Suivez le blog :

La Cage des Tourtereaux, le Meilleur Pâtissier saison 7, émission 9 la demi-finale, un Amour de Gâteau

2018 nov 7

Pour cette demi-finale de la saison 7 du Meilleur Pâtissier nos quatre pâtissiers amateurs toujours en lice vont s’affronter au cours des trois épreuves habituelles placées cette fois sous le signe de l’amour. Un beau programme en perspective, avec quelques rebondissements comme parfois en amour, en tout cas ils ont le coeur serré, c’est de circonstance !



L’épreuve de Cyril 



Le classique revisité proposé par Cyril cette semaine est un dessert sensuel et gourmandla Poire Belle Hélène. On le sait, le chocolat a des vertus aphrodisiaques et ici il enrobe en quelque sorte avec amour, la poire aux courbes généreuses.
Créé en 1864 par le chef français Auguste Escoffier, ce dessert à base de poires pochées dans un sirop, nappées de chocolat et accompagnées d’une glace à la vanille rend hommage à l’opérette d’Offenbach La Belle-Hélène.  L’histoire conte les tourments d’amour de Pâris, qui reçut en cadeau d’Aphrodite l’amour de la plus belle femme du monde, Hélène, épouse du roi Ménélas et future reine de Troie.
Comme toujours nos pâtissiers devront réinterpréter visuellement et gustativement le plus sensuel et le plus gourmand des dessert glacés en respectant les 3 fondamentaux : la poire pochée, la glace vanille et le chocolat coulant.

Un aperçu de l’ambiance sur le plateau pendant cette demi-finale



L’épreuve technique 



Pour cette épreuve technique j’ai choisi dans mon célèbre vieux grimoire une véritable pièce artistique, la cage des tourtereaux. Créée au XIXème siècle par un disciple de Jules Gouffé, pâtissier de Napoléon III, qui connut la gloire avec ses impressionnantes pièces montées, la cage des tourtereaux s’inspire de la fable de Jean de la Fontaine les 2 pigeons. Elle se compose d’une multitude de petites fleurs en biscuit croustillant décorées à la glace royale et collées au caramel. A l’intérieur un entremets composé de couches de biscuit pain de Gênes, garni de crème au beurre au kirsch et fruits confits recouvert de meringue italienne dorée au chalumeau. Dessus un nid en caramel dans lequel deux tourtereaux sont lovés.

Oui bien sûr je le reconnais cette épreuve est particulièrement difficile, disons même quasiment impossible à réaliser dans le temps imparti. En fait l’idée était de tester les capacités d’organisation de nos pâtissiers amateurs et surtout leur mental face à ce dessert nécessitant délicatesse et minutie, le tout dans un temps record. C’est carrément l’amour vache mais ça reste bon enfant. Et tant pis si vous m’en voulez, je dois assumer ! Le pire étant quand même de réaliser en plus de l’assemblage des biscuits l’entremets meringué avec le couple de tourtereaux dans leur nid et de le cacher à l’intérieur des biscuits. Oui c’est carrément fou !



La recette 



La composition :  pâte sucrée, pain de gênes, crème au beurre, meringue italienne, glace royale blanche et glace royale à la betterave.

La pâte sucrée :  100g de poudre d’amande, 345g de beurre pommade, 190g d’oeufs, 660g de farine T55,190g de fécule, 320g de sucre glace, 5g de sel.
Dans la cuve du batteur crémer* le beurre et le sucre. Mélanger la poudre d’amande, la fécule et le sel, les ajouter dans la cuve. Quand le mélange est lisse ajouter la moitié des oeufs et de la farine. Incorporer le reste des oeufs puis en dernier le reste de farine sans trop travailler la pâte. Étaler la pâte entre 2 feuilles guitare* la laisser reposer* au frais. L’abaisser à 2mm d’épaisseur. Détailler avec des cercles à tarte, des emporte-pièces en fleurs, des chablons : un disque de 22cm de diamètre, un anneau de 1cm de largeur en utilisant un cercle de 22cm de diamètre et un de 20cm, des triangles pour le sommet de la cage de 16cm x 7cm, des petits oiseaux*, et plein de fleurs. Cuire à 160° pendant 25/30 min.

Le pain de gênes : 255g de pâte d’amande 50% de fruits, 300g d’oeufs, 45g de sucre*, 75g de beurre, 85g de farine, 3g de levure chimique.
Tiédir la pâte d’amande au micro-ondes pour l’assouplir. Dans le bol du robot muni du fouet, battre la pâte d’amande à vitesse moyenne avec 1/4 des oeufs puis ajouter progressivement le reste des oeufs et monter le tout jusqu’au refroidissement. Pendant ce temps tamiser la farine, la fécule et la levure et faire fondre le beurre. Quand le mélange oeufs pâte d’amande est au ruban en prélever une petite partie et la mélanger au beurre fondu chaud. Incorporer délicatement à la maryse les poudres tamisées, puis ajouter à la fin le mélange avec le beurre fondu ce qui évite de faire retomber l’appareil.  Verser l’appareil dans 3 cercles de 16cm* posés sur un silpat et enfourner à 180° pendant 15/20 min* environ, le biscuit doit être doré et ferme sous le doigt.

La crème au beurre : 200g de beurre coupé en petits dés, 150g de sucre, 125g de jaunes d’oeufs, 30g d’eau. QS* de fruits confits* et de Kirsch*.
Réaliser une pâte à bombe*. Faire un sirop avec le sucre et l’eau et le monter à 115°*. Pendant ce temps dans la cuve du robot fouetter en les faisant mousser les jaunes d’oeufs et le sucre. Quand le sirop est à bonne température, le couler délicatement sur les bords de la cuve et sans éclabousser sur le mélange jaunes et sucre. Laisser tourner le robot pour tiédir l’ensemble et quand l’appareil est aux environs de 35/40° incorporer petit à petit le beurre puis les fruits confits et le kirsch.

La meringue italienne : 75g d’eau, 220g de sucre, 110g de blancs d’oeufs.
Dans une casserole porter l’eau et le sucre à 121°. Quand le sirop est aux environs de 100° monter progressivement les blancs pour les avoir bien fermes. Verser délicatement le sucre cuit sur les blancs et laisse tourner le robot jusqu’au refroidissement.

La glace royale : 50g de blancs d’oeufs, 420g de sucre glace, 15g de jus de citron, 15g  de jus de betterave*, 1g de colorant rouge* (facultatif).
Dans la cuve du batteur mélanger les blancs avec la moitié du sucre glace, ajouter ensuite le reste du sucre puis le jus de citron. Séparer la masse en 2 parties, en colorer une avec le jus de betterave.

Le caramel : 175g d’eau, 75g de glucose*, 500g de sucre.
Chauffer dans une casserole l’eau le sucre et le glucose et réaliser un caramel.

Le montage : QS de pâte à sucre blanche.
Finaliser l’entremets : garnir une première couche de pain de gênes avec la crème au beurre parfumée, poser dessus le second disque de pâte, le garnir de crème puis le recouvrir du 3e disque. Masquer l’entremets avec la meringue italienne, le poser sur le disque de pâte sucrée de 22cm, puis le dorer au chalumeau. Sur le dessus déposer un nid en caramel et le couple de tourtereaux en pâte sucrée recouvert de pâte à sucre blanche en donnant du relief aux ailes.             

Monter une cage pour clocher l’entremets. Détailler une multitude de fleurs en pâte sucrée. Les décorer à la glace royale pour obtenir des fleurs roses et blanches.  Récupérer l’anneau de 20cm de diamètre et de 1cm de large il sera la base de la cage. Coller au caramel une fleur blanche à côté d’une fleur rose sur 6 étages façon croquembouche. Attention de bien disposer les fleurs pour obtenir une alternance de rangées obliques blanches et roses. Terminer la cage en recouvrant l’entremets puis assembler les 8 triangles de pâte sucrée ornés de cœurs en arabesques de façon à former un toit. Le surmonter d’une dernière fleur.



Explications utiles ou futiles



Crémer : mélanger à l’aide de la feuille, autrement dit le fouet plat, le beurre pommade et le sucre pour lui donner une consistance onctueuse et crémeuse.

Feuilles guitare : fines feuilles de plastique transparentes qui servent pour la réalisation de chocolats et leur donne de la brillance. On peut détourner facilement leur usage, elles sont idéales pour étaler les pâtes sans ajout de farine. Vous les trouvez chez les professionnels cependant vous pouvez facilement les remplacer par de la toile cirée alimentaire transparente que vous découperez aux dimensions voulues.

Le repos de la pâte : je préfère laisser reposer la pâte déjà étalée entre deux feuilles plutôt qu’en un gros morceau cela évitera d’ajouter de la farine en l’étalant et aussi lui conservera son croquant. Vu la quantité de pâte vous pouvez le faire en plusieurs fois et bien évidement à l’avance, la pâte crue se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

Cuisson de la pâte sucrée : il est très important de savoir que pour les précuissons et cuissons des pâtes à tarte ou à biscuits il faut les cuire à basse température 160° environ et assez longtemps pour obtenir une couleur uniforme et une bonne torréfaction de la farine.

Emporte-pièce et cercles : pour l’emporte-pièce fleur vous le trouvez ici -clic-, l’emporte -pièce oiseau ici-clic- , pour les cercles à tarte, 16/20/22 c’est ici -clic-.

Le couple de tourtereaux : si vous ne trouvez pas l’emporte-pièce de vos rêves vous pouvez confectionner un chablon en carton en lui donnant la forme que vous préférez.

La pâte d’amande : là encore la qualité de la pâte d’amande est importante. Il faut une pâte d’amande minimum 50% de fruits on en trouve chez Valrhona, donc ici chez Cook-shop ou dans les magasins bio, vous pouvez aussi la faire vous-même comme nous l’avions demandé à des candidats lors d’une saison précédente.

Les oeufs : comme toujours il est préférable de les peser, sans la coquille ben sûr , il suffit de les battre un peu et d’utiliser la balance de précision indispensable à tout pâtissier amateur passionné -clic-.

Le sucre du pain de gênes : vous pouvez très bien le supprimer de la recette, la pâte d’amande étant déjà suffisamment sucrée.

La pâte au ruban : faire le ruban c’est travailler un mélange souvent œufs et sucre au fouet ou à la spatule pour obtenir un appareil lisse et homogène qui s’écoule lentement et se replie comme un ruban.

Temps et température de cuisson : toujours donnés à titre indicatif il faut vous adapter à votre four et bien le connaître.

QS : quantité suffisante, un peu au pif donc !

Les fruits confits : plutôt que d’utiliser les petits cubes que l’on trouve en grande surface et qui n’ont de fruits que le nom (navet la plupart du temps ou pastèque, melon et orange dans le meilleur des cas) et la couleur. Préférez de vrais fruits confits de qualité. On le sait, la qualité de la matière première donnera un résultat à la hauteur de vos espérances. Vous pouvez aussi les préparer vous-même avec un peu de patience.

Le kirsch : il est facultatif vous pouvez le remplacer par du jus d’orange qui se marie bien avec les fruits confits ou ne pas en mettre.

Pâte à bombe : elle donne de la légèreté aux mousses et crèmes. Il y a deux méthodes, celle par pochage -mélanger les oeufs et le sucre au bain-marie puis les fouetter au robot jusqu’au refroidissement et au ruban, c’est celle utilisée pour les génoises et celle au  sucre cuit, entre 118° et 121° selon les recettes, que l’on verse sur les oeufs foisonnés en les battant de manière identique jusqu’au refroidissement

Température du sirop : selon les recettes les températures du sirop peuvent varier de 110° à 121° et même plus pour de grandes quantités.

Jus de betterave : il va donner une belle couleur rose. On peut le récupérer à partir de betteraves cuites ou mixer une betterave avec un peu d’eau. On trouve aussi en magasin bio ou sur internet de la poudre de betterave. Pour conserver la couleur il est intéressant d’ajouter quelques gouttes de jus de ciron dans la préparation.

Colorant rouge : tout à fait facultatif, essayez d’éviter les colorants sauf si ce sont des colorants naturels.

Glucose : pour le caramel il va éviter au sucre de masser  et conserver le moelleux. On en trouve ici-clic-.

Le nid en caramel : le réaliser avec le caramel qui sert à coller les biscuits.

Il est l’heure de l’interview après notre tour de tente avec Cyril pour recueillir nos impressions

Imprimer la Recette Imprimer la Recette

Aie aie aie la cage a cassé !



L’épreuve créative 



Nos demi-finalistes vont devoir réaliser des gâteaux savoureux empreints de tout l’amour qu’ils portent à leurs proches. Des gâteaux pour leurs enfants, neveux ou encore amoureux et amoureuse… Une épreuve riche en émotions et en surprises ! Cyril et moi seront accompagnés par le talentueux François Perret, chef pâtissier du Ritz et élu meilleur pâtissier de l’année 2017. Et cerise sur le gâteau si l’on peut dire (et ils l’ignorent) ce proche viendra déguster leur réalisation à la fin de l’épreuve !

Rendez-vous la semaine prochaine pour la grande finale bien sûr

Et pour la finale c’est toujours la fête foraine



Dernière chance 



Bientôt notre salon Saveurs et Terroirs de Chambéry et comme chaque année sur simple demande à mercotte [at] gmail [point] com et à condition de bien mettre vos coordonnées postales, je vous enverrai des entrées gratuites, qu’on se le redise ! Pas d’inquiétude vous les recevrez quelques jours avant le début du salon.

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Coco de Nice 7 novembre 2018

    coucou Merotte
    encore un émission qui va nous divertir
    quelle gâteau ! quelle « cage aux tourtereaux » ! je suis impressionnée par cette pièce montée
    merci pour tout le détail de la recette
    suis impatiente de découvrir ça ce soir et comment vont s’en sortir les candidats
    bisous et très bon mercredi

    • mercotte 9 novembre 2018

      tu as vu Coco, quelle épreuve difficile en fait 🙂

  • Manuela Franquin 7 novembre 2018

    Miss Mercotte tu es diabolique !!! 😄😄😄

  • bylou 7 novembre 2018

    Bonjour à tous.
    Incroyable cette épreuve technique ! Elle est excessivement difficile, mais rassurez-vous on ne vous en veut pas ☺.
    Il faudrait au moins 4 ou 5 heures pour espérer réaliser ce gâteau !
    Il y a beaucoup d’aspects techniques, j’ai hâte de voir la recette réalisée en vidéo.
    Merci pour ces beaux partages.
    Par contre, certains on dû vous maudire 😄😄😄 et je les comprends lol

    Bonne journée à tous

  • Alannie 7 novembre 2018

    ça va roucouler ce soir…le vainqueur pourra s’inscrire en section bâtiment et architecture! bise à toi Mercotte

  • Fleur Tari Flon 7 novembre 2018

    au secours ! je n’y arrive pas, trop dur pour mes modestes compétences

  • Fleur Tari Flon 7 novembre 2018

    au secours !
    On est pas dans les ronces comme dirait mercotte

  • Marie-José BASTON 7 novembre 2018

    Bonjour Mercotte,
    Magnifique la cage des tourtereaux,mais qu’elle travaille !
    Les candidats n’ont pas une minute à perdre….
    Hâte d’être à ce soir.
    Bonne journée.Marie-Jo

    • mercotte 9 novembre 2018

      et encore dans le temps imparti je les teste ce n’est quasiment pas possible de tout faire, mais on va voir le mental et les réactions de chacun devant cette perspective 😉

  • Line-Marie 7 novembre 2018

    hello

    Je sens que la soirée ne sera pas triste encore ce soir car les candidats vont être soumis à rude épreuve…

    quand elle est réussie, la cage est superbe… que va-t-on voir ce soir ? 🙂

    je me demande bien qui est le finaliste sachant que personne n’a démérité !!!!!! bravo les pâtissiers !!

    alors à ce soir

  • Betty 7 novembre 2018

    Magnifique ce gateau ! Mais pour les candidats, ce n’est pas un cadeau que vous leur avait fait Mercotte !
    Hâte de voir le résultat.

  • Opale 7 novembre 2018

    Hélène ? Future reine de Troie ?! C’est une blague ?!!!!
    Elle est l’épouse du roi, et donc reine, de Sparte !
    Quand à son amant Paris, il n’était que l’un des cinquante fils du roi troyen Priam… et certainement pas le plus illustre. Je ne vois pas bien par quel miracle elle aurait pu devenir reine de Troie…

    • mercotte 8 novembre 2018

      On ne peut plus se fier à wikipédia c’est ballot 😉

  • Chantal 7 novembre 2018

    Bonsoir Mercotte
    Je suis avec assiduité cette emission depuis des années mais cette année je ne comprends pas comment ces candidats sont arrivés jusque-là , ils font dès présentations extraordinaires qui semblent avoir été répétées à l’avance mais ne savent pas faire une crème au beurre et en finale dire je n’ai jamais fait de glace  » m’étonne ! Les autres années le spectateur apprenait des astuces ! Avait des détails importants , du genre température de temperage !!!! Ect.. mais cette année je suis très déçue , je n’oserai jamais aller me présenter comme candidate mais l’expérience qué j’ai acquise depuis des années juste avec les conseils du livre de Lenotre qui est ma bible depuis 30 ans m’en lève mes complexes !
    Pour finir je pense aussi que jeter et recommencer en gâchant les ingrédients devrait être sanctionné
    Voilà c’est un petit mouvement d’humeur ! Mais je continuerai à regarder !
    Pas : pour ne pas être frustrée je suis passée à la pâtisserie de Cyril cet aprèm et nous avons regardé en dégustant !!!
    Bonne fin de soirée

    • mercotte 8 novembre 2018

      Je suis un peu d’accord avec vous, parfois nous sommes un peu surpris, les fondamentaux c’est quand même comme leur nom l’indique des choses à maîtriser mais quand ils n’ont pas la recette difficile de tout connaître par coeur 🙂 Je ferai remonter vos remarques auprès de la prod, et pour ce qui est du gaspillage je suis plus que d’accord avec vous aussi ! heureusement que les pâtisseries de Cyril sont délicieuses 😉

  • celak 7 novembre 2018

    j’ai pleuré de rire!! il faut se l’avouer notre coté sadique se réjoui quand la cage de Charles s’écroule piteusement. ça nous venge du fait que nous ne sommes pas tous des génies de la pâtisserie… bon il n’y a que moi? tans pis j’assume bien de rire du malheur de ses pauvres pâtissiers : rater un gâteau n’est pas un drame généralement les morceaux sont bon!

    • mercotte 8 novembre 2018

      je ne regarde pas l’émission, je dors 😉 Mais bon, trop de difficultés c’est peut être un peu trop ! contente quand même que vous ayez ri 🙂

  • ptitevero 8 novembre 2018

    bonjour,
    Est ce que la recette de pâte sucrée de cette recette est celle que vous conseillez pour des petits gateaux de formes diverses?
    merci
    veronique

    • mercotte 9 novembre 2018

      On peut utiliser n’importe quelle recette de pâte sucrée en fait, ici elle est un peu différente mais je reste fidèle à celle de Hermé pour ma part !

      • Ptitevero 9 novembre 2018

        Merci, je vais chercher sur internet
        A bientôt pour de nouvelles recettes
        Encore merci
        Veronique

  • Colette de Thonon 8 novembre 2018

    Bonjour Mercotte,
    De toute évidence, les candidats ont connaissance de l’épreuve « créative » qui les attend, à l’avance… Sinon, comment expliquer que ceux-ci, sans prendre le temps de la réflexion, se jettent sur leurs casseroles (!) sachant ce qu’ils vont réaliser, à la seconde même où Julia vient d’ achever l’annonce de l’épreuve ? Mais ce que j’aimerais savoir, c’est combien de temps à l’avance sont-ils mis au courant ? Merci de satisfaire ma curiosité…
    Et je voulais aussi vous complimenter pour votre « look » d’hier soir. La petite veste colorée vous allait à ravir…

    • mercotte 9 novembre 2018

      Colette quand les candidats sont sélectionnés soit environ 3 semaines avant le début des épreuves ils connaissent les thèmes il n’y a que l’épreuve technique qui est la surprise, d’où le traditionnel « lisez bien la recette »
      Merci pour le compliment ! depuis 2 saisons j’ai une super styliste !

  • titou 32 9 novembre 2018

    je ne vais plus vous appeler Mercotte mais Cruella tant cette épreuve était difficile: temps trop court pour réaliser cette recette et en plus recette incomplète.
    Vraiment trop de gaspillages de denrées en général.
    Le meilleur pâtissier à vos fourneaux est cette année vraiment pas très intéressant, à part votre recette on apprends rien et Roxane et sa box hyper nul donc cette année j’enregistre et je passe à vitesse rapide et je ne regarde plus grand chose même les grands pâtissier arrivent avec leurs gâteaux tout fait .

    • mercotte 12 novembre 2018

      Ce serait bien de faire vos remarques sur la page FB de l’émission, pour les sensibiliser pour la prochaine saison 🙂

  • Célia Teixeira 9 novembre 2018

    Bonjour …
    Ce soir la, ma donné vraiment un grand envie d’essayer y en faire…..
    Je suis curieuse de savoir si j’arriverai un jour de faire cette magnifique œuvre
    J’adore ce programme bonne continuation ne lâchez rien 💪😍😍

  • Ben 17 novembre 2018

    Bonsoir madame mercotte pour le biscuit on peut le remplacé avec une génoise!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Vendredi 16 novembre
    (sans titre)
  • Jeudi 15 novembre
    (sans titre)
  • Mercredi 14 novembre
    (sans titre)
  • Mardi 13 novembre
    (sans titre)
  • Lundi 12 novembre
    (sans titre)
  • Vendredi 9 novembre
    (sans titre)
  • Jeudi 8 novembre
    (sans titre)
  • Mercredi 7 novembre
    (sans titre)
  • Mardi 6 novembre
    (sans titre)
  • Lundi 5 novembre
    (sans titre)

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°31 de

Fou de Pâtisserie 

60 recettes

Pour prolonger l'été

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer