Suivez le blog :

Cramique, la brioche du plat pays selon le Mook 180°

2020 jan 24

Préambule: à mon goût la brioche de référence c’est avant tout beaucoup de beurre et beaucoup d’oeufs comme la Nanterre qui reste ma préférée, ne dit-on pas le gras c’est la vie. Pour autant je reste curieuse d’autres déclinaisons et j’ai eu envie de tester la célèbre brioche du Nord, le cramique, surtout qu’ici même on me l’avait maintes fois suggéré. Tout vient à point, il suffisait d’attendre et le jour J c’est maintenant ! Si votre Graal c’est une brioche ultra légère au bon goût de beurre et à la mie filante, passez votre chemin. En revanche si vous êtes curieux, si vous cherchez une brioche économique pour le petit déjeuner ou le goûter qui reste un peu légère, avec une mie plus dense, qui se tranche facilement et passe très bien au grille pain, alors vous pouvez vous lancer, vous ne serez pas déçus.  Ne faites pas comme moi une comparaison, ce sont deux dégustations différentes et finalement le cramique est assez addictif et je parle en connaissance de cause… Heureusement que mes testeurs sont là pour m’éviter l’overdose… Oui j’ai fait 2 fournées.

Quelques réflexions : J’ai trouvé cette recette dans le dernier numéro de 180°, un mook, comprenez un livre/magazine de qualité, sans pub, avec de vrais articles de fond, des portraits, un humour souvent décapant, des reportages bien ficelés et bien sûr des recettes simples et efficaces, bref un incontournable. Sur ma lancée je vais bientôt tester une autre recette du plat pays les gaufres liégeoises qui vont certainement ravir mes petits enfants. Il y a déjà sur le blog les gaufres de Lille, les gaufres sèches, autrement dit nos fameux bricelets savoyards ou suisses, les gaufres marbrées, alors pourquoi pas les gaufres de Liège !  Il faudra juste patienter jusqu’à mon retour de Nice après Agecotel

Un peu d’histoire : on ne sait si l’origine du mot cramique est romane ou flamande (on dit un cramique d’après Karine, notre belge de France Bleu, je disais une, j’avais tout faux). Certains considèrent que cramique vient de l’ancien français, un mix entre crème et miche soit un pain préparé à la crème, une sorte de brioche donc, d’autres pensent que ce mot viendrait du latin médiéval cremmicha qui désignait une unité de mesure, un certain poids de référence, par exemple un petit pain ! Toujours est-il que classiquement ce petit pain brioché est agrémenté de raisins secs et/ou de sucre perlé mais on peut aussi les remplacer par des pépites de chocolat. Il se déguste, nature, grillé ou beurré à l’heure du petit déjeuner ou du goûter, et s’il en reste vous pourrez le transformer en un délicieux pain perdu.

Précision technique : comme je ne suis jamais chez moi, que je dispose finalement de peu de temps, j’ai choisi la facilité. Des années que je n’avais pas utilisé ma machine à pain qui permet de pétrir sans se soucier du temps et du décollage de la pâte des bords de la cuve, ça se fait tout seul et très bien. Pour la suite du processus, la pousse, le dégazage, la seconde pousse et la cuisson je suis restée traditionnelle.



La recette 



Les quantités de la recette donnent soit une grosse brioche, de 20cm de diamètre comme la photo ci-dessus (oui j’ai fait 2 fournées, je n’étais pas satisfaite du mode de cuisson du magazine, j’ai donc recommencé en changeant aussi les formes avec une cuisson plus classique four préchauffé) j’ai préféré cette dernière mais à chacun ses choix… Comme je sais que vous aimez les précisions et les mesures, le moule à cake mesure 22cm x 10cm  x 7cm, et le cercle 14cm de diamètre. Pour le déroulé je n’ai pas vraiment suivi la recette, mais je vous la donnerai dans les explications utiles.

500g de farine T55 ou T65*, 230g de lait frais entier, 15g de levure biologique*, 6g de sel, 40g de sucre,1 oeuf entier + 1 jaune, 100g de beurre doux à température ambiante, 150g de raisins secs imbibés*ou non, 50g de sucre perlé*, huile pour le moule, oeuf pour la dorure.
Émietter la levure au fond de la cuve de la MAP, ajouter la farine, le sel, le sucre, le lait froid, l’oeuf et le jaune légèrement battus. Mettre en marche fonction Dough (comprendre pâte) après 5 min ajouter le beurre coupé en dés, puis après 5 minutes les raisins éventuellement égouttés. Laisser faire la machine, au total il y en a pour 45 min. Sortir le pâton, le mettre dans un cul de poule recouvert d’un torchon* et laisser pousser environ 2 heures, le temps que la pâte double de volume. Rabattre* la pâte et façonner des  boules ou une seule grosse brioche en y incorporant un peu de sucre perlé* (du galabé pour moi). Mettre dans les moules choisis, dorer à l’oeuf, laisser à nouveau pousser 30 min toujours en recouvrant d’un torchon et enfourner départ à froid* dans le four réglé sur 180° chaleur tournante pendant 25/30min à vérifier.

 

 



Explications utiles ou futiles 



La vraie recette : tiédir légèrement le lait, en prélever un peu pour délayer la levure. Mélanger farine, sel et sucre. Faire un puits y verser la levure délayée, le jaune et l’oeuf, le reste du lait (même chose si vous utilisez un robot). Pétrir quelques minutes puis incorporer le beurre coupé en dés. Pétrir 10min. Ajouter les raisins secs et le sucre perlé. Pétrir pour bien incorporer les raisins et le sucre dans la pâte. Couvrir et laisser pousser à l’abri des courants d’air pendant 2 heures environ, la pâte doit doubler de volume. Dégazer, donner la forme choisie et mettre dans le moule graissé fariné. Dorer à l’oeuf et laisser pousser à nouveau, recouvert d’un torchon, environ 30min. Cuire à 180° départ à froid environ 30min.

La farine : j’ai utilisé de la gruau comme je le fais d’habitude pour les brioches.

La levure biologique : comprendre la levure fraîche de boulanger.

Les raisins secs : si vous aimez vous pouvez les laisser macérer dans un peu de bon rhum ! Up to you …

Le sucre perlé : il est bien différent du sucre à chouquette, il est beaucoup plus dur (comme le sucre morceau) et un peu plus gros. Comme je n’avais que du sucre à chouquette que j’ai d’ailleurs utilisé pour le dessus de la brioche, je l’ai remplacé par des pépites de galabé (voir photo ci-dessus)

Le torchon : c’est la méthode à l’ancienne. Vous pouvez filmer au contact, et aussi faire pousser dans votre four s’il possède la fonction adéquate.

Rabattre : dégazer, c’est à dire chasser le gaz carbonique qui a fait gonfler le pâton.

Enfourner départ à froid : à vous de voir, ce n’était pas top pour la grosse brioche, pour mon second essai j’ai employé une méthode plus classique, j’ai préchauffé mon four à 175° chaleur tournante avant d’enfourner.

Mon second essai : après avoir donné la forme à mes brioches, j’ai filmé ma plaque puis mise une nuit au réfrigérateur. Le lendemain matin j’ai laissé revenir à température ambiante, j’ai doré et parsemé de sucre casson, j’ai laissé pousser 30 min et j’ai cuit. J’aime bien quand la pâte repose une nuit mais ce n’est pas dans la recette et les deux solutions fonctionnent.

La conservation : le cramique contrairement à d’autres brioches se conserve très bien quelques jours dans un film alimentaire. Certes j’en ai distribué à mes goûteurs de France Bleu mais il m’en reste pour le petit déjeuner. Il suffit de quelques secondes dans le grille pain et je me régale …

Imprimer la Recette Imprimer la Recette

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Thierry d'ISSY 24 janvier 2020

    Coucou Mercotte,
    Oh une nouvelle brioche c’est top ça et en plus elle donne envie de bon matin 😉
    J’avoue être un peu comme toi, j’ai une brioche favorite qui est la Pogne de Romans mais j’adore tester de nouvelles recettes pour voir et pour goûter.
    Tiens au fait, y a pas la recette de la Pogne chez toi ?
    Des bises.

    • mercotte 24 janvier 2020

      ah oui la pogne ! elle est à la fleur d’oranger, j’en ai tellement mangé petite , faudra que j’en fasse une bientôt j’ai la recette de Julie en plus ! il me semble qu’elle est aussi dans l’encyclopédie Valrhona normal la Drôme sans pogne ça n’existe pas !

      • Veronique 24 janvier 2020

        Ah oui Mercotte ! Fais nous une bonne pogne un de ces jours ! Mon enfance, ma famille !!!!! Quelle nostalgie ! Cette région est si riche de bonnes choses !
        En attendant j’essaierai ton cramique qui a l’air top aussi !
        Bises
        Non week-end

        • mercotte 25 janvier 2020

          le levain de la pogne est entrain de pousser , du coup je m’y suis mise très vite et la saga brioche commence avec les recettes que je reçois de part et d’autre !

          • Thierry d’Issy 25 janvier 2020

            J’ai trop de voir le résultat et j’attends avec patience ta version. Tu as utilisé la farine du Moulins de St Uze ?

          • mercotte 25 janvier 2020

            non j’ai utilisé celle du moulin de Nomexy j’en ai plein elle est aussi spéciale brioche, en ce moment j’en suis à la premier pousse , la suite demain !

  • DESCHAMPS Joan-Gladys 24 janvier 2020

    Bonjour, pareille photo au réveil, ça fait envie. Une petite info supplémentaire, le cramique est aux raisins, le craquelin est au sucre perlé. Pour satisfaire toute la famille, je fais un cramiquelin (raisins et sucre), mais ce terme là est inventé !
    Que votre journée soit belle.

    • mercotte 24 janvier 2020

      lol c’est bien de faire des mélanges je trouve !

  • Mauricette 24 janvier 2020

    Quelle belle brioche de quoi être comblée des le p’tit dèj!
    Je t’en piquerais bien une belle tranche moi! Bises 🙂

    • mercotte 24 janvier 2020

      Trop tard Mauricette, dommage t’es quand même un peu loin en plus !

  • Manuela Franquin 24 janvier 2020

    A tester bientôt !!!
    Je t’avais dit que je testerai la tablette au café de carré de café et de pralus, j’ai fait une mousse de café et c’est terrible !!! Un vrai goût de café ! Tellement bon !je ferai bientôt une tarte au café !
    Bonne journée Miss Mercotte !

    • mercotte 24 janvier 2020

      Cool bravo d’avoir tester, tu me diras alors pour le cramique 🙂

  • Stéphane 24 janvier 2020

    Coucou ma Mercotte ! Une très bonne idée cette brioche. Je la testerai ce soir pour demain matin. Pratique pour le ptit dej et sûrement délicieux. Bisous

    • mercotte 24 janvier 2020

      tu me diras finalement c’est différent de la Nanterre comme je le dis, moins riche, mais super pour le matin ! Je t’embrasse 🙂

  • andré suzanne 24 janvier 2020

    moi j’ai un truc pour faire lever la brioche :pour la 1ère levée je la laisse dans le bol du robot et je filme ;lorsqu’elle est façonnée je la mets dans le four éteint avec un bol d’eau très chaude ;ça fait de la vapeur tout en faisant monter légèrement la température ;lorsqu’elle est levée je la sors pour la dorer et faire chauffer le four avant de passer à la cuisson ;salut les gourmands !

  • marie jo 24 janvier 2020

    Bonjour Mercotte
    Cela fait quelques temps que je ne !aisse plus de commentaire , mais je suis toujours fidèle à vos recettes.
    Je suis votre blog toutes les semaines , cette année encore j’ai préparé la couronne des rois , j’adore également la brioche nanterre et votre recette entre brioche et pains au lait. Merci pour cette nouvelle recette .

    • mercotte 24 janvier 2020

      J’espère qu’elle va vous plaire, finalement je craignais un peu mais c’est vraiment très bon et je suis déjà entrain d’en refaire !

  • Céline 24 janvier 2020

    Superbes ces brioches ! Elles s’accordent très bien avec les roses de Noël. Jolies photos !
    Grosses bises et bonne journée.

  • Céline 24 janvier 2020

    Superbes ces brioches ! Elles s’accordent très bien avec les roses de Noël. C’est la saison ! Jolies photos !
    Grosses bises et bonne journée.

    • mercotte 24 janvier 2020

      tes roses de Noël Céline, j’en profite au max elles sont superbes encore merci et je suis en train de faire un cramique aux pépites de chocolat je vais t’en donner pour les enfants pour le petit déjeuner ils vont beaucoup aimer 😉

  • Jean-Marc 24 janvier 2020

    Bonjour, super recette, beau résultat et comme d’habitude très belles photos. En tant que belge et ancien pâtissier, je peux répondre à DESCHAMPS Joan-Gladys, qu’en Belgique le cramique est bien aux raisins et sucres perlés (50%, 50%). Par contre effectivement le craquelin est uniquement aux sucres perlés. Vous trouverez ces deux produits dans toutes les boulangeries du royaume. Et pour info supplémentaire, à la Saint-Nicolas jusqu’à Noël, vous trouvez des bonhommes et des cougnous avec plusieurs inclinaisons: sucres-raisins, uniquement raisins ou uniquement sucres (la recette est presque la même que le cramique/craquelin… cela dépend de la région et de la boulangerie). Et c’est vrai que c’est bien moins beurré que les brioches françaises (traditionnelles) mais ici on adore au petit-déjeuné couper une bonne tranche de cramique puis bien la recouvrir de beurre/margarine (oups ;-)) et la tremper dans un grand bon bol de chocolat chaud… hhhaaaa quel bon début de journée !! Le craquelin, lui se mange plutôt pour le 4h (chez mamy ;-)). Encore merci pour ce superbe site et toutes ses recettes qui n’apportent que du bonheur. Bonne journée.

    • mercotte 24 janvier 2020

      Merci Jean Marc, je suis contente de votre commentaire, et je me régale au petit déjeuner et quand on commence on y revient, c’est juste moyen pour ma ligne mais se faire plaisir c’est bien aussi !

  • Françoise DE WEER 24 janvier 2020

    Chère Mercotte, en tant Que fidèle fan belge depuis tes débuts , il faut que j’ajoute mon grain de sel et non de sucre. Parce que dans le cramique PAS DE GRAINS DE SUCRE , ça c’est du CRAQUELIN . Le cramique ne comporte que des raisons. Mais non on fait finalement ce qu’on veut !! 😂😂

    • mercotte 24 janvier 2020

      Merci Françoise, je vais le dire aux rédacteurs du mook alors… Non je plaisante, eux ils ont tout mis ensemble et ça c’est bien français par contre !

    • Jean-Marc 5 février 2020

      Bonjour Françoise, ça alors, je ne sais pas d’où vous venez en Belgique mais je suis étonné de lire que vous êtes la deuxième personne qui dit sur cette page qu’en Belgique il n’y a pas de sucre dans le cramique. Je suis moi-même belge et surtout j’ai été pâtissier pendant plus de 10 ans. J’ai toujours vu du sucre dans le cramique (mais c’est moins visible quand dans le craquelin, pourtant c’est 50% sucres-50% raisins). Je suis né à Bruxelles puis fais mes études de pâtissier à Waremme et travaillé à Liège…. à mon avis vous venez du coté du Hainaut ou près de la frontière française (vous ne devez certainement pas connaitre les bonhommes à la St Nicolas). Par contre le craquelin est bien uniquement au sucre. Comme quoi même sur un petit territoire, les recettes sont différentes… c’est chouette 🙂

  • Marie-Christine LADMIRAL 24 janvier 2020

    Cela ressemble beaucoup au kugelhopf ! Merci à vous, Mercotte, pour tout le mal que vous vous donnez pour nous informer.

    • mercotte 24 janvier 2020

      En fait rien à voir gustativement avec le kouglof pas du tout la même texture, c’est un peu plus dense

  • Marie.D 24 janvier 2020

    UN TOUT GRAND MERCI MERCOTTE !
    J’avais gouté un cramique en Belgique et c’était bien agréable avec un bon thé. Votre recette arrive à point pour le week end et je m’y mets tout de suite. Je suis tout à fait d’accord avec vous ce n’est pas vraiment de la brioche comme on l’imagine, mais c’est délicieux.
    En Suisse nous avons un peu la même chose avec la Taillaule Neuchâteloise, une brioche aux raisins, dont la recette me parait semblable, mais il n’y a pas de sucre perlé.
    Bon week end à vous et merci.

    • mercotte 24 janvier 2020

      j’espère qu’elle va vous plaire Marie, oui je veux bien la recette suisse les brioches on ne s’en lasse pas et c’est bien d’en tester plusieurs !

      • Marie.D 24 janvier 2020

        Recette Taillaule Neuchâteloise:
        5oogr de farine T45,60gr de sucre, 6gr de sel, 25gr de levure fraiche, 2dl de lait tiède, 1 oeuf, 75gr de beurre,100gr de raisins sultanines et le zeste rapé d’1/2 citron.Mettre la farine,sucre, sel, l oeuf, la levure et le lait tiède dans le bol du robot. Pétrir jusqu’à ce que la pate se décolle, environ 10mn, ajouter le beurre, le zeste de citron, partir de nouveau, puis les raisins.La pate est souple, laisser reposer à couvert, à température ambiante pendant 1h30.Rouler la pate en gros boudins mettre dans un moule rectangle. Laisser, à nouveau, lever pendant 2h. Chauffer le four à 180°, passer de l’oeuf sur la surface, et entailler en zigzag,à l’aide d’un ciseau, le dessus. Cuire environ 40mn. Elle doit être bien dorée.

        • mercotte 25 janvier 2020

          Merci Marie, donc un peu plus de sucre, un peu moins de beurre un peu moins de lait à tester, là j’en suis à la pogne et son levain ! mais la saga brioche va continuer !

  • fafia 24 janvier 2020

    … oh mon enfance … et surtout du lait tiède disait ma gand’mère … attention hein !!!

    trop bon merci Mercotte eh oui la pogne aussi … je salive …

    • mercotte 25 janvier 2020

      le levain de la future pogne du week-end est entrain de pousser !

  • Christiane B 24 janvier 2020

    Merci Mercotte de nous partager cette douceur, miam à tester rapidement

  • helene 24 janvier 2020

    merci Mercotte,demain je tente
    ça fait trop envie
    bon week-end

  • Berger Jean-Claude 24 janvier 2020

    Après plusieurs messages dont je vous ai déjà envoyés, Madame Mercotte, celui-ci est une conclusion pour vous et Monsieur Cyril Lignac, qu’à vous deux vous formez un Royaume de la pâtisserie. Vous la REINE et Cyril le ROI.

    Bien à vous ,attentif à vos oeuvres et émissions T.V.

    Jean-Claude BERGER (Belgique).

    • mercotte 25 janvier 2020

      Merci Jean Claude rendez-vous à la rentrée pour la nouvelle saison, la 9ème 😉

  • Audrey Munt 25 janvier 2020

    Bonjour Mercotte !! Merci pour cette découverte gourmande, j’ai bien envie de tenter mais je n’ai que de la levure sèche ?!? Est ce que le résultat sera semblable et quelle quantité ? Merci d’avance pour votre réponse et je ne me lasse pas de vos recettes !!! Belle et douce journée
    Audrey du Sud (à côté de Perpignan)

    • mercotte 25 janvier 2020

      1 sachet soit 7g de levure sèche dit la magazine, ! je ne l’ai pas dit car la levure sèche est plus pour les pays chauds …!

  • Kanarek 28 janvier 2020

    Bonjour Mercotte,

    Pour moi qui suis Belge, il n’y a pas de sucre perlé dans le cramique! Le sucre perlé on le trouve dans le craquelin (sans raisins) qui est plus fondant que le cramique.

    Mais j’essaierai quand-même votre recette!

    Bonne journée

    Anne

    • mercotte 28 janvier 2020

      En fait à chacun de s’adapter, on fait bien comme on veut, l’important étant de se régaler, comme je ne suis pas Belge et que j’ai trouvé cette recette dans un magazine que j’apprécie et qu’elle est facile je l’ai faite, je l’ai même recommencée aux pépites de chocolat pour les enfants qui ont adoré, là je viens de finir les gaufres liégeoises, excellentes, riches mais excellentes 🙂 la recette bientôt sur le blog mais vous devez forcément la connaître, en tout cas la belge qui travaille à la radio avec moi les a trouvées très réussies !

    • Jean-Marc 5 février 2020

      Bonjour Anne, ça alors, je ne sais pas d’où vous venez en Belgique mais je suis étonné de lire que vous êtes la deuxième personne qui dit sur cette page qu’en Belgique il n’y a pas de sucre dans le cramique. Je suis moi-même belge et surtout j’ai été pâtissier pendant plus de 10 ans. J’ai toujours vu du sucre dans le cramique (mais c’est moins visible quand dans le craquelin, pourtant c’est 50% sucres-50% raisins). Je suis né à Bruxelles puis fais mes études de pâtissier à Waremme et travaillé à Liège…. à mon avis vous venez du coté du Hainaut ou près de la frontière française. Par contre le craquelin est bien uniquement au sucre. Comme quoi même sur un petit territoire, les recettes sont différentes… c’est chouette 🙂

  • Christel 29 janvier 2020

    Ça a l’air délicieux surtout pour le petit déjeuner! Je testerai bien un de ces jours!

    • mercotte 30 janvier 2020

      C’est vrai qu’ils sont parfaits pour le petit déjeuner je vais en refaire d’ailleurs je deviens un peu addict, c’est pas bon pour ma ligne …

  • Jacob 9 mars 2020

    J’ai essayé à plusieurs reprises cette délicieuse recette (adoptée par toute la famille et réclamée régulièrement)
    J’ai juste un petit soucis: quand je veux le trancher, le cramique à tendance à se « casser ». Je suis pourtant la recette à la lettre.

  • Marie-Laure 18 mars 2020

    Bonjour,
    J’aimerais bien avoir la possibilité d’imprimer la recette comme je le fais pour les autres brioches que vous avez proposées. Est-ce possible pour celle-ci ?
    Merci d’avance
    Marie-Laure

    • mercotte 18 mars 2020

      Aie aie aie j’avais oublié et pourtant la recette était prête, je fais trop de choses à la fois, c’et réparé vous pouvez l’imprimer désolée en plus elle est trop bonne !

  • Isabelle 26 avril 2020

    Merci pour la recette, j’habite Lille mais je n’avais jamais eu le temps ni le courage de faire des cramiques (Et puis j’habite juste à côté du Merveilleux de Fred où les cramiques sont à tomber..) Le confinement a du bon, je m’y suis mise. Défi réussi et je pense en refaire pour m’améliorer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Jeudi 26 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Mercredi 25 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Mardi 24 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Jeudi 19 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Mercredi 18 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Mardi 17 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Lundi 16 mars
    LA CUISINE DE MERCOTTE
  • Vendredi 13 mars
    Les légumes d'hiver, recettes et portraits de Delphine Brunet Ediiton 180 degrés
  • Jeudi 12 mars
    prendre sa santé en main avec le sucre de bouleau
  • Mercredi 11 mars
    Les arbres : les bouleaux

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°39 de

Fou de Pâtisserie 

50 raisons d'être gourmand

en 2020

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer