Suivez le blog :

Souvenir de Maurice, des biscuits à la farine de Manioc sans gluten

2019 avr 3

 

Bien sûr le Festival Culinaire Bernard Loiseau est terminé depuis plus d’une semaine, mais j’ai découvert (bon après 7 années de participation il était temps, mais mieux vaut tard…) une spécialité gourmande et originale à déguster sans modération, les biscuits Manioc. Après l’Aventure du sucre et si vous avez la chance de passer des vacances à Maurice, ne manquez pas de visiter à Mahébourg, non loin de l’aéroport la biscuiterie Rault. C’est la seule biscuiterie de manioc du continent africain.

Incroyable… Cette entreprise familiale a inventé des biscuits uniques au monde, ils sont à base de farine de manioc !  A l’heure où l’on prône le retour au naturel, ces biscuits sans conservateurs, sans colorants ni édulcorants cuits dans des fours chauffés aux feuilles de ravenala ou de canne sont très tendance et, cerise sur le gâteau, pour le  grand  bonheur des intolérants, ils sont sans gluten. Et dire qu’ils sont fabriqués ainsi depuis 1870, étonnant non ?

Plantation de manioc

Un peu d’histoire : en 1735, Mahé de La Bourdonnais a introduit le manioc, originaire d’Amérique du sud à Maurice. Le breton de Saint Brieuc Jean Fabien Rault émigra à l’île Maurice en 1807. En 1868 son plus jeune fils Hilarion nostalgique des sablés bretons inventa une recette de biscuits à base de manioc qu’il commercialisa en 1870. La biscuiterie Rault était née. Comme ce tubercule servait à nourrir principalement le bétail (à l’époque tous les propriétaires des sucrières cultivaient le manioc, pour nourrir les bœufs qui servaient pour le transport des cannes à sucre vers les usines) ces biscuits n’ont pas tout de suite remporté le succès espéré. Mais la raréfaction des denrées alimentaires pendant la première guerre mondiale permit à la biscuiterie de tripler sa production puisque la farine de manioc était disponible sur place et de connaître un franc succès. Malheureusement après la guerre les farines de blé arrivèrent de nouveau sur l’île et les biscuit Manioc furent délaissés. Les plantations de manioc furent remplacées par la canne à sucre plus rentable … Les difficultés se sont amoncelées au fil des années, les cyclones ont détruit une bonne partie de l’île et la biscuiterie, le manque de manioc (il fallait l’ importer de Madagascar) firent que la famille Rault instaura dès 1955 des visites payantes pour sauvegarder à la fois le procédé de fabrication totalement artisanal, et leur patrimoine plus que centenaire.

Pendant la récolte de canne à sucre, le four est alimenté avec de la paille de canne. Quand le stock est épuisé les feuilles de ravenala (l’arbre du voyageur ) les remplacent.

Ci-dessus  la balance d’époque, une  H.Pooley & Sons,  toujours utilisée.

La presse pour le manioc et le manioc une fois pelé, râpé et pressé pour en extraire l’eau. Il sera ensuite broyé pour obtenir la fameuse farine, tamisée manuellement.

Vient ensuite la réalisation de la recette qui reste un secret familial. La farine est mélangée aux autres ingrédients qui en font le succès. Le mélange est ensuite réparti sur des moules rectangulaires posés sur des plaques de cuisson en fonte. La première plaque est la plus chaude, c’est là que la farine est saisie pour devenir biscuit. Le moule y reste pendant cinq minutes puis il est poussé sur les quatre autres plaques à température variable. Le feu constamment entretenu monte jusqu’à 200°C et les biscuits doivent être retournés  régulièrement à l’aide de racloirs. Il faut une surveillance constante pour obtenir une cuisson parfaite et aussi pour éviter qu’ils ne brûlent. La cuisson dure environ 1/2 heure.

A peine refroidis les petits rectangles de biscuits sont emballés à la main dans du papier alimentaire collé avec de la maïzena et de l’eau. Ils se déclinent en 7 parfums : beurre, vanille, anis, lait, coco, cannelle et chocolat. L’année prochaine j’en rapporterai plus, sauf le coco bien sûr !

A la fin de la visite dégustation à volonté !

Les biscuits sont très friables, croustillants à souhait, un vrai régal

Infos pratiques : les visites ont lieu du lundi au vendredi de 9h à 15h et durent entre 1 et 2 heures.  200 Roupies (soit environ 5 €) par adulte, 140 Rs (soit environ 3€50) par enfant (de 5 à 13 ans), dégustation incluse. Réservation recommandée.

Merci à Aurore Charissou pour sa contribution photographique

Clin d’oeil en direct du tournage de la saison 8 du Meilleur Pâtissier ! Nos poules sont trop belles cette année !

Enjoy et à bientôt pour quelques coulisses du tournage ! 

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Mauricette 3 avril 2019

    Un très bel article et merci pour tes photos c’est intéressant , instructif , tu nous donnes des envies de voyager…Je te souhaite une belle journée.

    • mercotte 7 avril 2019

      Peut-être qu’un jour tu iras là-bas du coup tu auras déjà quelques pistes à explorer !

  • Wiedmer 3 avril 2019

    Bonjour,
    Nous avons visité la fabrique en famille. C’était instructif et sympathique et en fin de visite la dégustation avec des thés mauriciens, un délice.
    Ile Maurice est un plaisir pour les 5 sens et les rencontres …
    Bonne journée

    • mercotte 7 avril 2019

      ah oui le thé Bois Joli ! Sûr que Maurice c’est une superbe destination et les gens sont si gentils en plus !

  • Betty 3 avril 2019

    J’ai vécu une partie de mon enfance en Afrique. Les femmes africaines pilaient le manioc toute la journée. Cette denrée pour nous remplaçait la pomme de terre. Mais je n’aimais pas du tout : c’était collant et « fadasse ». Mais votre article me donne envie de goûter ces biscuits. Très intéressant !
    Bonne journée Mercotte.

    • mercotte 7 avril 2019

      En tout cas en farine et dans des biscuits parfumés ça n’a rien de fadasse, j’ai séjourné au Burkina et je vois ce dont vous parlez mais là c’est différent quand même !

  • Bagaut 3 avril 2019

    Merci pour ce texte édifiant à plus d’un titre et gourmand comme toujours. Les poules sont craquantes en effet. Je suis en train d’agrandir les appartements des miennes en vue d’accueillir des Orpington. De très belles poulettes aussi mais taille xxl.

    • mercotte 7 avril 2019

      Nous avons aussi 2 beaux coqs bien gros un peu marron tacheté qui y ressemblent d’après ce que je vois sur internet car je ne suis pas une spécialise du tout des poules 😉 😉 d’ornemen !

  • claire 3 avril 2019

    merci Mercotte de nous permettre de partager tes voyages

  • claire 3 avril 2019

    Mercotte je te remercie de nous permettre de partager tes voyages

    • mercotte 7 avril 2019

      Je vais revenir sur le déroulé du Festival pendant 2 ou 3 semaines puisque je suis en tournage donc je ne pâtisse pas pour le blog !

  • Marie-Christine LADMIRAL 3 avril 2019

    Merci Mercotte pour tous ces renseignements. J’en ai l’eau à la bouche… Il va vous falloir en rapporter une pleine cargaison hi ! hi ! hi !

    • mercotte 7 avril 2019

      Sûr que l’année prochaine je rapporterai plus de parfums à tester !

  • Nadine Lemye 3 avril 2019

    Super intéressant! Dommage qu’on ne puisse pas les trouver chez nous!

    • mercotte 7 avril 2019

      Et oui, si vous avez des amis qui partent en vacances demandez-leur d’en rapporter il y en a dans les boutiques là bas

Répondre à mercotte Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Vendredi 21 juin
    conseils pour la crème pâtissière
  • Jeudi 20 juin
    Le lait micro filtré
  • Mercredi 19 juin
    la crème pâtissière suite
  • Mardi 18 juin
    la crème pâtissière, les astuces
  • Lundi 17 juin
    le Cantal , suite
  • Vendredi 14 juin
    le Cantal suite
  • Jeudi 13 juin
    Le Cantal
  • Mercredi 12 juin
    l'affinage du laguiole
  • Mardi 11 juin
    le laguiole suite
  • Lundi 10 juin
    le fromage le laguiole, suite

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°36 de

Fou de Pâtisserie 

60 super recettes

légères et irrésistibles 

 

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer