Suivez le blog :

L’Oreiller d’Amour, Le Meilleur Pâtissier saison 11, Emission 9, 50 Nuances de Crème

2022 nov 2

Ce soir, la température monte d’un cran sous la tente avec le retour de l’incontournable : 50 nuances de crème ! Au travers de créations aussi sensuelles que gourmandes, nos cupidons des saveurs vont devoir rivaliser d’imagination et de technique pour espérer nous séduire !

Et c’est reparti pour un décor suggestif …

Love is in the air !



Le défi de Cyril 



La flamme : qui dit amour, dit souvent désir et chaleur… Aujourd’hui Cyril va demander à nos pâtissiers de nous enflammer à la dégustation avec des saveurs caliente pour nous procurer un maximum de plaisir. Ils vont devoir imaginer un dessert qui représentera la fameuse flamme du désir ! Qu’il s’agisse d’un entremets, d’un dessert flambé, d’un gâteau flamme, nous devrons retrouver quoi qu’il arrive le visuel de la flamme. Et bien sûr nos palais doivent être enflammés avec subtilité et délicatesse… Ils ont le choix entre un gâteau pour 6/8 personnes ou 6 desserts individuels. Comme toujours ils devront respecter 2 fondamentaux : un visuel flamme et une saveur caliente



L’Epreuve technique 



L’oreiller d’amour : les confidences sur l’oreiller sont souvent les meilleures… Nos pâtissiers vont devoir réaliser un gâteau allemand au nom poétique, le Polsterkuchen, autrement dit le gâteau oreiller. Gâteau en apparence douillet mais qui cache une technique d’une très grande complexité, un matelassage en biscuit cuillère quadrillé bicolore. Alors ce ne sera pas vraiment le moment de s’endormir ! Et en plus ils devront créer un élixir d’amour à base de champagne, de fraises et de liqueur de litchi. Ce gâteau se compose d’un biscuit pain de gênes, d’une ganache montée à la vanille, d’un imbibage élixir d’amour, de fraises fraiches, de biscuit cuillère, d’un décor pâte à sucre. A vous de gérer les proportions pour éviter le gaspillage.

La recette des pâtissiers :
Chers pâtissiers, chères pâtissières. Laissez-moi vous compter la recette qu’un bel inconnu m’a livrée en secret, il y a de cela des années, un soir d’été… sur l’oreiller ! La recette d’un gâteau aussi moelleux, sensuel que gourmand… contenant l’élixir d’amour véritable ! Il se dit que quiconque le goûtera, son désir, il réveillera ! Commencez par réaliser le rembourrage de votre oreiller d’amour en ganache montée vanille avec 2000g de crème, une gousse de vanille, 480g de chocolat blanc, ainsi que de la gélatine hydratée. Débarrassez et filmez au contact. Réservez au frais. Afin de confectionner la base de votre oreiller d’amour, montez 600g de pâte d’amande et 160g de jaunes d’œufs dans le batteur muni d’un fouet. Ajoutez 600g d’œufs entiers et fouettez jusqu’à ce que le mélange double de volume. Ajoutez 60g de fécule, 60g de farine et de la levure chimique tamisée puis mélangez délicatement. Faites fondre 200g de beurre. Mélangez délicatement à la maryse. Divisez l’appareil en deux. Versez dans deux cadres rétractables de la taille des plaques. Enfournez. Passez à la réalisation de ce qui allumera la flamme : l’élixir d’amour ! Il doit avoir un goût franc de litchi, une note de fraise et un doux parfum de champagne. Réservez. Pour un matelassage moelleux en biscuit cuillère, montez 360g de blancs d’œufs dans la cuve du batteur muni d’un fouet et ajoutez 100g de sucre. Débarrassez les blancs d’œufs montés. A présent, battez 240g de jaunes d’œufs, et ajoutez 200g de sucre. Ajoutez 300g de farine tamisée et mélangez délicatement à la maryse. Ajoutez les blancs montés et continuez de mélanger délicatement. Divisez l’appareil en deux. Colorez l’un des deux d’un rose clair soyeux et l’autre d’un rouge foncé passion. Mettez l’appareil rose clair en poche munie d’une douille de 10mm. Pochez un quadrillage avec un espace de 2cm sur une feuille de papier cuisson. Répétez l’opération pour obtenir deux plaques. Enfournez à 190°. Mettez l’appareil rouge foncé passion en poche munie d’une douille de 10mm. Puis remplissez le quadrillage à l’intérieur. Enfournez. Afin d’apporter une note toujours plus sensuelle à votre oreiller, coupez 500g de fraises en brunoise. Pendant la cuisson de vos biscuits, préparez un patron de 28×38 cm. Pour donner une forme réaliste à votre oreiller, créez des bordures incurvées. Lorsque les biscuits sont cuits, découpez un oreiller dans chaque plaque de votre premier biscuit. Imbibez la base délicate et gourmande de votre oreiller avec l’élixir d’amour. Pour monter le rembourrage à la vanille de votre oreiller : colorez la moitié en rose clair et l’autre moitié en rouge foncé passion. Mettez chaque préparation dans une poche à douille munie chacune d’une douille de 12mm. Pochez en biais et côte-à-côte 3 boudins de rembourrage rose clair en partant d’un coin du biscuit imbibé. Pochez à la suite 3 boudins de rembourrage rouge foncé passion. Continuez de pocher en alternant les couleurs. Déposez avec sensualité la moitié de la brunoise de fraises. Pochez à nouveau un étage de rembourrage aux deux couleurs, en respectant la même technique, en commençant cette fois, par le rouge foncé passion. Déposez un biscuit gourmand amande imbibé d’élixir d’amour. Pochez à nouveau une couche de rembourrage bicolore, toujours par boudins de trois, côte à côte. Ajoutez la brunoise sensuelle de fraises. Afin d’obtenir un bel oreiller tout en volume, parfaitement gonflé au centre, continuez de pocher sur plusieurs niveaux, en alternant les couleurs d’un niveau à l’autre. Lissez légèrement à l’aide d’une palette coudée. Posez le biscuit cuillère matelassé sur votre oreiller bien garni. A l’aide d’un cutter, sculptez un joli coussin aux bordures légèrement incurvées. Coupez des rectangles de la longueur et de la hauteur des côtés du coussin. Posez les rectangles sur les côtés et ajustez la forme. Mettez le reste du rembourrage rouge foncé passion dans une poche munie d’une douille de 2mm cannelée. Pochez toutes les coutures.
Pour un oreiller d’amour au réalisme charnel, colorez de la pâte à sucre en rouge foncé passion. Puis réalisez quatre petites passementeries à 4 brins reliées par une petite boule. Posez les passementeries aux 4 coins de votre oreiller. Si à la dégustation, de joie votre oreiller me fait crier, alors « Oh oui », je vous dirais !

La recette technique :

Le matérieldouille unie de 10mmdouille unie de 12mm, douille cannelée de 2mm, un carton 30×30, un cutter, 2 cadres rétractables, 2 plaques plates, un grand cul de poule inox, spatule coudée.

Le biscuit pain de gênes : 600g de pâte d’amandes 50% de fruits, 160g de jaunes d’oeufs, 600g d’oeufs entiers, 60g de farine, 60g de maïzena, 10g de levure chimique, 200g de beurre.
Dans la cuve du robot monter au fouet la pâte d’amande et les jaunes d’œufs. Ajouter les œufs entiers et fouetter jusqu’à ce que le mélange double de volume. Fondre le beurre, réserver. Ajouter dans la cuve la fécule, la farine et la levure chimique tamisées et mélanger délicatement à la maryse. Ajouter un tiers de cet appareil au beurre fondu et mélanger. Reverser le tout dans le bol du batteur et mélanger délicatement à la maryse. Diviser l’appareil en deux. Verser dans deux cadres rétractables de la taille des plaques plates recouvertes de papier aluminium. Enfourner 20min à 165° chaleur tournante. Pendant la cuisson, préparer un patron d’oreiller 28×38. Lorsque les biscuits sont cuits, découper un oreiller dans chaque plaque de biscuit pain de gênes.
La ganache montée vanille : 12g de gélatine, 480g + 1520g de crème fleurette 35%MG, 480g de chocolat Ivoire ou Opalys, 1 gousse de vanille, colorant rouge framboise, 500g de fraises.
Hydrater le gélatine dans beaucoup d’eau froide. Chauffer 480g de crème avec la gousse de vanille grattée, y dissoudre la gélatine essorée. Réaliser une émulsion en versant en plusieurs fois la crème chaude sur le chocolat fondu. Mixer pour parfaire l’émulsion.  Ajouter 1520g de crème froide et mixer. Débarrasser et filmer au contact. Réserver au frais. Couper les fraises en brunoise et réserver.
L’imbibage élixir d’amour : 200g de champagne, 25g de liqueur de litchi, 25g de sirop de fraises.
Mélanger tous les ingrédients ensemble. Réserver.
Le biscuit cuillère matelassé : 360g de blancs d’oeufs, 100g de sucre et 200g de sucre, 240g de jaunes d’oeufs, 300g de farine, colorant rouge framboise.
Dans la cuve du robot muni d’un fouet, monter les blancs en ajoutant petit à petit 100g de sucre. Réserver.  Dans la cuve du robot et toujours au fouet monter les jaunes avec les 200g de sucre. Ajouter la farine tamisée et mélanger délicatement à la maryse. Ajouter les blancs montés et mélanger délicatement à la maryse. Diviser l’appareil en deux. Colorer l’un des deux en rose clair et l’autre en rouge framboise foncé. Mettre l’appareil rose clair dans une poche avec une douille de 10mm. Pocher un cadrillage avec un espace de 2cm sur une feuille de papier cuisson. Répéter l’opération pour obtenir deux plaques. Enfourner 4min à 190°. Mettre l’appareil rouge framboise dans une poche avec une douille de 10mm. Remplir le cadrillage en pochant l’appareil rouge framboise à l’intérieur. Enfourner 7min à 190°. Réserver.
Le décor pâte à sucre : 75g de pâte à sucre blanche, colorant rouge framboise.
Colorer la pâte à sucre en rouge framboise foncé. Faire des petites pampilles à 4 brins reliées par une petite boule.
Le montage et la finition : Imbiber les biscuits pain de gênes avec l’élixir d’amour. Monter la ganache vanille. Colorer la moitié en rose clair et l’autre moitié en rouge framboise.
Mettre chaque préparation dans une poche à douille munie chacune d’une douille de 12mm. Pocher 3 boudins de ganache montée rose clair en partant d’un coin du biscuit pain de gênes oreiller imbibé. Pocher à la suite 3 boudins de ganache montée rouge framboise.
Continuer de pocher en alternant les couleurs. Poser sur la ganache la brunoise de fraise. Pocher des boudins de ganache montée en alternant les couleurs avec les boudins du dessous. Poser un biscuit pain de gênes oreiller imbibé. Pocher 3 boudins de ganache montée rose clair en partant d’un coin du biscuit pain de gênes oreiller imbibé. Pocher à la suite 3 boudins de ganache montée rouge framboise. Continuer de pocher en alternant les couleurs. Poser sur la ganache la brunoise de fraise. Pocher des boudins de ganache montée en alternant les couleurs avec les boudins du dessous. Continuer à pocher en pyramide en alternant les couleurs pour avoir le centre plus haut pour rendre l’oreiller gonflé. Lisser légèrement la ganache à l’aide d’une spatule coudée. Poser le biscuit cuillère matelassé sur la ganache. A l’aide d’un cutter, couper le biscuit cuillère en suivant la forme du coussin. Couper des rectangles de la longueur et de la hauteur des côtés du coussin. Poser les rectangles sur les côtés et ajuster la forme à l’aide d’un cutter. Mettre le reste de ganache montée rouge framboise dans une poche munie d’une douille cannelée de 2mm. Pocher toutes les coutures. Poser les pampilles aux 4 coins de l’oreiller.

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



La créative 



Nos pâtissiers amateurs vont user de la langue… française ! Chaud lapin, partie de jambes en l’air, picorer le bonbon, passer à la casserole, rouler une pelle, remettre le couvert, prendre son pied, s’envoyer en l’air, monter au 7ème ciel etc.… À eux de transformer une expression coquine en un gâteau délicieusement gourmand.
Notre invité est le chef pâtissier Kevin Lacote. KL Pâtisserie a été élue Meilleure pâtisserie de l’année 2017 par l’Express Magazine, il a été élu  Pâtissier Ile-de-France 2017 par le guide Gault et Millau, Pâtissier de l’année 2018 par le guide Pudlo Paris. Il aime les goûts francs, les saveurs audacieuses, la gourmandise et la simplicité ! Chez Kevin Lacote, aucun colorant, (il ne va pas être déçu hahaha …) ni additif n’est utilisé. Son dicton : « L’envie de faire plaisir, ne penser qu’à la satisfaction de ses clients »…



Pour les couche-tard



Comme vous en avez maintenant l’habitude, c’est dans la cuisine secrète, que le gagnant du 8e face-à-face va affronter le 9e éliminé de cette saison 11 du Meilleur Pâtissier ! Ils vont s’affronter dans un ultime duel sur l’une des plus redoutables épreuves techniques : le Papillon, réalisé en saison 6 du concours !

Un petit clap pour le fun …

La semaine prochaine verra le retour à la ganache de pierre !

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Mauricette 2 novembre 2022

    Coucou Mercotte
    Ce gâteau est vraiment magnifique, un travail d’artiste comme toujours.
    Vivement ce soir …
    Bon mercredi!

  • Manu 2 novembre 2022

    Une épreuve avec que des colorants naturels ! Ce serait une idée !
    Néanmoins ce gâteau a l’air tout moelleux !
    À ce soir Mercotte !

  • Briy 2 novembre 2022

    Horrible l’oreiller d’amour
    Quel gâchis 😱

  • Monika Luce-veronique 3 novembre 2022

    C’est vrai ce gâteau est très beau et sûrement très bon mais vu les quantités utilisés, la question du gaspillage se pose …..🤔 puisqu’on sait par le témoignage d’anciens participants, que la nourriture est jeté ce qui est déplorable.

  • Soumia 3 novembre 2022

    Magnifique gâteau, je vais l’essayer. Merci Marcotte pour la recette.

  • Malikalarbi 4 novembre 2022

    qui a quitté la cuisine secrète ce Mercredi 2.11.2022

    • mercotte 6 novembre 2022

      désolée je ne regarde pas la télé et je ne sais plus c’était tourné en juin … je ne sais même pas qui y était cette semaine ni où on en est des diffusions de la seconde partie de soirée!

  • Françoise 6 novembre 2022

    Bonjour Mercotte,

    ça quelques année que je vous suis j’ai essayé quelques une de vos recette de vôtre vieux grimoire, je tenais à vous remercier pour tous vos conseils et les vidéos que vous avez enregistré. Une fois j’ai voulus faire des macarons j’ai réussie à faire une collerette mais ils n’étais pas terrible, j’ai mis une journée, j’ai mis un temps fou pour tamiser et grasse à vos conseils j’ai envie de recommencé , merci beaucoup. Bonne journée Cordialement Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnez-vous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir un mail à chaque nouvel article

Rejoignez les 56 133 autres abonnés

Abonnements

S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Le Mag de Mercotte sur France Bleu

  • Dimanche 3 juillet
    Mag de Mercotte : Les rustics d'Orgeval; Omie et Cie; Faire son plateau de fromages
  • Dimanche 26 juin
    Mag de Mercotte : Céline Jacquet Vigneronne; Omie et Cie; Faire son plateau de fromages
  • Dimanche 19 juin
    Mag de Mercotte : le domaine des Orchis de Philippe Héritier ; Vrac and roll;
  • Dimanche 5 juin
    Mag de Mercotte : Le chocolat Villars; Kris K créateur de douceurs; Accords fromage champagne.
  • Dimanche 29 mai
    Le mag de Mercotte : les Igp et Aop de Savoie; Les rhums arrangés de Steban; Que boire avec le fromage ?
  • Dimanche 22 mai
    Livre "Dis-moi ce que tu manges ? Que sont les pénisciliums ? La boisson bio sans alcool Gimber
  • Dimanche 8 mai
    Mag de Mercotte : le livre "je suis en Cp"; Casa Del Limone; Le haloir
  • Dimanche 1 mai
    Mag de Mercotte : le persillé de Tignes; Le bio et le local; Le vocabulaire du fromage
  • Dimanche 24 avril
    La laiterie des Marches; Jum'en Délice St Martin Bellevue ; Le lexique du fromage
  • Dimanche 17 avril
    Mag de Mercotte : Régalades Hachette cuisine;Les algues bio Hepken; Lexique du fromage

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les dimanches à 10h 45

dans le Mag de Mercotte

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°54 de Fou de Pâtisserie les plaisirs fruités de l'été indien

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer