Suivez le blog :

Ouverture du Comptoir du Ritz la Boutique Gourmande de François Perret Rue Cambon, que du bonheur !

2021 juin 6

Dès ce lundi 7 juin vous pouvez découvrir le Comptoir du Ritz, la pâtisserie ouverte à tous 38 rue Cambon où l’on peut déguster sur place, à emporter ou en click and collect, les réalisations légères, peu sucrées et carrément addictives de François Perret le talentueux chef pâtissier du palace. J’ai eu la chance de tester en avant première quasiment toute la gamme proposée, une gamme qui se veut un peu street food, facile à déguster en marchant avec des créations assez exceptionnelles. C’est un  peu grâce à son voyage à Los Angeles que François a apprécié la street food à l’américaine, et si vous n’avez pas suivi sur Netflix The chef in a truck, dépêchez-vous de télécharger les 6 épisodes car le 9 juin ce sera terminé. C’est drôle et sympa et François Perret y est tel qu’il est dans la vraie vie, passionné, gourmand, généreux et simple.

C’est parti pour revivre de A à Z cette expérience inédite. Visite et dégustation. Il faut bien dire que c’est toujours un peu impressionnant de traverser la luxueuse place Vendôme et de pénétrer dans ce prestigieux palace, carrément un monde à part.

Luxe calme et volupté !

Les jardins, la terrasse, ouverte donc, où l’on se régale en musique.

Avant l’ouverture, ou pour les clients du palace, l’accès à la pâtisserie se fait par l’hôtel, et dès l’entrée le ton est donné. François Perret veut ici concilier excellence et simplicité et permettre à tous de s’approprier un peu la légende du Ritz,  « il aime la notion de spontanéité et de partage que l’on retrouve dans la vente à emporter »

On retrouve l’atmosphère feutrée du célèbre hôtel, le blanc et la couleur pêche dominent. A noter le superbe plafonnier composé de 60 pièces en cristal de Bohème soufflé, les alcôves en laiton brossé qui font référence à l’emblématique façade du palace. En face une grande banquette en cuir permettra de déguster sur place quand la situation sanitaire sera redevenue normale.

Le packaging respecte le code couleur à l’effigie d’Auguste Escoffier ou de César Ritz et bien sûr de François Perret !

Et c’est parti pour une dégustation en tête à tête

Carrément dans la suite Windsor qui donne sur l’emblématique place Vendôme, quand je disais que c’est un autre monde…

Vue d’ensemble côté gauche de la table …

Et côté droit !

C’est parti et dans l’ordre de mes dégustations :
Les innovantes boissons pâtissières : François revisite ses propres classiques à siroter dans la rue (ou pas), un vrai coup de coeur. A gauche, boisson entremets marbré, avec à l’intérieur, un lait biscuité avec une crème fouettée, un crumble cacao et un biscuit marbré mixé en poudre, à droite boisson entremets madeleine avec un lait biscuité avec une crème fouettée, un caramel de miel de châtaignier, une poudre d’amande toastée et une poudre biscuitée torréfiée, tout se boit avec une paille qui va aussi servir à mélanger l’ensemble. Ces boissons sont proposées en 35cl ou 45cl.

Les viennoiseries : croissant, pain au chocolat et pain à la framboise, si vous craquez le matin en allant travailler, moins de miettes, vous pouvez les croquer tout en marchant sans en mettre partout. A noter pour les fans que nous sommes que les pains au chocolat et à la framboise sont plus gourmands car le chocolat ou la framboise sont présents sur toute la longueur !

Les sandwichs pâtissiers à déguster tout en faisant du lèche-vitrine à l’heure du déjeuner, proposés dans un long carton de même forme … François Perret a développé un moule où l’on peut cuire la pâte à pain en U. De gauche à droite : un sandwich vegan sur une foccacia avec pickles de légumes, salade frisée, pousses d’épinards, baies de goji, sauce à la betterave. Plus classique le sandwich saumon sur un pain de mie au sarrasin, saumon, roquette, segments de citron, sauce au raifort et enfin le sandwich césar dans une pâte feuilletée spéciale qui ne s’effrite pas, avec poulet, sauce césar, tomates, anchois et parmesan. Ces sandwichs sont équilibrés, en général il y a toujours trop de pain, ici en revanche il y a 1/3 de pain pour 2/3 de garniture, un régal.

L’incroyable mille feuille : millefeuille « to go » facile à prendre à la main et toujours à déguster en marchant (oui on peut aussi l’emporter à la maison c’est vous qui voyez). C’est un feuilletage particulier, un feuilletage viennois avec du lait et un oeuf dans la détrempe, il est plus fondant moins craquant. Sous la crème un caramel, des noix de pécan, bref carrément wahou …

L’entremets marbré : un trompe l’œil en fait, avec à l’intérieur un biscuit marbré, un caramel de vanille et une mousse très légère marbrée cacao. Tellement léger en plus …

La célèbre madeleine : un biscuit de Savoie amandes toastées coeur de miel de châtaigner et crème fouettée. Je crains un peu l’amertume du miel de châtaigner donc j’ai moins aimé, mais il faut reconnaitre que la texture est impressionnante.

La tarte aux fraises : crème de Bresse (forcément c’est la meilleure 40%MG) une pâte sucrée, des fraises ciflorettes glacées dans leur jus, queue au basilic, zéro colorant bien sûr. Idéale pour dissiper l’amertume du miel de châtaigner …

La brioche au lait en neige : impossible de résister et de n’en manger qu’une seule bouchée, obligée d’y revenir tellement c’est incroyable de légèreté même après avoir dégusté tout ce que vous voyez ! J’ai adoré, surtout ne passez pas à côté, c’est une nouveauté et c’est de la folie. Un mix de pain perdu (enfin plutôt brioche perdue) et d’île flottante, les desserts préférés de François, avec un caramel et des amandes grillées sur le dessus, ça fond carrément en bouche.

Je n’ai pas goûté le Ritz au lait, un sablé breton avec à l’intérieur un riz au lait avec un caramel de passion… Et oui quand même, ma gourmandise a des limites.

Un petit café ou une petite tisane pour la route ? Et je suis repartie avec un double assortiment de madeleines aux cœurs coulants, caramel beurre salé, mûre, framboise,  chocolat , passion et j’en passe vous allez être jaloux !

En quittant le Ritz,  je me suis attardée à la fameuse Maison Plisson, depuis le temps que j’en entends parler et que j’écoute des podcasts sur cette expérience hors du commun ! J’ai bien sûr admiré place Maurice Barrès devant la belle église Notre-Dame de l’Assomption trois sculptures de Julien Marinetti, 2 pandas Bâ qui entourent Doggy John, un bouledogue français aux allures de sphinx.  Elles font partie de Totems à Ciel Ouvert, une exposition qui dévoilait jusqu’au 4 juin cinq oeuvres hautes en couleur de cet artiste.

Infos pratiques
Le comptoir est ouvert 38 rue Cambon Paris 1er du lundi au samedi de 8h à 19h. Les prix sont plus que raisonnables pour Paris et le quartier.
Dès le petit déjeuner avec les viennoiseries -3€ et 3.50€. Pour le déjeuner les sandwichs à 13€. Et à toute heure les boissons pâtissières entre 9€ et 12 €, les madeleines au coeur fondant à 3.20€ ou les beaux coffrets de 5madeleines à 19€, etc.

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Alannie 6 juin 2021

    Grandiose! François perret c’est aussi l’avant garde. Il est simple en effet et décompléxé. Une enseigne dorée « CLICK and COLLECT  » au Ritz, il fallait oser. Je ne peux qu’imaginer ces merveilles de subtilité et de saveur, avant d’aller rôder un de ces jours à Paris, au motif avoué d’aller voir un musée…Plein de bises Mercotte !

    • mercotte 7 juin 2021

      Et en plus ses réalisations ne sont pas trop sucrées , c’est un vrai gourmand de son temps et il est de Bourg en Bresse pas loin de chez nous ! Bises à toi !

  • Dadillon 6 juin 2021

    Merci pr cette article qui annonce de belles gourmandises à venir. Merci pr les photos de l’hôtel cela fait rêver. Pour votre pause café, cest sympa de vous voir dans la glace.

  • Christine Rassat 6 juin 2021

    Magnifique ton reportage Mercotte !!!
    Merci 🤩 Bizzz🥰

  • Isabelle D 6 juin 2021

    Quelle belle découverte ! Merci Mercotte! Je sais quoi faire lors de ma prochaine venue sur Paris.. le choix sera difficile car tout semble excellent 😉

  • Françoise D 6 juin 2021

    A une époque un peu lointaine mon mari travaillait dans la rue Cambon, je l’aurais retrouvé tous les jours! Vous avez l’art de décrire, commenter, qui fait rêver d’y courir, de déguster et d’emporter. Merci Mercotte

    • mercotte 7 juin 2021

      J’espère que vous aurez la nostalgie de retourner rue Cambon, il y a une autre bonne raison maintenant 😉

  • Martine 6 juin 2021

    Bonjour
    J’ai également eu la chance de déguster beaucoup de ses pâtisseries
    C’est du pur bonheur en bouche

  • Betty 6 juin 2021

    J’ai savouré rien qu’en lisant votre article. Merci Mercotte !
    Et, il est vrai que le prix de ces douceurs n’est pas excessif : super !

    • mercotte 7 juin 2021

      Je trouve aussi et c’et pour ça que j’en ai parlé !

  • Gerard T 6 juin 2021

    Bonjour
    Merci pour ce reportage 🙂 ça m’a l’air succulent. Je vais aller tester ça les prix semblent correct.
    Merci encore 🙂

  • claire 7 juin 2021

    ça fait vraiment rêver ,vivement que j’aille à Paris pour déguster toutes ces merveilles ,merci Mercotte pour ce beau reportage ……

  • top.samuel@live.fr 7 juin 2021

    Bonjour Mercotte, il y longtemps que je ne vous ai pas laisser de message, mais pris dans ma formation du cap pâtissier, j’apprécie beaucoup François Perret, d’ailleurs c’est grâce vous quand vous avez présenté son très beau livre « Instants Sucrés »… J’ai déjà testé quelques-unes de ses pâtisseries… Où dans le palace au Ritz est empreint de l’auteur Marcel Proust… Très belle journée à vous… 😉

    • mercotte 8 juin 2021

      Bon courage pour le CAP Samuel !

      • Samuel 8 juin 2021

        Bonsoir Mercotte, je suis encore au début de ma formation, je le passe qu’en 2023… Merci pour cet encouragement…ça me fait plaisir ! Très belle soirée à vous !

  • Sylvie 7 juin 2021

    Quel joli reportage gourmand Mercotte….vous savez mettre en valeur ce que vous aimez.
    Avez-vous repris le tournage du MP?
    Actuellement je suis assidûment le meilleur gâteau de France….je suis une incorrigible gourmande….mdr!
    Prenez soin de vous
    Sylvie

    • mercotte 8 juin 2021

      ET oui je suis de retour u château pour tout le mois de juin 🙂

  • Blourdier 8 juin 2021

    Merci pour cet article très intéressant et gourmand 🙂

  • miline 8 juin 2021

    Merci Mercotte de nous faire rêver, c’est magnifique. Quoiqu’il arrive on ne peut nous enlever le rêve.
    Je vous souhaite une agréable suite du tournage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Le Mag de Mercotte sur France Bleu

  • Dimanche 12 septembre
    Mercotte et les news du meilleur ptissier saison 10; La ferme de l'Adroit Val d'isre; Astuce cake
  • Dimanche 5 septembre
    Mercotte et son kiff : Baptiste Depoorter ptissier Palace de Menthon St Bernard; Le persill de Tignes
  • Dimanche 27 juin
    Mag de Mercotte : Miellerie d'Amine Talah, boissons alternatives au lait; yaourts aromatiss.
  • Dimanche 20 juin
    Mag de Mercotte : livre : "La ptisserie au fil des envies" ; la start-up Poule house; Le ferment yaourt
  • Dimanche 13 juin
    Le mag de Mercotte : chocolaterie la piste noire Courchevel; Podcast "Et si c'tait vous ?"; Astuces yaourts
  • Dimanche 6 juin
    Mag de Mercotte : Alpina Savoie; "Plats gourmands, vapeur douce" de Stphane Gabrielly; Astuce yaourt
  • Dimanche 30 mai
    Mag de Mercotte : La bire Caquot Albens; Le livre "Scandaleusement dcadent" Edition Flammarion
  • Dimanche 23 mai
    Mag de Mercotte : les biscuits piment espelette Mercotte by Shanty. Livre "Yaourts maison et autres recettes"
  • Dimanche 16 mai
    Mag de Mercotte : Nicolas Paciello "Ma ptisserie qui dchire"; Green weez St Jorioz
  • Dimanche 9 mai
    Mag de Mercotte : l'Opinel en chocolat Cdric Pernot; le livre C'est du gteau, 5 desserts de grands chefs;

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les dimanches à 10h 45

dans le Mag de Mercotte

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°48 de

Fou de Pâtisserie

Saveurs d'automne

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer