Suivez le blog :

La Sagrada Familia, Le Meilleur Pâtissier saison 11, Emission 12, Viva Espana

2022 nov 23

Ce soir, direction l’Espagne ! Pour les quarts de finale, nos “pasteleros” amateurs vont devoir nous faire crier Viva España ! À l’occasion de ce voyage gourmand en péninsule ibérique, je leur ai d’ailleurs réservé une épreuve technique particulièrement complexe, ce qui, dans le contexte, n’est pas étonnant me dires-vous ! Alors, qui nous fera danser le flamenco et repartira avec le tablier bleu ? La réponse ce soir …

Ah l’Espagne, les vacances, le soleil, les taureaux !

Pour sûr on ne peut pas se tromper sous la tente !



Le défi de Cyril



Pour nos pâtissiers amateurs, le voyage espagnol débute à Madrid avec l’épreuve de Cyril. C’est dans la capitale espagnole, mais pas que, ce serait réducteur, que l’on déguste traditionnellement l’incontournable spécialité pâtissière du pays, le churros.   Ils vont donc devoir relever l’audacieux défi de revisiter le churros et sa sauce chocolat en un dessert 3 étoiles, à savoir un dessert à la fois gourmand moderne et élégant … Ils devront comme toujours respecter 3 fondamentaux : la pâte à churros, la friture et le chocolat.



L’Epreuve technique :



La Sagrada Familia : j’ai décidé, pour ce quart de finale de faire découvrir à nos pâtissiers la belle ville de Barcelone. Je leur ai même envoyé une carte postale avec ma recette. Je voulais qu’ils découvrent la splendide Sagrada Familia. Ils devront donc réaliser un traditionnel gâteau espagnol au Turon, mais également une structure en nougatine particulièrement complexe, ainsi que la reproduction en bonbons des vitraux de la célèbre basilique de Gaudi. Ce dessert se compose donc d’une génoise, d’une ganache montée au turon, d’une crème brûlée, de nougatine et de vitrail en bonbons.

La version des pâtissiers 
Hola los pasteleros ! Je vous écris une petite carte postale depuis les Ramblas, en sirotant une petite sangria ! Vous connaissez Barcelone ? Que lindo ! Hier j’ai visité la Sagrada Familia et ça m’a donné l’idée de créer un gâteau à son image. Alors « Leed atentamente la receta ! » Vous allez d’abord devoir réaliser un pastel typiquement espagnol. Commencez par réaliser une ganache montée au turron avec 50g de chocolat blanc, du turron, de la gélatine et 281g de crème. Filmez au contact et réservez au frais. Vamos ! Faites torréfier 150g d’amandes effilées. Réalisez une génoise avec 200g d’oeufs entiers, du sucre, de la harina et du beurre. Versez dans le moule hexagone 20cm. Ponelo al horno. A présent vous allez devoir réaliser une crème aux huevos. Faites chauffer 31g d’eau et 93g de sucre. Mélangez 40g de jaunes d’œufs, de la fécule de maïs et du sucre. Versez un tiers du mélange chaud dans le mélange précédent et mélangez. Remettez le tout à cuire jusqu’à épaississement. Débarrassez et filmez au contact. Passez à la réalisation de vos patrons afin que votre Sagrada se dresse orgullosamente : un rectangle de 12,5x8cm, un autre patron d’une tour de 12,5cm de large sur 20cm de hauteur avec une base de 7cm. Puis faites un patron d’une double tour de 12,5cm de large sur 40cm de hauteur avec une base de 7cm. Passez à la réalisation d’une nougatine. Dans une cacerola, faites un caramel avec 600g de fondant et 400g de glucose. Ajoutez des almendras effilées et mélangez. Munissez-vous de gants puis étalez une partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Emporte-piècez l’hexagone de 22cm. Faites au centre une rosace à 6 branches à l’aide du moule gota. Réservez. Etalez une partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découpez 6 rectangles 12,5×8 à l’aide du patron. Réservez. Etalez une partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découpez deux tours de 12,5×20 à l’;aide du patron. Faites un trou au centre de chaque tour avec le moule gota. Etalez à présent une partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découpez une double tour de 12,5×40 à l’aide du patron. Faites un trou au centre de chaque tour avec le moule gota. Faites quatre petits ronds aplatis de 1-2cm. Réservez. Il est temps de desmoldar votre génoise. Emporte-piècez le centre avec le cercle 12cm. Puis réservez. Afin de faire rentrer la lumière dans votre Sagrada, vous allez devoir réaliser de beaux vitraux ! Pour cela mixez los dulceys verts et réservez. Mixez los dulceys roses et réservez. Mixez los dulceys violets et réservez. Mixez los dulceys jaunes et réservez. Posez la nougatine hexagone avec la rosace sur une plaque de cuisson munie d’une feuille de papier cuisson. Posez la nougatine des 4 tours sur une plaque de cuisson munie d’une feuille de papier cuisson. Posez les brisures de los dulceys de manière aléatoire dans la rosace et dans les goutes des 4 tours. Enfournez le temps que los dulceys fondent. Sortez-les du four et laissez durcir. Faites fondre l’isomalt dans une casserole. A l’aide de l’isomalt, collez les 6 rectangles sur l’hexagone de 22cm pour former la hauteur. Collez les 3 tours avec la double tour au centre à l’aide de l’isomalt. Pour marquer les pointes arrondies de la Sagrada Familia, collez les 4 petits ronds aplatis au sommet des 4 tours à l’aide de l’isomalt. Coupez votre génoise en deux. Pochez votre ganache montée Turron sur un étage de génoise. Posez le deuxième étage de génoise. Masquez totalmente el pastel avec de la ganache montée Turron. Pochez une très fine couche de crème aux œufs sur le dessus du pastel. Saupoudrez une fine couche de sucre sur la crème aux œufs. Passez le chalumeau dessus pour obtenir un effet crème brulée. Posez les amandes effilées tout autour de votre pastel. Mettez le reste de ganache montée Turron dans une poche à douille munie d’une douille cannelée de 2mm. Pocher la ganache en torsade sur le contour du pastel. Posez la structure en nougatine sur le pastel. Hasta Luego los pasteleros !

La recette technique :

Le matériel : 1 carton or 30×40, 1 cutter, 1 douille cannelée 2mm, 1 moule hexagone 22cm, 1 moule hexagone 20cm, 1 cercle 12×4, 1 moule goutte, 1 robot cutter, des gants à sucre, un chalumeau, un support en plexiglas. Si vous n’avez pas de moule hexagone rien ne vous empêche de faire le gâteau rond ça ne va pas changer le goût et en plus il est caché dans la structure… Je dis ça !

La génoise : 200g d’oeufs entiers (pesés sans la coquille), 125g de sucre, 125g de farine T55, 35g de beurre.
Faire fondre le beurre. Monter les œufs entiers avec le sucre. Ajouter la farine tamisée et mélanger délicatement. Faire un prémélange d’une petite partie de l’appareil avec le beurre fondu. L’ajouter au mélange précédent et mélanger délicatement.  Ajouter le mélange au mélange précédent et mélanger délicatement. Verser dans le moule hexagone 20cm. Enfourner 20min à 180°. Démouler. Emporte-piècer le centre avec le cercle 12cm. Réserver.
La ganache montée au Turon : 115g  puis 170g de crème fleurette 35%MGF, 50g de chocolat Opalys, 85g de Turon, 2g de gélatine, 150g d’amandes effilées.
Hydrater la gélatine dans beaucoup d’eau froide. Chauffer 115g de crème y ajouter la gélatine essorée. Réaliser une émulsion en la versant en plusieurs fois sur le chocolat fondu, ajouter le turon et mixer. Ajouter 170g de crème froide et mixer. Filmer au contact et réserver au frais. Torréfier les amandes effilées à 160° pendant 7-8min. Refroidir.
La crème aux oeufs : 30g d’eau, 40g de jaunes d’oeufs, 90g de sucre, 6g de fécule, 50g de sucre.
Faire chauffer 30g d’eau et 90g de sucre. Mélanger les jaunes, la fécule. Y ajouter un tiers du mélange chaud, bien remuer et remettre le tout à cuire jusqu’à épaississement. Débarrasser et filmer au contact.
La nougatine : 600g de fondant, 400g de glucose, 550g d’amandes effilées, 1 paquet de 150g de bonbons berlingots multicolores, isomalt.
Faire le patron d’un rectangle de 12,5x8cm. Faire le patron d’une tour de 12,5cm de large sur 20cm de hauteur avec une base de 7cm. Faire le patron d’une double tour de 12,5cm de large sur 40cm de hauteur avec une base de 7cm. Dans une casserole, faire un caramel avec le fondant et le glucose. Ajouter les amandes effilées et mélanger. Mettre des gants à sucre. Etaler une partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Emporte-piècer l’hexagone de 22cm. Faire au centre une rosace à 6 branches à l’aide du moule goutte. Réserver. Etaler une autre partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découper 6 rectangles 12,5×8 à l’aide du patron. Réserver. Etaler une 3e partie de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découper deux tours de 12,5×20 à l’aide du patron. Faire un trou au centre de chaque tour avec le moule goutte. Etaler encore de la nougatine entre deux feuilles de papier cuisson. Découper une double tour de 12,5×40 à l’aide du patron. Faire deux trous au centre de chaque tour avec le moule goutte. Faire quatre petits cercles aplatis de 1-2cm. Réserver. Mixer les bonbons verts et réserver. Mixer les bonbons roses et réserver. Mixer les bonbons violets et réserver. Mixer les bonbons jaunes et réserver. Poser la nougatine hexagone avec la rosace sur une plaque recouverte de papier cuisson. Poser la nougatine des 4 tours sur une plaque recouverte de papier cuisson. Poser les brisures de bonbons de manière aléatoire dans la rosace et dans les gouttes des 4 tours. Mettre au four à 180° pendant 3-4min le temps que les bonbons fondent.
Sortir du four et laisser durcir. Faire fondre l’isomalt dans une casserole. A l’aide de l’isomalt, coller les 6 rectangles sur l’hexagone de 22cm pour former la hauteur, coller les 3 tours avec la double tour au centre et les 4 petits cercles aplatis au sommet des 4 tours.
Le montage et la finition : monter la ganache au Turon. Couper la génoise en deux. Pocher de la ganache montée Turon sur un étage de génoise. Poser le deuxième étage de génoise. Masquer le gâteau avec de la ganache. Pocher une très fine couche de crème aux œufs sur le dessus du gâteau. Saupoudrer la crème aux oeufs avec les 50g de sucre restants. Passer le chalumeau dessus pour obtenir un effet crème brûlée. Masquer les côtés du gâteau avec les amandes effilées.
Pocher à la douille cannelée le reste de ganache en torsade sur le contour du gâteau. Terminer en posant la structure en nougatine sur le gâteau.

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



L’Epreuve créative 



Dans cette épreuve, nos pâtissiers amateurs vont mettre leur pays d’accueil à l’honneur ! Ils devront en effet réaliser un symbole de l’Espagne en gâteau ! Toréadors, flamenco, taureau… À eux de nous faire voyager à travers leur création gourmande. Le chef invité, originaire du Pays basque, c’est Joakim Prat qui après être passé par plusieurs palaces a ouvert sa propre enseigne, Maître Choux, à Londres où il a désormais 4 boutiques. Il a travaillé aussi à Barcelone et va ouvrir une pâtisserie au Pays Basque.



Pour les couche-tard



Cette semaine dans Revanche sous la tente, les pâtissiers qui ont marqué le concours reviennent affronter leur pire cauchemar ! Ce 3e duel opposera nos deux finalistes : Sandrine de la saison 5 et Aya de la saison 10 ! Elles devront s’affronter sur le défi de la Charlotte, le flop d’Aya !



L’Actu







Pour les savoyards ou frontaliers qui me lisent, ce week-end les 25, 26 et 27 novembre c’est le salon gourmand Saveurs et Terroirs de Chambéry, je serai en dédicace pendant les 3 jours, vers les cours de cuisine !



La semaine prochaine



La semaine prochaine, c’est la demi-finale et nous allons retrouver l’univers des jeux d’enfants

Enjoy 

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Le gall 23 novembre 2022

    Merci pour tout je vous suis depuis très longtemps
    À ce soir à la télé mes amitiees

  • Manu 23 novembre 2022

    Hello ! Splendide ce gâteau ! Les proportions sont normales, il a l’air très bon !!
    À ce soir Mercotte !!!

    • mercotte 23 novembre 2022

      un peu sucré le turon ! mais bon pas mal du tout !

  • claire 24 novembre 2022

    coucou Mercotte
    je ne reçois plus les notifications de tes nouveaux articles qui paraissent ,plus du tout depuis plusieurs mois et pas dans les spams aussi , je vérifie ….
    est ce qu’il y a un problème ???…

    j’éspère que ça va s’arranger , j’apprécie beaucoup toutes tes publications .
    claire

    • mercotte 25 novembre 2022

      Oui je sais et je ne sais pas ce qui se pase c’est mon webmaster qui gère je lui ai déjà demandé plusieurs fois mais rien !

  • claire 25 novembre 2022

    mais ça n’est pas que ton blog ,j’ai d’autres sites aussi où il se passe la même chose ,je vais regarder régulierement au moins je ne raterai rien , en tout cas super encore une fois « le meilleur pâtissier « .
    A bientôt
    claire

  • Ledoux 28 novembre 2022

    Bonsoir Mercotte,
    En regardant l’épreuve technique de ce soir, je me suis demandé combien de temps il vous avait fallu pour le réaliser? seule ou accompagnée? Faire cela en 2 h était impossible… ça pose question.

    • mercotte 29 novembre 2022

      Connaissez vous les dessous de la télé ? il semblerait que non 😉 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnez-vous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir un mail à chaque nouvel article

Rejoignez les 56 101 autres abonnés

Abonnements

S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Le Mag de Mercotte sur France Bleu

  • Dimanche 3 juillet
    Mag de Mercotte : Les rustics d'Orgeval; Omie et Cie; Faire son plateau de fromages
  • Dimanche 26 juin
    Mag de Mercotte : Céline Jacquet Vigneronne; Omie et Cie; Faire son plateau de fromages
  • Dimanche 19 juin
    Mag de Mercotte : le domaine des Orchis de Philippe Héritier ; Vrac and roll;
  • Dimanche 5 juin
    Mag de Mercotte : Le chocolat Villars; Kris K créateur de douceurs; Accords fromage champagne.
  • Dimanche 29 mai
    Le mag de Mercotte : les Igp et Aop de Savoie; Les rhums arrangés de Steban; Que boire avec le fromage ?
  • Dimanche 22 mai
    Livre "Dis-moi ce que tu manges ? Que sont les pénisciliums ? La boisson bio sans alcool Gimber
  • Dimanche 8 mai
    Mag de Mercotte : le livre "je suis en Cp"; Casa Del Limone; Le haloir
  • Dimanche 1 mai
    Mag de Mercotte : le persillé de Tignes; Le bio et le local; Le vocabulaire du fromage
  • Dimanche 24 avril
    La laiterie des Marches; Jum'en Délice St Martin Bellevue ; Le lexique du fromage
  • Dimanche 17 avril
    Mag de Mercotte : Régalades Hachette cuisine;Les algues bio Hepken; Lexique du fromage

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les dimanches à 10h 45

dans le Mag de Mercotte

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°54 de Fou de Pâtisserie les plaisirs fruités de l'été indien

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer