Suivez le blog :

Petit pot à la badiane, crèmeux Guanaja au café selon Guy Lassausaie ..

2009 juin 16

petits_pots____la_badiane_2__2_.JPG

Continuons l’exploration des parutions récentes, avec aujourd’hui le livre de Guy Lassausaie, -ce cuisinier bien connu des lyonnais– paru aux éditions Romain Page dans la collection « Carnet de chef« .

Récompensé cette année par une 2eme étoile au guide Michelin, ce MOF qui a longtemps présidé l’association des toques blanches lyonnaises, nous propose des recettes fraîcheur qui donnent une place prépondérante aux bons produits. Je n’ai pas encore déjeuné chez lui, mais mes enfants par contre le fréquentent depuis longtemps et l’apprécient particulièrement.

Choupette a déjà resté de belles recettes. Pour commencer, ce qui ne vous surprendra probablement pas,  j’ai flashé sur les desserts !

Celui  d’aujourd’hui est riche en saveurs et extrêmement aérien : Un petit pot à la badiane, crémeux Guanaja qui associe une moelleuse génoise au chocolat, un crémeux Guanaja café, une bavaroise à la badiane et un sabayon au café.  Ne vous laissez pas  impressionner par  le nombre de couches successives, ce n’est pas du tout compliqué, il suffit de réaliser tranquillement chaque étape, zen, et le résultat en vaut  vraiment la peine !

petits_pots____la_badiane_3.JPG

Vous n’aimez pas le café ? Pas grave, libre à vous de faire jouer votre imagination, pourquoi ne pas le remplacer par de l’orange, des épices, de la menthe, enfin par quelque chose que vous aimez. C’est aussi ça les recettes, se servir d’une base reconnue et se l’approprier en la revisitant !

petit_pot____la_badiane.JPG

Comme dans le petit pot la génoise est un peu masquée par le crémeux Guanaja, voilà à quoi elle ressemble avant le dressage



La recette pour 8 personnes:



La génoise au chocolat : 125g de sucre, 125g de farine,10g de cacao en poudre, 25g de beurre fondu, 2 œufs, éventuellement beurre et farine pour le moule, un petit espresso froid pour l’imbibage.

Montez les œufs et le sucre au bain marie. Quand le mélange est tiède continuez à le battre au robot ou au fouet électrique jusqu’au complet refroidissement. Incorporez délicatement à la maryse la farine tamisée avec le cacao. Mélangez le beurre fondu à une petite quantité de l’appareil puis incorporez ce mélange au reste de la pâte. Versez dans un moule en silicone ou dans un moule à manqué beurré et fariné sur une épaisseur de 2cm et laissez cuire à 180° environ 15 minutes. Vérifiez cependant la cuisson à l’aide d’une pique qui doit ressortir juste humide. Découpez  à l’emporte pièce des cercles de la taille du contenant choisi pour le dressage.

Le crémeux Guanaja café : 90g de chocolat Guanaja, 50g de grains de café, 40g de sucre, 2 jaunes d’œufs, 12cl de crème fleurette, 12cl de lait.

Concassez grossièrement les grains de café avec le fond d’une casserole – ça marche très bien-. Faites bouillir le lait et la crème et laissez infuser le café concassé 10min. Pendant ce temps mélangez  le sucre et les jaunes, sans cherchez à trop les blanchir.  Versez dessus le lait chaud et faites cuire à nouveau comme pour une crème anglaise. Faites fondre le chocolat au bain marie, filtrez la crème chaude et versez-la en 3 fois sur le chocolat en émulsionnant à la maryse pour obtenir un crémeux lisse et onctueux.

La bavaroise à la badiane : 6 étoiles de badiane, 40g de sucre, 1 jaune d’œuf, 1 feuille de gélatine, 125g de lait, 200g de crème fleurette entière montée mousseuse.

Mélangez le sucre et le jaune pour bien dissoudre le sucre sans chercher pour autant à trop blanchir l’appareil. Faites tremper la gélatine dans beaucoup d’eau froide. Faites bouillir le lait et laissez infuser la badiane à couvert quelques minutes. Ajoutez le lait parfumé dans le mélange jaunes et sucre et faites cuire comme une crème anglaise. Passez au chinois et conservez les étoiles pour la décoration finale. Ajoutez la gélatine essorée, refroidir puis incorporez la crème fouettée mousseuse.

Le sabayon au café : 30g de grains de café, 160g de crème fouettée, 35g de jaunes d’œufs, 70g de sirop à 28° soit 35g de sucre + 35g d’eau.

Pour obtenir le sirop, portez tout simplement à ébullition le sucre et l’eau. Faites-y infuser le café grossièrement concassé. Passez au chinois. Montez les jaunes d’œufs et le sirop en fouettant vivement jusqu’au refroidissement de l’appareil. Incorporez alors délicatement la crème montée en chantilly légère, c’est à dire pas trop ferme.

Le dressage :

Disposez au fond de la verrine un cercle de génoise arrosé de café froid, pochez dessus une couche de crémeux Guanaja.  Laissez prendre 1 heure au frais.  Ajoutez la bavaroise à la badiane et terminez avec le sabayon au café. Décorez avec un peu de cacao en poudre, une étoile de badiane , un peu de vert pour la couleur et un morceau de gousse de vanille –  ici d’anciennes gousses usagées parfumant mon sucre,  d’où la légère cristallisation sur la photo-  elle m’ont surtout permis de tenir le couvercle des pots entrouvert.

15_juin_lassaussaie.JPG

Petit truc pour se faciliter la vie : dressez  ce dessert au fur et à mesure de la réalisation de ses composants, ce qui permet pendant le refroidissement  au réfrigérateur de préparer la crème suivante.

Une bonne raison pour réaliser cette recette :  il va vous rester plein de blancs d’œufs. A vous les macarons ! Elle est pas belle la vie?

Conclusion : les proportions sont extrêmement précises ce qui mérite d’être souligné, j’avais les mêmes pots de présentation que ceux de l’illustration du livre et comme j’ai divisé la recette par 2 avec rigueur et bien j’ai obtenu pile poil, 4 petits pots.

petits_pots____la_badiane1.JPG

On peut aussi dresser dans des verres à tapas.

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



Explications utiles ou futiles :



Génoise : Dérivée d’une pâte à biscuits, la pâte à génoise est une pâte battue. Le fait d’augmenter le volume  en battant à chaud les œufs et le sucre  et en incorporant délicatement dans l’appareil refroidi farine et beurre fondu permet d’obtenir une pâte à l’aspect mousseux et léger avec une texture alvéolée. Utilisée comme base d’entremets, elle peut être, comme ici, aromatisée.

Chinois : Passoire fine.

Incorporez délicatement à la maryse : Faites un mouvement de bas en haut avec la maryse en partant du centre du bol tout en le faisant tourner de l’autre main, pour obtenir un mélange léger et homogène. Bien sûr vous savez que Maryse, c’est le surnom de la spatule en caoutchouc !

Émulsionner à la maryse : Selon le principe de la ganache, mélanger 2 composants non miscibles pour obtenir une texture optimale.

Guanaja : Chocolat noir de couverture à 70%  de chez Valrhona, en provenance d’Amérique du sud.

Badiane : L’autre nom de l’anis étoilé, que l’on  trouve très facilement plutôt d’ailleurs au rayon « tisanes » que « épices » des grandes surfaces.

Pocher : Dresser à l’aide d’une poche à douille

petits_pots____la_badiane_2.JPG

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Martine 16 juin 2009

    Hummm encore un dessert à se damner me semble-t-il ! La préparation quoique un peu longue peut-être planifiée la veille ou en plusieurs étapes et ça , ça me va : c’est une question d’organisation comme tu te plais à nous le dire et j’apprécie beaucoup ce point de vue que j’applique au maximum.

    Merci Mercotte pour cette recette originale.

  • THIERRY2TAHITI 16 juin 2009

    Juste un petit commentaire en passant rapidement chez toi pour te dire merci pour cette idée de recette que je vais pouvoir réaliser avec de l’anis étoilé dont je ne savais que faire avant mon départ d’ici. Par chance la préparation ne demande pas d’ustensiles techniques qui pour moi sont déjà sous douanes en direction de la métropole.
    Bises de Papeete
    Thierry2Tahiti

  • Maybe 16 juin 2009

    Très jolie réalisation ! Et l’avantage, c’est qu’on peut effectivement adapter les saveurs à nos goûts !

  • argone 16 juin 2009

    merci pour cet article, j’habite juste à côté de ce fameux restaurant et c’est vrai que c’est toujours un plaisir d’y aller…
    bizzz

  • auré 16 juin 2009

    Très original ce dessert! Je n’utilise la badiane que rarement dans des sauces salées, voilà donc une super base pour la tester en version sucrée!
    Très jolie nouvelle photo au fait!

  • Dada 16 juin 2009

    J’attendais un dessert. Là , je salive d’avance, chocolat crémeux, fraîcheur de la badiane…vraiment superbe et la présentation fait honneur à l’été (qui n’est pas encore arrivé). On peut manger du chocolat aussi dans cette saison, non? Bonne journée

  • Maclarelisa 16 juin 2009

    trop tentant ce dessert, déclinable selon les envies c’est encore mieux, et puis s’il reste des blancs pour les macarons, que du bonheur !!!

  • Matthieu le Lycéen 16 juin 2009

    C’est promis, dès le bac fini, je fais la recette !
    Elle me tente trop !
    A très très vite !
    Matthieu

  • Sabrina 16 juin 2009

    Une vraie merveille ce dessert !

  • Anne 16 juin 2009

    Merci d’avoir pensé à ceux qui n’aiment pas le café, qui sont rares mais dont je fais partie. Je crois que je vais adapter -c’est notre passion à toutes 🙂 – et que je vais faire infuser du thé Earl Gray, la recette a l’air de biens s’y prêter…

  • Pierre 16 juin 2009

    Bonjour
    chouette une recette sucrée pour utiliser la badiane ; merci pour le partage !
    j’ai posté une recette aujourd’hui de pistache (qui devrait vous plaire!) à bientôt Pierre

  • Claire 16 juin 2009

    Magnifique, joli moment de poésie gourmande en ce début d’après midi.

  • Choupette 16 juin 2009

    Eh bien voilà ! Ce qui devait arriver est arrivé, j’avais aussi coché cette recette!! ;-)) Pour les proportions tu as raison de le souligner , elles sont bonnes ce qui est rare , pour les 2 recettes que j’ai faites c’était parfait au niveau proportions. Merci pour le clin d’oeil! 😉

  • Pascaline 16 juin 2009

    Un dessert comme je les aime ! En plus, il reste des blancs pour les macarons, c’est le top!

  • Ottoki 16 juin 2009

    Encore des petites verrines bien sympatoches !!! Pour ce qui est du chocolat, je n’ai pas toujours l’occasion d’avoir du « Valrhona » dans mes placards (en + il est assez cher), donc je prends le Dessert Lindt à 70% de cacao. Merci Mercotte !!!

  • Tiuscha 16 juin 2009

    Café/badiane, voilà un mariage qui n’est pas fait pour me déplaire !
    Je ne l’ai eu que très rapidement en ligne mais Guy Lassausaie a l’air très sympathique et ses recettes sont un enchantement (même si, évidemment, je n’ai jamais mangé chez lui). Si tu vas aux Ain’pertinentes, tu le croiseras sans doute !

  • palaisdeslys 16 juin 2009

    Ce dessert est impressionnant, il comporte tant de choses différentes et forme pourtant une si belle harmonie qu’on ne peut que l’observer et l’admirer avant d’y plonger une cuillère.

  • kitchouillette 16 juin 2009

    alors ça, c’est tout ce que j’aime ! oh, et c’est si beau dans ces conserves « Le Parfait ». Je sens que je vais tester ça d’urgence…

  • Le Boudoir Gourmand 16 juin 2009

    Ouh la la j’adore !!! Quelle tentation surtout qu’il est l’heure du goûter 🙂 A tester très vite parce que là j’ai vraiment l’eau à la bouche ^_^
    Mélody

  • kashyle 16 juin 2009

    c’est bien pratique quand les proportions sont précises parce que souvent on en a dix fois trop….

  • julie 16 juin 2009

    Il est magnifique ce dessert !!!

  • ansophil 16 juin 2009

    j’adore les recettes que tu proposes et aussi l’humour avec lequel tu les réalises….je pense que je vais faire cette recette (sans le café) pour ensuite utiliser les blancs restants à faire des mac…..il ne faut rien perdre !!! c’est ce que disait toujours ma grand-mère…et elle avait bien raison…vite en cuisine ( enfin demain car là il est un peu tard…)
    bizz

  • ansophil 16 juin 2009

    oups ! ….j’ai oublié de te dire que la verrine était superbe !! évidemment!!!tu nous fais saliver à chaque photo..

  • chantal33 16 juin 2009

    Et bien j’aime le café et la badiane alors je ne change rien!

  • Laura 17 juin 2009

    Branchés bio, produits du terroir ou bien gastronomie ?

    Alors votre avis m’intéresse !

    Bonjour tout d’abord !

    Je m’appelle Laura, étudiante, et je réalise un questionnaire dans le cadre d’un dossier.

    Vous le trouverez ici:
    http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=cjRyYU9PYmNNdmdzdGxDN0hnLUxzTGc6MA..

    Merci pour votre aide et bonne journée !

  • raphaelle 17 juin 2009

    Bonjour,
    Moi pas de problème avec le café, j’adore de façon limite addictive …. Par contre, toi qui nous rapelle toujours que les recettes peuvent etre adaptées, que suggererait-tu à quelqu’un qui n’est pas fan fondu des saveurs anisées ?? J’ai pensé a des battons de canelle ou de la feve tonka, mais j’ai peur de perdre le coté « frais » de la badiane …. Des idées?

    Sinon comme d’hab, recette tres tentante, très clairement expliquée et magnifiquement illustrée. Bravo!

  • Stéphane 17 juin 2009

    A tester très vite!
    les photos sont superbes et donnent très envie!
    Y’a toujours une bonne raison pour réaliser les recettes de ton blog! mais on revient toujours aux macarons pour notre plus grand plaisir!

  • Edith 17 juin 2009

    Ces petits pots me vont comme un gant moi qui adore le café dans les desserts, j’adore c’est sûr
    Bises

  • mercotte 17 juin 2009

    Martine : Toujours prem’s bravo ! organisée oui c’est exactement ça et c’est trop bon en plus

    ______________________________________________________________________________

    Thierry : on ne peut pas tout avoir, les cartons déjà partis et tout le matériel, mais bon, là suffit de peu heureusement

    ______________________________________________________________________________

    Argone : tu as de la chance, mais bon, ici en Savoie nous ne sommes pas à plaindre non plus, loin de là !mais Ce resto là il est au programme aussi !

    ______________________________________________________________________________

    Auré : et merci aussi pour les tiennes de photos !! badiane et sucré mais voyons, c’est classique !!!

    ______________________________________________________________________________

    Dada : Le chocolat c’est tout l’année heureusement

    ______________________________________________________________________________

    Matthieu : on croise les doigts

    ______________________________________________________________________________

    Anne : du thé, mais oui bien sûr, je te fais confiance .

    ______________________________________________________________________________

    Choupette : m’étonne pas non plus, je suis sûre que la prochaine t’a aussi tentée, on va voir !! trop facile et trop légère en tout cas !

    ______________________________________________________________________________

    Ottoki
    : pas de problème, le lindt est pas mal du tout

    ______________________________________________________________________________

    Tiuscha : et oui les Ain’pertinentes encore faut-il que je me libère et ça c’est le plus difficile

    ______________________________________________________________________________

    Ansophil : faut bien être d’humeur joyeuse, c’est tellement mieux !!

    ______________________________________________________________________________

    Raphaëlle : cannelle c’est pas mal du tout effectivement, réglisse aussi ça va bien avec le chocolat enfin il faut voir selon les goûts de chacun…

  • sandrine 17 juin 2009

    Comme ces petits pots ont l’air horriblement gourmands et savoureux….tout ce que j’aime….il ne me reste plus qu’à tester !!!!
    Bises

  • qmmf 17 juin 2009

    La classe ce dessert mercotte! et ça m’as l’air plus que délicieux!

  • Ellaë 18 juin 2009

    C’est superbe et cela a l’air si gourmand…

  • diane 18 juin 2009

    café/ badiane; cette association de saveurs m’étonne, les différentes textures de ce dessert m’attirent.

  • Mamou 19 juin 2009

    Je ne suis pas très café pour les desserts, mais j’adore la badiane aussi je vais laisser la recette telle quelle. Mais il faut absolument que je me procure ce livre de Guy Lassausaie !

  • Mamou 21 juin 2009

    Je n’ai pas perdu de temps j’ai réaliser la recette pour mon diner de samedi ! c’est une merveille, la subtilité du café dans le crémeux et le sabayon est parfaite.
    Encore merci Mercotte.

  • mlaure 22 juin 2009

    J’adore la badiane.

    D’aussi loin que je me souvienne , j’ai toujours été très sensible à son parfum et à sa saveur.

    Alors je note tout de suite cette recette dans ma liste des recettes à tester ! Je ne suis pas très café dans les desserts, mais je vais tout de même essayer, et sinon, comme tu nous le conseille souvent à juste titre, j’adapterai ce dessert avec d’autres saveurs.

    Encore merci

  • Matthieu le Lycéen 30 juin 2009

    Superbe recette : après un repas au soleil parisien qui tape un peu en ce moment (profitons-en) ces verrines très fraîches sont très agréables.
    Dommage que mes étoiles de badiane étaient un peu anciennes …
    Merci !

  • Antoine 30 juin 2009

    J’avais déjà entendu parler de la badiane mais n’avais pas trouvé de recette pour l’utiliser…c’est chose faite!

    Tes photos donnent toujours autant envie…

    A bientôt!

  • CHRISTOPHE G 4 juillet 2009

    Bonjour, Mercotte

    Connaissez vous les astuces de cuisson d’un poulpe que je voudrais préparer en sauce et en salade.

    Dans cette attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Vendredi 15 décembre
    Madeleines et Cookies : astuces du livre de Cyril Lignac Pâtisserie Edition La Martinière
  • Jeudi 14 décembre
    Le livre "Pâtisserie" de Cyril Lignac Edition La Martinière
  • Mercredi 13 décembre
    Le livre de Cyril Lignac "La pâtisserie" La Martinière
  • Mardi 12 décembre
    Les ustensiles rigolos en pâtisserie : cul de poule, la Maryse....
  • Lundi 11 décembre
    Les ustensiles de pâtisserie : la girafe, le pique-vite
  • Vendredi 8 décembre
    Les mots et expressions drôles en pâtisserie : branlette, bicyclette ...
  • Jeudi 7 décembre
    Le manuel du garçon boucher d'Arthur Le Caisne : les conseils
  • Mercredi 6 décembre
    Le manuel du garçon boucher d'Arthur Le Caisne : le sel et le poivre
  • Lundi 4 décembre
    Mercotte : le manuel du garçon boucher Arthur Le Caisne : le sel
  • Vendredi 1 décembre
    Livre le manuel du garçon boucher Arthur Le Caisne : le poulet

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°26 de

Fou de Pâtisserie 

23376274_1507536432673167_2384090054761127596_n.jpg

Spécial desserts de fête

Et toujours 

 

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer