Suivez le blog :

Gâteau aux Amandes , Vacances au Portugal Second Episode…

2019 fév 27

Après le Castella de la semaine dernière, léger et moelleux idéal pour le goûter, voilà un gâteau aux amandes toujours trouvé dans le beau livre d’Anaïs Delon Lugassytrès riche en jaunes d’oeufs mais sans beurre, qui lui, est parfait pour un goûter roboratif en rentrant d’une journée de ski ou de sport… Plus simple que ça j’ai bien peur que ça n’existe pas. Rien à voir avec le fameux gâteau aux amandes qui voyage plus riche et sophistiqué que nous adorons ici, mais néanmoins intéressant par sa simplicité : des oeufs, du sucre, de la poudre d’amande, un peu de cannelle (au Portugal la cannelle est très présente) et basta. Forcément j’ai diminué le sucre de façon conséquente, mais autrement j’ai suivi à la lettre la recette qui est prête en 10 min plus 30 min de cuisson.

En Algarve, en ce mois de février, lors de mes marches matinales dans la campagne environnante j’ai été impressionnée par le nombre des champs d’oliviers et aussi par les amandiers en fleurs un peu partout, soit des arbres isolés, soit carrément de vraies  plantations. Ceci explique les nombreuses spécialités de gâteaux aux amandes, ainsi que les fameuses étoiles de figues aux amandes qui sont traditionnelles en Algarve sauf que les figuiers eux sont encore nus comme chez nous !



La recette



Pour un moule à manqué classique ou pas de 20/24cm

L’appareil : 500g de poudre d’amande, 250g de muscovado (au lieu des 500g de sucre en poudre de la recette, faut pas exagérer non plus) 6 oeufs, 6 jaunes d’oeufs, 100g de farine T55, 1cc de cannelle en poudre.
Préchauffer le four à 165°/170° chaleur tournante. Beurrer et fariner le moule. Dans la cuve du robot mélanger à la feuille (le fouet plat) le sucre et la poudre d’amande. Ajouter les oeufs entiers et les jaunes. Quand le mélange est homogène incorporer à vitesse moyenne la farine tamisée avec la cannelle. Verser la préparation dans le moule et enfourner environ 30 min. Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau. Laisser refroidir, poudrer éventuellement de sucre glace et déguster.

Exceptionnellement la recette est si simple qu’elle ne nécessite pas d’explications utiles, elles ne seraient que futiles alors ne perdons pas de temps…

Imprimer la Recette Imprimer la Recette

Enjoy

Oui je sais toujours pas de pasteïs de nata, j’attends les moules spécifiques, patience, ils arrivent…

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Alannie 27 février 2019

    Bonjour Mercotte, les amandiers en fleurs c’est un bonheur pour les yeux et pour les narines…J’attendais ta recette de pastiéis de nata mais ce sera pur l’épisode 3 sans doute. A tester ce gâteau (qui doit bien voyager), avec un thé parfumé aux agrumes et les photos de nos 2 voyages au portugal qui nous ont laissé une trace de grande tendresse pour la gentillesse et l’accueil exceptionnel des portugais. bises à toi

    • mercotte 27 février 2019

      je viens de recevoir les moules à midi donc je vais m’y coller pour le billet de la semaine prochaine, sans margarine 😉 😉 😉

  • Mauricette 27 février 2019

    Je ne dis pas non à une si belle tranche Mercotte après mon footing .
    Merci de nous donner envie à travers tes photos. Belle générosité..
    Bonne journée

  • Betty 27 février 2019

    La simplicité fait du bien, elle permet de se reposer, la vie est plus facile et tout va bien. Ce gâteau doit donner aussi de l’énergie avec cette quantité d’amandes : 500 gr !
    Bonne journée. !

    • mercotte 27 février 2019

      je suis d’accord je suis dans ma période simplicité à tout prix 🙂

  • Hicham 27 février 2019

    La recette originale est bien plus calorique que celle ci, est heureusement d’ailleurs! (500 g de sucre à la base waw)
    sinon moi aussi je ne dirais pas non à une petite part pour accompagner mon café du matin.. 🙂
    merci Mercotte pour ce petit tour au Portugal

  • Jacqueline 27 février 2019

    Bonjour Jacqueline. Je vais me laisser tenter par votre jolie recette 🙂 avec 250 g de sucre de coco cela devrait faire. Merci pour ce bel échange Belle journée à vous et tous

    • mercotte 27 février 2019

      par exemple…. c’est une bonne idée oui 🙂

  • Marie.D 27 février 2019

    Encore un beau gâteau, tellement facile et pratique pour les belles balades dans la neige et au soleil de Suisse !
    Merci Mercotte pour ce délice, bonne journée printanière, je l’espère pour vous.

    • mercotte 27 février 2019

      Merci Marie, oui en station à l’heure du 4 heures il est parfait 😉

  • claire 27 février 2019

    coucou Mercotte
    A la vue la texture de la pâte ressemble à une belle éponge (excellent pour un trompe l’oeil ) ,ça a l’air bien moelleux ,c’est la quantité d’oeufs qui me fait peur ,je n’aime pas les gâteaux qui ont un goût d’oeuf prononcé mais peut être que l’amande en masque le goût ,merci de nous faire voyager avec tes recettes .
    claire

  • Marie jo 27 février 2019

    Bonjour Mercotte,
    Merci pour cette nouvelle recette , j’adore les gâteaux aux amandes…une recette que j’aime beaucoup c’est la tendresse de Stéphane Glacier, que j’ai découvert sur votre blog !
    Bonne semaine.

  • Isabelle 27 février 2019

    Bonjour Mercotte,

    Merci pour cette recette qui me tente bien, même si je ne suis pas une grande fan des amandes. Je pense la tenter demain apm, simplement, petite question sans doute bête, si j’utilise du sucre classique semoule, puis-je en mettre juste 250gr aussi, car 500gr me paraît juste énorme et moi qui actuellement diminue tout apport inutile en sucre dans mes pâtisseries…
    Merci de votre réponse et c’est un plaisir et même un régal de vous suivre 😉
    Bonne fin de journée!

  • Françoise DE WEER 27 février 2019

    PAS-TEIS ! PAS-TEIS ! PAS-TEIS !!!!!!!!!!!

    Fan Françoise !!!

    • mercotte 28 février 2019

      Patience je suis en plein dedans depuis 4h ce matin, là ça refroidit, reste plus qu’à dresser et cucire dans la journée ! J’espère en tout cas que ça va marcher j’ai attendu les bons moules … par contre j’ai utilisé ma pâte feuilletée maison sans margarine et il paraît que c’est ce qui donne le croquant, mais c’est contre mes convictions pâtissières 😉 😉

  • une-petite-faim 27 février 2019

    bonsoir, je me vois bien déguster une part avec mon café, un vrai délice, merci

  • cathy 27 février 2019

    merci Mercotte pour cette recette, j’adore !

  • guezennec 27 février 2019

    Merci Mercotte pour cette recette . Je reviens juste de Porto et j’avoue que j’aimerais beaucoup trouver la recette des pasteis que j’ai bien pu deguster lá bas . Maintenant je n’ai plus qu’à tester cette recette ci en attendant votre prochain episodeˋ. Merci

    • mercotte 28 février 2019

      elle arrive je suis en train de les préparer j’ai reçu les moules juste hier ! On va bien voir …

  • Coco de Nice 28 février 2019

    Effectivement un gâteau qui se suffit à lui même
    comme le Nantais un peu
    merci Mercotte pour cette découverte portugaise
    bisous et très bon jeudi

    • mercotte 1 mars 2019

      en fait Coco, le Nantais alias le voyageur de l’émission sont plus sophistiqués celui-ci est d’une simplicité rare !

  • Suzy 28 février 2019

    Ce gâteau est si simple et rapide qu’il est taillé pour moi, suis aussi pour le sucre de fleurs de coco… et les amandes … miamm … quelle douceur au palais !
    J’attends avec impatience les pasteïs de nata. J’ai les moules mais pas la volonté de m’y mettre car selon Bernard le cuisinier il faut un beurre particulier et pas un autre, perso je prendrais bien la pâte feuilletée du commerce … Quant au fameux secret de la garniture pour qu’ils soient aussi bon qu’au Portugal, il me semble que c’est la cannelle que nous ne trouvons pas dans ceux du commerce.

    • mercotte 1 mars 2019

      alors je les ai fait ces fameux pastéis mais avec de la pâte feuilletée maison sans margarine et ils sont tout aussi croustillants et au moins sans huile de palme, la recette mercredi !

  • Gredine 1 mars 2019

    Je veux bien patienter pour les pastéïs (après tout j’attends depuis 2015 et notre retour de Belem) avec ce gâteau mais il reste 6 blancs d’œufs … Me dis pas que je vais devoir faire des macarons ;o)) ou un noisetier. C’est comme le pain et le fromage, pas facile de tomber pile sur les proportions. Bon week-end

    • mercotte 3 mars 2019

      yes une revenante ! Tu fais comme moi des meringues pour mes petits enfants, ils adorent 🙂

      • Gredine 3 mars 2019

        Pas une revenante, mais une fidele qui ne rate rien et qui Attend impatiemment les pastéïs de sa maîtresse ?

  • Clarinval 2 mars 2019

    Bonjour, c’est quand j’ai cassé tous mes œufs que je me suis rendue compte que je n’avais plus de poudre d’amande mais qu’il me restait de la poudre de noisettes. Que faire ? continuer avec les noisettes et ce fût délicieux. J’avais un peu peur mais la canelle se marie très bien avec la noisette. Bon je recommencerai qd même avec des amandes ! Annie

    • mercotte 3 mars 2019

      Très bonne réaction, tout ce que j’aime en fait 🙂

  • Gagnere 14 mars 2019

    Recette facile en apparence, mais essai « loupé », gâteau compact, je ne comprends pas la raison. Faut il battre longuement la pâte avant d’ajouter la farine….
    le trop facile ne me réussit pas!!
    Eliane

  • Marc 27 mars 2019

    Merci pour cette recette qui me permettra d’utiliser une partie des amandes cueillies cet été en attendant sagement que je les utilise. Des amandes provenant de la maison familiale, en Algarve évidemment!

    A noter que vous faites référence à la fameuse étoile de figues aux amandes, très connue et appréciée des touristes. Si vous appréciez les figues, je vous conseille d’autres spécialités locales que je trouve bien meilleures : les « figos moles » (figues molles) et surtout les « figos cheios » (littéralement « figues pleines », « figues fourrées » est une meilleure traduction). Vous pouvez aussi trouver des figues torréfiées, mais je ne les apprécie pas particulièrement.

    Vous trouverez ces spécialités uniquement sur les marchés régionaux à partir de mi-Août jusqu’à fin Septembre environ. On ne les retrouve pas en supermarché. Les figues doivent avoir un couleur claire. Une couleur trop foncée est probablement le signe qu’il s’agit de la récolte de l’année précédente qui a certainement perdu une partie de son goût!

    Toutes sont réalisées à partir de figues qu’on laisse sécher sur l’arbre jusqu’à tomber au sol. On les cueille à ce moment là (avant que les insectes et oiseaux ne viennent les manger). Selon leur qualité, on réalisera une des trois spécialités évoquées précédemment.
    Les figues molles sont séchées au soleil, trempées dans un mélange d’eau et de vinaigre blanc (pour désinfecter et leur donner de la brillance), séchées à nouveau puis mélangées avec des fleurs et tiges de fenouil pour un goût légèrement anisé (inutile d’acheter les fleurs et tiges : elles poussent naturellement dans le jardin ou sur le bas-côté des routes). On stocke tout cela dans un endroit aéré à l’abri de la lumière. Elles se conservent plusieurs mois et permettent traditionnellement de passer l’hiver.

    Les figues fourrées se préparent de manière similaire : après le premier séchage, elles sont fourrées d’un mélange de sucre, cannelle, amande (en poudre ou entière selon les goûts) et de graine de fenouil (nommée « erva doce », littéralement « herbe sucrée »). On cuit le tout au four. Là encore, elles se conservent tout l’hiver.

    J’espère que ces figues sauront vous régaler!

    • mercotte 29 mars 2019

      Un grand merci Marc pour toutes ces précisions et ces détails, je ne manquerai pas lors d’une prochaine visite à mon frère qui habite en Algarve d’aller sur les marchés pour découvrir ces produits. Lui même a beaucoup de figuiers dans sa propriété ! Par contre il y a peu de chance qui j’y sois en été, dommage mais on ne sait jamais !

Répondre à lerval Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Vendredi 17 mai
    (sans titre)
  • Jeudi 16 mai
    (sans titre)
  • Mardi 14 mai
    (sans titre)
  • Lundi 13 mai
    (sans titre)
  • Vendredi 10 mai
    (sans titre)
  • Jeudi 9 mai
    (sans titre)
  • Mercredi 8 mai
    (sans titre)
  • Mardi 7 mai
    (sans titre)
  • Lundi 6 mai
    (sans titre)
  • Vendredi 3 mai
    (sans titre)

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°35 de

Fou de Pâtisserie 

60 super recettes

fraîches et gourmandes 

 

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer