Suivez le blog :

Bricelets ou gaufres sèches : la récré du dimanche …

2018 sep 23

Les gaufres fourrées de Lille du Meilleur pâtissier m’ont donné envie de retomber un peu en enfance pour réaliser ce qu’ici en Savoie et chez nos voisins suisses nous appelons des bricelets, mais que les gens du Nord appellent des gaufres sèches. En fait peu importe le nom pourvu que l’on se régale … Les bricelets se déclinent sucrés comme ici mais aussi salés pour l’apéritif avec des épices, de l’anis, de la nigelle, du cumin, du piment etc. et du vin blanc dans la pâte. Un jour peut-être je prendrai le temps de vous proposer ma recette, cela fait quelques dizaines d’années que je n’en ai pas refait.



La recette 



Pour une bonne cinquantaine de bricelets : 250g de farine, 125 g de beurre pommade, 125 g de sucre muscovado*, 1 pincée de sel, 100/110g d’oeufs soit 2 beaux oeufs*, le zeste d’un 1/2 citron* et / ou les graines d’une gousse de vanille*, 1cs de rhum*.
Dans la cuve du robot et à la feuille* crémer le beurre pommade le sucre, les graines de vanille et le sel. Incorporer petit à petit les oeufs et quand l’appareil est lisse et homogène ajouter le zeste, le rhum puis la farine. Ne pas corser* la pâte, la filmer et la réserver une bonne heure au réfrigérateur. Comme pour les gaufres de Lille, détailler ensuite la pâte en petite boules régulières. Graisser* les plaques à gaufrettes, chauffer le gaufrier*, cuire et laisser dorer les bricelets à votre convenance*. Les retirer du gaufrier, attendre quelques secondes puis les découper* à l’emporte-pièce. Ces bricelets se conservent dans une boîte hermétique au frais et au sec une bonne semaine, s’il en reste !



Explications utiles ou futiles



Retrouvez ici les mots parqués d’un astérisque et les réponses à quelques éventuelles questions

Le muscovado : vous pouvez utiliser votre sucre habituel.

Les oeufs : j’aime mieux parler en poids mais pour cette recette c’est moins grave de parler en nombre d’oeuf !

Zestes : facultatif surtout si vous parfumez à la vanille, vous pouvez aussi les remplacer par des zestes d’orange.

Vanille : idem facultatif bien sûr, vous pouvez très bien réaliser la recette nature.

Rhum : si vous n’aimez pas le rhum vous pouvez le remplacer par du jus d’orange ou de citron ou par un autre alcool classiquement du kirsch.

La feuille : le fouet plat du robot, depuis le temps je pense que vous savez ce que c’est mais je prends quand même mes précautions.

Ne pas corser la pâte  : ne pas trop travailler la pâte pour ne pas lui donner de l’élasticité.

Le gaufrier : celui de la marque Lagrange, fabriqué en France  possède plusieurs jeux de plaques donc c’est bien pratique. Ici les plaques à gaufrettes.

Graisser le gaufrier : il suffit de graisser les plaques une seule fois pour la première fournée de bricelets après tout roule ça ne colle absolument pas.

La cuisson : pas de temps de cuisson, on m’a déjà posé la question pour les gaufres de Lille c’est à l’oeil, j’aime les bricelets limite trop dorés, ils sont plus croustillants, mais si vous les préférez plus clairs vous les sortez avant.

La forme : là encore c’et à vous de voir soit vous utilisez un emporte-pièce soit vous les laissez tels quels. Ce que j’aime avec l’emporte-pièce c’est que je mange au fur et à mesure les tombées !

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



L’actu 



Un petit avant-goût de l’émission 3 de mercredi

A mercredi pour l’épreuve technique du gâteau à la broche de l’Aveyron

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Mauricette 23 septembre 2018

    Elles sont belles ces gaufrettes, j’en goûterais bien une…..
    Bon dimanche.

    • mercotte 23 septembre 2018

      elles sont bonnes aussi tu sais Mauricette, je n’en faisais plus depuis belle lurette car j’en mangeais trop !

  • David 23 septembre 2018

    je fait plus particulièrement des Oublies.
    C’est une recette du moyen ages.
    On trouve les premières trace sous Saint Louis .
    La recette:
    Ingrédients :
    500 g de farine
    500 g de sucre
    2 œufs
    50 g de beurre fondu
    1 grand verre d’eau
    Eau de rose
    Façons :
    Mélangez l’eau et le sucre.
    Délayez la farine avec ce mélange.
    Ajoutez les œufs battus et le beurre fondu, petit à petit.
    Parfumez avec l’eau de rose.
    Laissez reposer la pâte quelques heures, puis faites les gaufrettes dans un
    gaufrier spécial gaufrettes.
    Les Oublies deviennent craquantes dès qu’elles refroidissent.

    A défaut d’eau de rose je remplace par de la fleur d’oranger et des zestes d’orange.
    Une pure merveille quand elle sont cuite sur du feux de bois lors de reconstitution médiévale.

    • mercotte 23 septembre 2018

      Oui c’est finalement à peu près la même chose, j’aime bien le nom d’oublies par contre, ici aussi à peine une minute après la sortie du gaufrier elles deviennent craquantes, bonne idée la fleur d’oranger aussi 🙂

      • Martine 23 septembre 2018

        Ah ! Les oublies sont pour moi, et beaucoup d’autres, synonymes de fête. En ce moment c’est la fête foraine à Épinal et le spécialiste de l’oublie (Michel TANTIN) les vend à la pelle ! C’est me semble-t-il sa 44ème édition et il en vend de 2 sortes : nature ou enrobées de chocolat. Elles sont tout à fait délicieuses mais il n’a jamais donné sa recette.
        Je testerai la tienne pour voir si elles se ressemblent

  • Emmanuelle 23 septembre 2018

    J’ai une recette super simple de gaufres sèches : un bol de farine + un bol de sucre+ un bol de crème fraîche à peine rempli sinon elles sont très fragiles.
    Je les fais cuire avec les mêmes plaques que celles de la photo( gaufrier Lagrange) et elles sont excellentes
    Elles font l’unanimité dans ma famille, chez mes amis et au boulot.

    • mercotte 24 septembre 2018

      super ! quand on a une recette qui marche on ne change rien c’est sûr 😉

  • Michèle 23 septembre 2018

    Bonjour Mercotte,
    Comme vous parlez de parfumer vos bricelets à l’anis je voudrai votre avis. J’ai déjà fait des biscuits alsaciens parfumés à l’anis vert en poudre mais au final je ne leur trouve qu’un lointain parfum. Pas du tout celui de mon enfance quand je mangeais des « bonbons de l’abbaye de Flavigny » (qu’on ne trouve plus d’ailleurs hélas sauf peut-être sur les autoroutes). Croyez-vous qu’en mettant une cuillère à soupe de Pastis dans votre recette à la place du rhum çà me donnerait ce goût anisé un peu plus prononcé ?
    Merci d’avance et malgré ce temps gris et maussade je vous souhaite un bon dimanche.
    Michèle

    • mercotte 24 septembre 2018

      Michèle, il est certain que si vous utilisez de la poudre d’anis ça ne va pas le faire il faut utiliser de grains d’anis vert et je peux vous garantir que le goût est là et bien présent, c’est comme toujours pour avoir de bons résultats il faut à la base utiliser des produits de qualité, les poudre s’éventent
      https://www.mercotte.fr/2005/06/05/biscuits-alsaciens-a-lanis/ Attention la recette date de 2005 le blog devait à peine avoir un mois, donc soyez indulgente sur la présentation par contre elle marche super bien !
      bonne chance
      Pour ce qui est des Anis de Flavigny j’en consomme beaucoup il existe plein de parfums et je n’aijamais de peine à en trouver https://www.anis-flavigny.com/boutique/fr/

      • Michèle 24 septembre 2018

        Merci Mercotte.
        Dès demain j’achète de l’anis vert en grains ! Merci aussi pour le lien, j’ai mis l’adresse de la boutique de l’Abbaye de Flavigny dans mes favoris. C’est un parfum qui n’est pas beaucoup exploité en pâtisserie, dommage. C’est vrai que c’est puissant mais c’est si bon !

        • mercotte 24 septembre 2018

          Contente d’avoir pu vous renseigner, vous m’en dires des nouvelles pour les biscuits à l’anis si addictifs !

  • Montegnies 23 septembre 2018

    Bonjour Mercotte. Chez nous à Dunkerque on les appelle les strintjes, la tradition veut qu’on les fasse pour le nouvel an. Amicalement

  • Pauline 24 septembre 2018

    Bonjour mercotte,
    J’ai un appareil à bricelets mais je trouve que le résultat de la recette de base est trop fine…
    J’aimerai avoir ce rendu de gaufres sèches, penses tu qu’avec ta recette je pourrai obtenir ce résultat ? Ou faut il que je m’équipe d’un appareil à gaufrettes ?
    Merci de ta réponse! À bientôt 👋

    • mercotte 24 septembre 2018

      Oui Pauline ça marche très bien avec le fer à bricelets suisse mes bricelets salés sont beaucoup plus fins que cette recette sucrée, je pense que tu vas l’ apprécier donc !

  • roselyna62 24 septembre 2018

    bonjour Mercotte, pour moi aussi les gaufres, c’est toute mon enfance, j’habite près d’Arras. ma maman en faisait souvent mais elles étaient plus épaisses, donc plus de facilité pour les ouvrir et elle mettait de la vergeoise. je l’ai vu faire souvent mais je n’ai pas sa recette, elle faisait sa pâte sans recette, elle savait ce qu’il fallait mettre. elles étaient délicieuses ainsi que ses tartes à pâte levée au  » libouli » qu’elle réalisait pour les « ducasses ».

    • mercotte 25 septembre 2018

      à mon époque aussi ma famille faisait les recettes au pif sans recette et ça marchait super bien, c’était plus la tradition orale ou alors des proportions mesurées en bol ou en tasse un peu comme les anglais !

  • jennaflo 24 septembre 2018

    Merci pour cette recette , j’ai pratiquement réaliser toutes sortes de gaufres sauf celles ci , je vais me lancerr tout en esperant les réussir Bravo pour tout ce que vous faites

  • Peubey 26 septembre 2018

    Bonsoir Mercotte,
    Je viens de faire des gaufrettes avec le sucre MuscoVado ! Je suis un peu déçue car je trouve qu’il masque trop le goût du beurre mais la recette est extra et fait de super gaufrettes merci tout plein,
    Françoise ( chez nous c’est la gaufrette du MaconnaisQue l’on tourne pour lui donner la forme d’un cigare😉)

    • mercotte 27 septembre 2018

      c’est vrai que j’utilise le muscovado clair de Maurice qui est différent de celui que l’on trouve en grand surface en France, donc ça ne donne pas le même résultat ceci dit c’est quand même effectivement une question de goût le sucre blond de canne devrait le faire aussi ou du sucre ordinaire, même si j’évite depuis longtemps les sucres trop raffinés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Mardi 11 décembre
    (sans titre)
  • Lundi 10 décembre
    (sans titre)
  • Vendredi 7 décembre
    (sans titre)
  • Jeudi 6 décembre
    (sans titre)
  • Mercredi 5 décembre
    (sans titre)
  • Lundi 3 décembre
    (sans titre)
  • Vendredi 30 novembre
    (sans titre)
  • Jeudi 29 novembre
    (sans titre)
  • Mercredi 28 novembre
    (sans titre)
  • Mardi 27 novembre
    (sans titre)

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°31 de

Fou de Pâtisserie 

60 recettes

Pour prolonger l'été

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer