terminer ses desserts… On l’avait pourtant prévenue !

2016_1221.jpg

L’heure est aux douceurs :  Papier de sucre clémentine confite. La clémentine ne vient pas de loin, moins de 100 km et de Suisse. Le saviez-vous nous avons près de chez nous Niels Rodin un producteur bio d’agrumes variés et rares. Mélèze et pignon de cèdre. Sorbet tomme blanche et cynorhodon (le nom sérieux du gratte-cul). Sarrasin fermenté

le_clos_14.jpg

Et pour digérer poivre du jardin glacé charbon végétal 

IMG_4433.JPG

Le poivre du jardin c’est le poivre de Sichuan planté il y a déjà plus de 12 ans, mais il produit bien. En août dernier c’était cueillette, ici avec le chef pâtissier du Clos, Jean Philippe Tavernier pour les photos du prochain numéro du Mook 180° à paraître incessamment .

IMG_6233.JPG

Même le biscuit de Savoie est enrobé de charbon végétal, c’est rigolo et spectaculaire mais pas inoubliable. 



Déjeuner mercredi 28 décembre :



Et pour terminer en beauté retour à Megève pour retrouver Christine et Emmanuel Renaut et leurs équipes sous le soleil et sans la neige pour un cadeau de Noël en famille. 

 flocons_de_sel_2017.jpg

Manu incontournable et si talentueux et simple…

2016_128.jpg

Une fois encore au coin du feu pour l’apéritif sous l’oeil du chef, enfin des photos du chef, quelques salés au goût de montagne. Tartelette végétale chou racine. Biscuit de Savoie champignons des bois et noisettes. Lait d’alpage fumé en beignet, céleri de montagne. Pain de blé noir soufflé parfumé au foin, polenta crémeuse au safran. Champignons de Paris, trompettes et huile de sarriette.

2016_127.jpg

A table avec des opalines aux cèpes, du bon pain maison et du beurre fermier de La Roche sur Foron

IMG_6263_001.JPG

Mise en bouche pour débuter : Jardin d’hiver, topinambour en fines lamelles, bouillon beurré parfumé aux clous de girofle, noisette, truffes et oeuf mimosa.

2016_125.jpg

Jaune de poule fumé, champignons de Paris de la Motte Servolex, sauce café, avant et après …

2016_1222.jpg

Cardon épineux de Plainpalais, poché et rôti, vinaigrette de truffe, feuille d’hiver. Une autre excellente technique pour  travailler le cardon, qui met particulièrement en valeur son goût et sa texture. Langoustines en carpaccio, zestes d’agrumes et caviar sélection ER vivifié en sphères de pamplemousse, gentiane et jus de persil, un mariage audacieux caviar langoustine agrume, original, équilibré et réussi . Saint Jacques de la baie de Seine, rôtie, citron et sapin, encore une très belle assiette et de l’émotion gustative. Biscuit de brochet et de lotte du Léman d’Eric Jacquier, jus d’oignon et paille grillée, billes de tapioca et de farine de froment et de riz noir, un plat signature incontournable dont on ne se lasse pas, la version moderne de la traditionnelle quenelle et de sa bisque.

2016_123.jpg

Présenté en cocotte d’abord puis servi rosé le filet de chamois, mousseline myrtille échalotes, sauce comme un Grand Veneur, pommes soufflées, tartelettes aux truffes. Du grand Manu tout simplement.

2016_121.jpg

Cerise sur le gâteau, le petit plus, cadeau du chef, un classique indémodable parfaitement interprété, une magnifique et inoubliable tourte de gibier, foie gras et truffes à partager. Chez Manu, en saison, c’est toujours la fête à la truffe. Souvent il arrive en salle avec sa râpe et sa truffe et il en garnit généreusement nos assiettes, et moi, je me damne pour des truffes.

 2016_124.jpg

Seul mon gendre, qui avait fait un accord met/vin pour chaque plat avait encore de la place pour le fromage, nous avons préféré nous réserver pour les desserts, les Flocons de sucre

IMG_6297.JPG

Délicat nuage Grand Cru Nespresso, noisette du piémont torréfiée et citron.

2016_126.jpg

Les traditionnels desserts à partager : incroyable Soufflé chaud parfumé à la racine de gentiane, zestes de citron de Menton de chez Maoro (comprendre citron de menton bien sûr), crème anglaise à la gentiane. J’ai un peu tardé à le photographier, il est déjà entamé donc un peu retombé mais c’est spectaculaire.

2016_129.jpg  

Comme un tableau, noisettes grillées du Piémont et copeaux de bois torréfiés, superbe mais pas goûté car déjà dégusté plusieurs fois. Glace au lait de la ferme de Joseph, compote orange et mandarine dans une fine lamelle de meringue suisse, léger aérien et excellent.

 Downloads7.jpg

Tarte tiède de chocolat fumé avec glace infusée au bois d’épicéa torréfié et sa meringue fumée, un grand plaisir gustatif pour ce dessert signature. A l’arrière de la glace une des Linzer tarte tiède à l’orange servie en pré-dessert à partager …

2016-1210_1.JPG

Mon dessert préféré du moment (quoique le soufflé, quand même, c’est quelque chose) Faisselle de Megève relevée d’un trait de réglisse dans un fine coque chicorée, accompagnée d’une rafraîchissante salade de fruits et légumes.

2016_122.jpg

Quelques sucreries aux goûts de montagne. Bonbons vodka menthe et chartreuse, boules de chocolat blanc aux myrtilles.

IMG_3569.JPG

Nous avons la très grande chance en Savoie d’avoir plus de 50 étoiles cumulées dans nos 2 départements, des chefs qui travaillent les mêmes produits et qui les interprètent chacun à leur façon et avec leur propre personnalité. Manu adore, la vitesse (en voiture avec lui faut s’accrocher), crapahuter dans la montagne, aller aux champignons, à la chasse, la vie de famille. Il est simple, direct et passionné. Comme je lui ai dit en fin de repas, sa cuisine, qui s’attache à magnifier les produits de cette montagne qu’il aime tant est à la fois emplie de subtilité, d’émotion et de virilité, elle lui ressemble. 

wp395078c7_05_06_001.jpg

Je vous souhaite une année 2017 gourmande avec plein de petits bonheurs au quotidien…

Avec Le bonus qui fait du bien !

Enjoy

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

47 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • gayta

    Bonjour ma Mercotte,
    Je viens seulement de réaliser à quel point ça doit être difficile pour toi d’ingurgiter autant de choses lol je veux dire, oui c’est gourmand, c’est magnifique, ça donne plus qu’envie… mais une succession de gros repas comme ça + les gâteaux en tout genre à tester dans le cadre des concours et compagnie + les fêtes de fin d’année, ça doit pas être de la tarte, bref je comprends mieux pourquoi tu es de retour sur les poissons légumes et marches intensive 😉 Rassure toi c’est pareil pour moi, le retour dans la famille pour les fêtes de fin d’année a été fatal pour ma balance… et merde bientôt la galette lol
    Merci pour nous avoir fait saliver et rêver (pendant cette période de diète lol)
    Passe une très belle semaine et encore très bonne année,
    Des bises!

    • mercotte

      Mon David tu sais bien que ce n’est que du plaisir …Belle et heureuse année à toi, je t’embrasse fort 🙂

  • Nicole

    Vous n’avez pas une vie facile !😜 Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour l’année qui commence
    Et pour notre plaisir continuez à nous faire rêver !

    • mercotte

      Nicole , je sais que j’ai beaucoup de chances à tous les points de vue ! Belle année à vous gourmande bien sûr 🙂

  • Francoise

    Mais comment fais tu Mercotte pour garder la ligne ? ..
    Merci de partager avec nous toutes ces magnifiques et délicieuses réalisations qui font rêver.
    Tous mes meilleurs vœux de bonheur, santé et succès en 2017 pour toi et les tiens.
    Ah comme je regrette les week-ends gourmands dans ta superbe maison !
    Bises
    Françoise

    • mercotte

      Et oui Françoise, les années passent … j’ai une vie saine et les grandes tables ne font pas grossir, plaisir + équilibre ça marche, plus une longue marche quotidienne un bon sommeil et tout baigne ! Belle année gourmande pour ta famille et toi, des bises 😉

  • mauricette

    Je vous souhaite une belle et heureuse année 2017!!
    Continuez à enchanter nos papilles : vous le faites si bien et avec un plaisir vraiment communicatif !!

    • mercotte

      Merci Mauricette, c’est un peu le but aussi 🙂

  • christel

    Effectivement, le mois de décembre semble avoir été festif… J’

  • Misschoco/Nadine

    Olala! Que des merveilles! Un plaisir pour es yeux et pour le palais aussi je suppose!
    Je vous souhaite une année magique, lumineuse, créative et gourmande!

    • mercotte

      et moi je vous souhaite une année faite de plein de petits plaisirs au quotidien, 🙂

  • christel

    Effectivement, le mois de décembre semble avoir été festif… et donne envie de venir plus souvent dans les montagnes de Savoie pour quelques dégustations magiques!!!
    Pour l’heure, je vérifie que j’ai bien tous les ingrédients pour faire ce week-end une galette des rois aux myrtilles… recette de Mercotte bien sûr! Cela m’apportera déjà quelques notes gourmandes des montagnes, en attendant de pouvoir y monter en février!!!
    Merci pour la bonne humeur des émissions du meilleur pâtissier, pour les excellentes recettes partagées avec nous et excellente année 2017 pour vous et vos proches!

    • mercotte

      très belle année gourmande , bonne galette et à bientôt en Savoie alors …;) 😉

  • filleayeyette

    Bonne Année Mercotte.
    Pour ma part je vous envie, j’aimerais être à votre place,
    Déguster donner son ressenti, être entourée de ces chefs aux doigts d’or!
    Beaucoup de fatigue, je n’en doute pas, mais quel plaisir.
    Merci ma Mercotte.
    Bisoussss

    • mercotte

      Belle année gourmande à vous aussi , non pas de fatigue juste de la joie et de la gourmandise, oui , j’ai beaucoup de chance je le reconnais 🙂

  • Crobine

    Merci pour vos voeux Mercotte et pour tout ce que vous nous faites vivre. Je vous souhaite une année pleine de joie et d’amour pour vous et tous ceux que vous aimez ; et bien sûr une bonne santé pour pouvoir en profiter pleinement. Mais sur ce plan je n’ai pas de soucis, vous avez une forme éblouissante qui me fait envie. Comment faites-vous pour être tellement en forme avec vos planning journaliers si chargés ?
    Depuis plusieurs années, je continue de me régaler lorsque je reçois vos newsletters.
    Cordialement.
    Une savoyarde de haute Tarentaise

    • mercotte

      Belle année à vous Jacqueline, la montagne et les marches vivifiantes, ça doit conserver et permettre de garder la ligne je pense 🙂

  • Marie.d

    Bonne et douce année, que vous souhaiter ? De belles promenades, de belles découvertes culinaires, de belles recettes ( c’est pour nous) et surtout profiter de la vie…
    Merci de cette année et de vos newsletters délicieuses, très amicalement une pensée de Suisse voisine.

    • mercotte

      Belle année avec plein de petits plaisirs gourmands au quotidien Marie et pâtissez bien surtout 🙂

  • lolotte 79

    Bonjour,

    Tout d’ abord, je viens vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Et que vous puissiez faire encore pleins de découverte culinaire que vous nous faites si gentiment partagés. Merci

    Que de dégustations en ce mois de décembre.

    L’ an passé, j’ ai dû être gentil car le Père Noël m’ a offert un nouveau four et il fonctionne bien. Avec ma fille, nous allons essayé quelques recettes de votre blog. En attendant, ce soir, cela sera soirée fouée ( on adore c’ est tout simple et bon).

    Bonne journée

    • lolotte 79

      Re bonjour,

      Ma fille a été un peu déçue quand elle a regardé le meilleur pâtissier de Noël car elle n’ a pas vu Gégé ( il avait fait un gâteau en forme de bougie pour le thème de Noël). C’ est son chouchou.

      Elle vous souhaite une bonne année

      Bonne journée

      Cécile (10 ans)

      • mercotte

        Et oui on ne peut faire revenir tout le monde, une autre fois peut être 🙂
        Bonne année aussi à vous et à votre famille !

    • mercotte

      Apprivoisez bien votre nouveau four, il faut toujours un peu de patience mais la réussite est au bout du chemin 🙂

  • claudine

    Je ne dirais qu’une chose, ouf, tu as réussi à boucler ce mois de Décembre ultra gourmand et bravo, fallait tenir le choc!! Mais bon, quand même, ce doit être le pied de déguster toutes ces belles et bonnes choses.
    Et félicitations pour réussir à garder une jolie silhouette dans ces conditions. Souhaitons que l’année 2017 te réserve encore de jolies dégustations.

    • mercotte

      Oui Claudine j’ai beaucoup de chance, et je marche beaucoup pour éliminer, belle année 2017 à toi merci de ta fidélité 🙂

  • Bellule

    Ça ne doit pas être facile tous les jours à ce rythme là 😉 Quels mets quelle inventivité des chefs tous plus doués les uns que les autres. Bravo à eux et puis bravo à vous pour cette endurance 😀

    Belle & douce année 2017, gourmande à souhait !

    • mercotte

      En fait ces repas sont équilibrés et finalement léger donc rien qui ne fasse grossir juste le plaisir 🙂

  • danielle de nice

    Simplement MERCI Mercotte pour tout ce que vous nous apportez pour bien pâtisser, et surtout MERCI de votre immense gentillesse et patience pour répondre à nos questions!! j’ai reçu pour noël » le grimoire de Mercotte » et je vais essayer de faire ces pâtisseries qui me font moins peur à exécuter maintenant que j’ai le livre!!
    Je vous présente tous mes meilleurs voeux pour cette année 2017
    danielle de nice

    • mercotte

      belle année 2017 et belles recettes aussi ! Merci pour votre gentil mot 🙂

  • Ed.

    Encore un billet qui donne envie ! J’irais bien manger chez Anne-Sophie Pic et faire un tour à la cité du chocolat un jour …

    En tout cas je vous souhaite une bonne année !

    • mercotte

      C’est une très bonne idée, une adresse incontournable pour les gourmands gourmets 🙂

  • Caroline en Périgord

    Un petit coucou du Périgord pour vous remercier de partager avec nous vos recettes, vos conseils, et toutes ces choses magnifiques qui nous font rêver.
    Je vous souhaite une très belle année 2017 pleine de surprises et de gourmandises.
    Caroline

    • mercotte

      très Belle année à vous aussi Caroline, pleine de petits bonheurs simples au quotidien 🙂

  • Marie-Ange

    Bonjour Mercotte, je te souhaite une merveilleuse année 2017, pace e salute. Je voudrais savoir si je peux entreposer ma galette des rois une nuit entière au frigo (garnie de sa frangipane bien sûr) et la cuire le lendemain matin. Merci d’avance.

    • mercotte

      Oui bien sûr sans problème, de toute façon il faut toujours la remettre au frais une heure avant de la cuire donc une nuit ça le fait bien aussi !

  • CARDAMOME

    Alors Mercotte je ne sais pas comment tu fais pour avoir l’estomac toujours en appétit et prêt à apprécier toutes ces merveilles!
    1) 1ere résolution , tu me présentes tous tes amis
    2) 2ème , je vais très vite aller m’acheter une gillardeau, les rares huitres que j’aime et que j’ai eu l’occasion de goûter
    3) commencer très vite à faire de longues gammes…euh…pardon, marches…ben voui…si tu dois me présenter tous ces as du piano…!

    je te souhaite une très belle année, plein de nouvelles gourmandises et de nouvelles ballades en forêt scandinaves pour éliminer tout ça!

    • mercotte

      Bon et bien on va voir ça quand tu viendras en Savoie et en attendant bonne et joyeuse année gourmande pour 2017 😉 😉

  • Martine

    Billet fleuve en effet ! mais quelles belles découvertes tu nous fais vivre. Je comprends que tu marches autant car sinon tu n’aurais pas cette silhouette. Quel emploi du temps de ministre , je ne sais pas si c’est toujours facile à gérer mais toi, tu t’en sors bien !
    Je te souhaite moi aussi le meilleur pour cette nouvelle année et espère encore découvrir plein de choses grâce à toi tout au long de l’année. Bises.

    • mercotte

      Très belle année à toi aussi Martine 🙂 Comme je ne fais que ce que j’aime tout se gère au mieux en fait …

  • Marie-Ange

    Bonjour Mercotte, j’ai donc laissé ma galette toute la nuit au frigo et l’ai cuite ce matin.Elle est magnifique et la pâte a bien développé. J’ai mis le sirop de S. Bouillet après 25 mn de cuisson, mais seulement sur le dessus car je n’ai pas osé en mettre autour de peur de voir s’effondrer mon feuilletage même s’il était déjà bien monté. Pourrais-tu me dire si je peux car ça apporte une belle brillance. Merci.

    • mercotte

      il suffit qu’elle soit brillante sur le dessus à mon avis !

  • Sarde'in

    Obnubilée par toutes ces précisions et toutes ces photos de plats magnifiques dont je ne soupçonnais pas l’existence 🙂 Merci beaucoup, j’ai appris plein de choses!

    A bientôt!

    • mercotte

      C’est vrai que ça ouvre des horizons souvent insoupçonnés 😉

      • Sarde'in

        Oui, ça stimule l’imagination 🙂 et mon dictionnaire intérieur s’est enrichi 😉

  • Mamago

    Très Chère Mercotte,

    Vite avant le 31, je te souhaite une belle année 2017, qu’elle t’apporte bonheur et santé et plein de gourmandises.
    C’est toujours un immense plaisir de te lire et surtout de te voir. Un peu « sadique » pour tes recettes mystérieuses.
    Je t’envoie mille bises
    Mamago

    • mercotte

      Belle année à toi aussi , dernier jour ouf il est encore temps 🙂


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.