Suivez le blog :

São Tomé l’île chocolat, dernier épisode, en ville !

2019 juil 23

Après l’instructive visite de la plantation Diogo Vaz dans le Nord de l’île, l’aventure de l’arbre à la tablette avec des pâtissiers chocolatiers totalement investis dans la recherche de la perfection, puis un road trip touristique et gastronomique au sud l’île, je vous propose pour terminer ce voyage à São Tomé une immersion dans cette capitale profondément africaine à la rencontre d’une population joyeuse, jeune et débordante de vitalité.

Petit déjeuner matinal avec vue avant de partir au marché …

Premier stop dans un café typique à deux pas du marché

Nos journalistes de Elle à Table veulent shooter et noter les recettes traditionnelles des santoméens. Grégoire Kalt fait prendre la pause à une jolie santoméenne pour immortaliser le hamburger local.

La souriante Alexandra Michot, journaliste et reporter, auteur de nombreux ouvrages, grande spécialiste du milieu culinaire et de la restauration professionnelle prend consciencieusement des notes pour retranscrire la recette de l’omelette traditionnelle aux herbes.

La meilleure façon de s’imprégner de l’atmosphère locale c’est de visiter l’immense marché Feira da Ponte, appelé aussi marché aux poissons, même s’il n’y a pas que ça, loin de là . Certes il ne faut pas être agoraphobe, le marché est bondé, animé et bruyant et il  n’est vraiment pas facile de se frayer un chemin entre tous les stands colorés qui regorgent de marchandises.

Légumes divers et variés, avocats, ananas, fruits à pain, bananes de toutes sortes, papayes, caramboles etc.

Tout est mélangé, on se fait bousculer et il fait chaud ! Cela me rappelle les magnifiques marchés du Burkina des années 70, ici rien n’a changé …

Les vendeuses  prennent gentiment la pose, beaux fruits du jacquier ou pièce de porc à vous de choisir …

A moins que vous ne préfériez les escargots de terre très appréciés à São Tomé avec ou sans leurs coquilles, c’est vous qui voyez !

Ce n’est qu’après avoir parcouru une petite centaines de mètres que le nom de marché aux poissons prend tout son sens. Et ci-dessus vous n’avez qu’un petit aperçu. Il y en a tellement qu’on ne sait lesquels choisir, enfin façon de parler, nous n’allons pas non plus en rapporter dans nos valises !

Nous quittons le marché aux poissons  pour rejoindre le marché couvert.

Entre le vieux et le nouveau marché voici la fameuse place des taxis qui desservent divers points de l’île. Des taxis jaunes presque comme à NY, je plaisante, en fait ce sont pour la plupart des taxis collectifs que l’on reconnaît donc facilement.

Et voici le nouveau marché. Moins excitant, il faut aimer la moiteur et la chaleur ! Mais ce n’est pas qu’un marché alimentaire, au premier étage on peut acheter divers produits, des chaussures, de la vaisselle et surtout des tissus africains, les fameux pagnes colorés. Locaux ? Pas certaine, il ne faut pas rêver non plus …

A la sortie, encore un autre marché de plein air, on croit que l’on a tout vu, et bien non, ce n’est pas fini !  Joli étalage de poivrons, piments, haricots, épices et autres aubergines.

S’appuyer contre un mur, il semblerait que ce soit confortable en tout cas c’est joliment coloré, presque du street art.

Flânerie touristique en ville

La cathédrale est située à l’emplacement d’une petite chapelle détruite et reconstruite au gré des occupations portugaise, espagnole et hollandaise, qui se succédèrent au cours des XVIe et XVIIe siècles. Sa construction débuta en 1576, sous le règne du pieux roi Sébastien.

Elle devient cathédrale Notre-Dame-de-la-Grâce en 1534. On peut y admirer quelques jolies mosaïques bleues.

Détail d’une porte …

 

Le palais présidentiel tout rose

En route pour le Fort São Sebastião, une forteresse en bord de mer construite en 1575 qui est devenue après l’indépendance en 1976 le Musée National de São Tomé & Principe.

La cour et quelques reliques d’époque ! Fermez les yeux sur la poubelle par contre…

Un des escaliers qui permet d’accéder à la terrasse

La terrasse qui fait tout le tour du fort offre une vue imprenable sur la côte océanique.

Plusieurs petites salles d’exposition présentent des collections d’art religieux mais aussi des meubles et objets de la période coloniale et des photos de personnages qui ont marqué l‘histoire tourmentée de l’indépendance de l’île.

Une salle est réservée aux photos des tortures lors du massacre de Batepa

Plus joyeux, dans d’autres pièces, on peut découvrir, une table et la vaisselle de l’époque coloniale, des objets du quotidien dans les plantations, des outils spéciaux aux bords très tranchants emmanchés sur une longue perche utilisés pour détacher les cabosses les plus haut placées.

La fine équipe : Lea Rege, responsable des contenus vidéos et de la communication pour le site DémotivateurFlavie Degrave longtemps journaliste au Monde et responsable de la rubrique cuisine pour le magazine Avantages échange avec Alexandra Michot ses impressions sur la cuisine locale, Alicia Dorey journaliste et rédactrice web, passionnée par les vins nature avec Léa Rege et sur les escaliers, les mêmes ou presque avec Laurence Desmousseaux fondatrice de l’agence de communication presse et digitale Fort et Clair, l’organisatrice de ce voyage très instructif et riche en découvertes.

Un aperçu des plats traditionnels fortement inspirés de la cuisine du Cap-Vert, de l’Angola, du Brésil et du Portugal que nous avons dégustés au restaurant Filomar. En haut le plat national, le Calulu, un ragout de viande poulet ou poisson au riz agrémenté d’une sauce composée de nombreuses herbes et épices locales servi avec des boulettes de bananes plantain et du manioc. En bas la feijoada un plat d’origine brésilienne, un ragoût de haricots au poisson en général du cabillaud et bien épicé, j’ai beaucoup aimé. A droite des chips de banane plantain.

Dernier déjeuner au très qualitatif restaurant de l’hôtel Omali Lodge, face à la piscine, y a pire comme cadre non ?

Un aperçu du très copieux et sympathique menu dégustation entre tapas et cuisine asiatique.

William Martin de la plantation Diogo Vaz nous a apporté des cadeaux chocolatés 

Des chocolats rares à déguster et à apprécier

Impressionnant le survol d’ Accra au Ghana de jour à l’aller et de nuit au retour !

Retrouvez les épisodes précédents

A la découverte de Sao Tomé l’île chocolat, 1er épisode 

Sao Tomé, l’île chocolat épisode 2, de l’arbre à la tablette.

Sao Tomé l’île chocolat épisode 3 road trip et gastronomie locale

Si vous aimez l’écotourisme, les plantations de cacao, le bon chocolat, l’Afrique haute en couleur loin du tourisme de masse, je ne peux que vous conseiller d’aller découvrir São Tomé & Principe, une île encore préservée et authentique.

Enjoy 

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Bagaut 23 juillet 2019

    Superbe série sur l’île de Sao Tomé. J’ai beaucoup appris. Encore une fois, chapeau et merci.

  • Valérie89 23 juillet 2019

    Waouh ! Ce fut un vrai régal de lire ces reportages riches en photos et renseignements ! Vraiment un grand merci Mercotte de prendre le temps de faire tout ce travail, cela permet à ceux qui ne peuvent toujours voyager de le faire à travers vos différents reportages ! Et je confirme que le chocolat Diogo Vaz est un pur délice et je n’hésiterai pas à en recommander une fois que j’aurai terminé ma première commande ! Encore bravo !

  • Mardon 23 juillet 2019

    Merci pour toutes ces belles précisions moi qui aime le Sao Tomé je n’en savais guère plus sur cette île le côté préservé me tente beaucoup moi qui suis native française du Sénégal

    • mercotte 29 juillet 2019

      Contente de vous avoir éclairée alors en mettant des images sur le chocolat 🙂

  • LETHIMONNIER 23 juillet 2019

    Merci Mercotte pour ce reportage très intéressant. J’ai adoré voyagé au travers de vos photos et articles… belle découverte de cette île et ce chocolat que je ne connaissais pas.

  • Alannie 23 juillet 2019

    merci mille fois Mercotte, pour ce partage si coloré et touchant: oui, c’est le métissage Afrique-portugal que je repère…et une impression d’être assez loin des marées de touristes…et donc à quand ton séjour à Chaudes-Aigues cette année? bisous à toi et félicitations à la fine équipe qui t’accompagnait.

    • mercotte 29 juillet 2019

      Contente que tu aies apprécié, nous allons à Chaudes Aiguesavec mes filles une semaine plus tard que d’habitude quelques jours à partir du 23 août ! Bel été, je t’embrasse 🙂

  • Mathéo.Lopez 23 juillet 2019

    Décidément un voyage à envisager cette île ;). J’ai besoin de votre opinion ;). Ce matin j’ai réaliser des macarons au chocolat. J’ai remplacé 30 g de poudre d’amande par 40 ( et pas 30) grammes de cacao en poudre non sucré. J’ai sinon suivi (votre) recette de macarons à l’italienne à la lettre. Finalité, mes macarons sont bien beaux et avec un collerette, et cette fois-ci pas creux contrairement à mes derniers. Cependant, ils collent aux dents en fin de bouche, comme un meringue pas assez cuite!( ou trop je ne sais plus). Pensez vous que se soit les 30 grammes de poudre d’amande en moins, même si au final le temps pour temps contient 10 grammes de poudre en plus. Peut être que le cacao en poudre non sucré ne réagit pas de la même manière que la poudre d’amande à la cuisson. Si vous avez une piste pour expliquer les macarons collants aux dents, merci de m’éclairer! Bonne journée!

    • mercotte 29 juillet 2019

      peut être un léger manque de cuisson, il est vrai que le cacao modifie la donne !

  • Betty 23 juillet 2019

    c’était vraiment super ! je me suis vraiment régalé de suivre ce voyage avec vous. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Jeudi 17 octobre
    La cuisine de Mercotte : l'art de ail noir de la drôme boutarin suite
  • Mercredi 16 octobre
    Le meilleur pâtissier : les gâteaux font du ski avec Patrick Chevallot Mof pâtissier Val d'Isère
  • Mardi 15 octobre
    La cuisine de Mercotte : L'ail noir de la maison Boutarin de Crest
  • Lundi 14 octobre
    Le livre l'art de maitriser les codes" de Jérémie Côme Edition Michel Laffont
  • Vendredi 11 octobre
    Le livre l'art de maitriser les codes" de Jérémie Côme Edition Michel Laffont
  • Jeudi 10 octobre
    Le livre l'art de maitriser les codes" de Jérome Côme Edition Michel Laffont
  • Mercredi 9 octobre
    Le Meilleur Pâtissier : le theme la Belgique
  • Mardi 8 octobre
    Le livre l'art de maitriser les codes" de Jérome Côme Edition Michel Laffont
  • Lundi 7 octobre
    A la table de Carinne livre de Carinne Teyssendier Edition Hachette Cuisine
  • Vendredi 4 octobre
    La cuisine de Mercotte : le livre A la table de Carinne Teyssandier Hachette Cuisine

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°37 de

Fou de Pâtisserie 

Le Goûter, star de la rentrée

50 créations gourmandes

 

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer