Suivez le blog :

Cake au citron insert yuzu , je déclare ouverte la saison des cakes…

2018 jan 3

 

J’ai découvert ce moule à cake original lors du concours du gâteau de voyage des Savoie pendant le Salon Saveurs et Terroirs et je l’ai trouvé génial, surtout que le vainqueur du concours nous a bluffé avec sa réalisation. On peut varier à l’infini les combinaisons et les parfums et ça marche super alors laissez jouer votre imagination. J’ai commencé avec un cake de base inratable, le cake au citron de Pierre Hermé, juste incroyable. J’ai préparé une compotée de yuzu frais pour l’insert et pour la finition un glaçage chocolat Bahibé amandes hachées. Mes testeurs ont craqué comme nous avions craqué pendant la concours pour celui de Claude, cake noisette praliné et insert confit de framboises. Comme j’ai plein d’idées c’est pour ça que je déclare ouverte la saison des cakes, un beau cadeau gourmand à offrir pour changer des galettes.

 



La recette :



Pour 2 moules de 20cm  et dans l’ordre de la réalisation.

Le moule et le résultat après cuisson

La marmelade de yuzu-citron bergamote frais :  à préparer quelques jours à l’avance, 4 yuzus frais, 2 citrons bergamote, QS de sucre en poudre, QS d’eau.
Laver soigneusement les fruits, le couper en deux, retirer les pépins. Peser les fruits, les mettre dans une casserole avec 30% de leur poids en sucre et un verre d’eau. Couvrir la casserole, porter à ébullition et cuire 3min. Réserver une journée à couvert. Le lendemain mixer grossièrement les fruits, les remettre dans la casserole, ajouter la même quantité de sucre que la veille, les pépins enfermés dans une mousseline, ajuster la consistance avec un peu d’eau. Porter à ébullition à découvert et cuire 5 min. Mettre en pot immédiatement, une fois remplis, les retourner le temps du refroidissement.

A gauche les 4 yuzus et au centre les 2 citrons bergamote. A droite les yuzus coupés et épépinés.

La compotée de yuzu : 250 de marmelade, 25g de sucre semoule et 4g de pectine NH ou 2 feuilles de gélatine soit 4g et 25g de sucre, le jus d’1/2 citron, 20g de purée ou de jus de yuzu si vous en avez.
Faire tremper la gélatine dans beaucoup d’eau froide si vous choisissez cette façon de faire. Chauffer la marmelade dans une casserole avec les 25g de sucre, ajouter le jus de citron et éventuellement de yuzu puis la gélatine essorée. Réserver. Si vous choisissez la solution pectine, la mélanger au sucre, chauffer la marmelade et quand elle est aux environs de 40° ajouter le mélange sucre pectine, donner un bouillon puis ajouter hors du feu les jus de citron et yuzu.

Le cake citron :  375g de farine T45, 4g de levure chimique, le zeste de 3 citrons bios finement râpés à la microplane, 350g de sucre, 6 oeufs moyens à T° ambiante, 190g de crème fleurette 35%MG, 3.5 cs de rhum blanc, 1 pincée de fleur de sel, 135g de beurre doux fondu. Pour le sirop d’imbibage : 150g d’eau, 65g de sucre, 2cs de jus de citron.
Faire fondre le beurre, le laisser refroidir. Mélanger intimement les zestes et le sucre et laisser reposer 10min pour que le sucre se parfume. Préchauffer le four à 160° et superposer à mi-hauteur 2 plaques à pâtisserie l’une sur l’autre. Beurrer et fariner le moule en prenant soin d’enlever l’excédent de farine. Tamiser la levure et la farine. Verser le mélange sucre zestes dans la cuve du robot équipé du fouet plat, ajouter les oeufs un à un et fouetter pendant 5 bonnes minutes, l’appareil doit être mousseux et pâle. Ajouter dans l’ordre, la crème fraîche, le rhum puis le sel. Fouetter encore pour avoir un appareil homogène puis incorporer la farine en 3 fois pour obtenir un mélange épais et onctueux. Ajouter alors lentement le beurre refroidi. Remplir les moules et enfourner une bonne heure en vérifiant le bon degré de cuisson à l’aide d’une pique.
Pendant la cuisson des cakes, préparer le sirop d’imbibage : porter juste à ébullition le sucre et l’eau. Laisser refroidir et ajouter alors le jus d’un demi citron. Démouler les cakes sur une grille, les badigeonner généreusement au pinceau avec le sirop et laisser refroidir.

Le glaçage bahibé : 500g de fèves Bahibé, 100g d’huile de pépins de raisins, 130g d’amandes hachées.
Chauffer le four à 155° et torréfier les amandes hachées pendant 10/12 min. Fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes si vous maîtrisez, ajouter l’huile, bien mélanger, puis les amandes hachées refroidies. Verser dans un pichet. Préparer un plateau recouvert d’une double couche de film alimentaire, poser une grille dessus.

Le montage :
Égaliser ou pas le dessus du cake refroidi pour avoir un rectangle régulier ou le laisser tel quel. Mettre la compotée de yuzu dans un poche avec une douille de 8/10mm et garnir le cake puis en étaler une petite couche sur le dessus. Bloquer 15min en cellule ou 30min au congélateur. Quand le glaçage est à 35°, le verser sur chaque cake. Récupérer le glaçage dans le plateau si nécessaire et réajuster sa température.  S’il en reste, le conserver dans une boîte hermétique. Vous pourrez le réutiliser en le faisant réchauffer au bain-marie.

Un cake cuit pas encore égalisé, la compotée dessus et dedans, après le blocage au froid, une tranche à déguster.



Explications utiles ou futiles



Retrouvez les mots en violet, les variantes et astuces, merci de lire ce paragraphe avant de poser vos questions, les réponses s’y trouvent peut-être !

Le moule : il n’est certes pas donné mais il offre tellement de possibilités pour régaler vos amis et votre famille, n’oubliez pas que les cakes sont des gâteaux de voyage et qu’ils se conservent à température ambiante une petite semaine.

Le rétro-planning : anticiper c’est la garantie de la réussite de vos pâtisseries. Pour la marmelade n’hésitez pas à la réaliser 2 ou trois jours avant. J’ai obtenu 4 pots de taille classique avec les quantités données, vous pouvez donc en faire beaucoup moins. C’est bien aussi de faire le cake et la compotée la veille.

Les yuzus frais : ici en Savoie nous avons la chance d’avoir plus de 50 étoiles Michelin dans nos 2 départements, on trouve donc facilement les produits rares comme le yuzu, les mains de bouddha et autres agrumes originaux. Je vous l’avoue le yuzu frais coûte un rein voire 2, mais vous n’êtes pas obligés d’avoir des fruits frais. Ou alors achetez-en 1 seul si vous craquez comme moi pour l’acidité et le peps de ce fruit japonais. Vous pouvez plus raisonnablement utiliser de la purée de yuzu de Nishikidôri, le site où l’on se régale avec les meilleurs produits japonais, que l’on trouve aussi chez Cook-shop, votre porte-monnaie vous en sera reconnaissant.

Le citron bergamote : tout à fait facultatif, j’en avais sous la main c’est tout ! En savoir un peu plus ? Mon amie Edda en parle très bien ici-clic-.

QS : quantité suffisante.

Les nombreux pépins de yuzus : le yuzu a très peu de jus mais comme vous pouvez le voir ci-dessus énormément de pépins. Ils contiennent de la pectine et vont servir à épaissir la marmelade, et on peut aussi les semer assez facilement mais il faut être très patient. Je vais confier cette mission à ma belle-fille qui a la main verte.

Le poids de sucre : j’ai volontairement mis peu de sucre dans la marmelade, le cake est quand même assez sucré même si j’ai diminué de 50g les proportions de la recette initiale, vous pouvez en mettre un peu plus en fonction de vos goûts.

La pectine NH : si vous n’utilisez pas de gélatine pour des raisons qui vous sont propres, la pectine NH marche bien aussi, vous en trouvez en petite quantités ici -clic-.

La gélatine : vous pouvez aussi utiliser de la gélatine en poudre 200 blooms soit 4g mélangés à 20g d’eau. Il faudra sucrer juste la marmelade avec 25g de sucre.

Le jus ou la purée de yuzu : le jus de yuzu que l’on trouve n’est pas toujours exceptionnel, le meilleur c’est celui-ci, si vous en avez un usage fréquent, je vous conseille la purée surgelée, certes elle n’est pas donnée non plus mais vous prélevez juste la quantité nécessaire et conservez le reste au congélateur, c’est ce que je fais en général mais là c’était l’exception des fêtes.

La microplane : si vous ne connaissez pas la Rolls des râpes vous avez raté votre vie !

Les oeufs moyens : j’en connais qui vont être contents, enfin un nombre d’oeufs et pas un poids… Les oeufs moyens pèsent en principe 50g, à vous de calculer en fonction de la taille des vôtres, je n’en ai mis que 5, j’ai de gros oeufs et j’ai choisi les plus petits parmi les gros…

La crème fleurette 35%MG : on me dit souvent qu’il est difficile de trouver de la crème fleurette à 35% MG. Pourtant en ouvrant les yeux,  il me semble que l’on en trouve facilement en grande surface elle ressemble à ça en 33cl de chez Elle & Vire.

Le rhum blanc : c’est facultatif même s’il apporte le petit plus de ce cake, utilisez un rhum agricole de qualité. Sinon remplacez-le par du jus de citron.

Le beurre fondu refroidi : très important d’utiliser le beurre refroidi sinon cela va perturber l’action de la levure qui commencera à travailler avant que le cake ne soit au four et votre cake ne poussera pas. Il faut savoir que la levure réagit à la chaleur.

Pourquoi le four à 160° : N’oubliez pas que les cakes se cuisent longtemps et à four doux -clic-.

Beurrer et fariner le moule : pas si évident de beurrer et fariner le tube alors appliquez-vous ! Secouer le moule à l’envers pour éliminer la farine en trop.

Tamiser : est-il encore besoin de vous expliquer qu’il faut toujours tamiser les poudres, même si c’est de la farine dite fluide si elle est seule, cela va alléger vos préparations.

Fouetter l’appareil : il faut vraiment fouetter l’appareil minimum 5 minutes pour assurer la réussite de votre cake.

Le temps de cuisson : il est donné à titre indicatif, il peut être de 1h15, plus ou moins, à vous de vérifier.

Le sirop d’imbibage : vous pouvez remplacer le jus de citron par du jus de yuzu si vous en avez, il va renforcer le moelleux du cake. C’est bien aussi de réaliser le cake la veille et une fois imbibé de l’enfermer dans du film alimentaire. Le conserver à température ambiante avant de le terminer le lendemain.

Le démoulage : je craignais un peu le démoulage car le tube ne rentrait pas si facilement que ça dans le moule pour un premier usage. Pas de souci à la sortie du four j’ai tapé dessus pour le pousser avec un gros marteau et tout s’est très bien passé comme on le voit sur la photo le cake était parfaitement cuit et la cavité pour l’insert lisse et nette.

Le chocolat Bahibé : c’est le chocolat au lait de Valrhona à 46% donc moins sucré que le Jivara à 40% ou le Caramélia à 36% mais à vous de faire avec ce que vous avez ou préférez, vous pouvez même utiliser du chocolat Ivoire ou Caraïbes, mais définitivement les agrumes se marient mieux avec le chocolat au lait.

L’huile de pépins de raisins : elle a l’avantage d’être neutre, on la trouve facilement en grande surface,  si vous avez de la bonne huile de noisettes ça peut le faire aussi surtout si vous remplacez les amandes hachées par des noisettes concassées.

Les amandes hachées : vous pouvez les concasser vous même, mais on peut les acheter maintenant un peu partout c’est quand même plus simple, elles servent aussi à décorer les côtés de gâteaux comme le succès au praliné.

Pourquoi le film alimentaire : il va servir tout d’abord à garder votre plateau propre, mais surtout va faciliter la récupération du glaçage qui a coulé, car il faut verser généreusement le glaçage sur les cakes.

Égaliser ou pas les cakes : question de goût et de finition, j’en ai égalisé un et j’ai laissé l’autre tel quel, l’un a une finition plus pro, l’autre plus rustique, les deux sont bien, à vous de voir. On a besoin de plus de glaçage pour le gros évidement, mais la quantité donnée suffit.

Poche et douille : peu importe la taille de votre douille, vous pouvez même ne pas en mettre. C’est un peu plus facile avec la douille je trouve. Pour les poches c’est ici -clic-.

Bloquer au froid : congeler. J’ai depuis de nombreuses années une cellule de refroidissement, certes c’est un investissement mais je ne l’ai jamais regretté, elle a la taille d’un four classique, je m’en sers chaque fois que je pâtisse donc très souvent c’est juste génial. Mais si vous n’avez pas gagné au loto il suffit de mettre un moment vos cakes au congélateur pour faciliter le glaçage. Si vous avez de la place les cellules pros moins esthétiques coûtent nettement moins cher que la mienne.

La température du glaçage : attendre que le mélange soit à 35° pour le verser sur le cake. Quand vous récupérez le glaçage sur le papier film du plateau sa température aura diminué, remettez-le dans le pichet et réchauffez-le au bain-marie pour glacer le second cake.

 

Le cake non égalisé

La conservation : ces cakes se conservent comme tous les gâteaux de voyage à température ambiante pendant 4/5 jours. Vous pouvez les filmer.

Les alternatives : vous n’avez pas de yuzu, pas grave une marmelade et compotée d’orange fera l’affaire. Pour la marmelade je fais toujours cette recette du blog de ma copine Pascale Weeks qui date de quelques années mais qui est top.

Le cake aplani

Imprimer la Recette Imprimer la Recette

 

 

A table …



L’Actu 



 

Cest le mois des galettes, oui je sais… Pas certaine d’avoir envie d’en préparer cette année après les excès des fêtes. Vous trouverez une grande variété de recettes sur le blog et surtout les trucs et astuces pour les réussir.

La pâte feuilletée maison classique, pour info, je ne suis pas fan des versions rapides ! Clic ici.

La pâte feuilletée inversée, l’essayer c’est l’adopter : pendant que vous y êtes préparez sur plusieurs jours plusieurs pâtons que vous congèlerez, vous en aurez sous la main toute l’année. -Clic-

Les galettes : Frangipane aux 3 parfums, Galette style Ispahan, Galette crème d’amandes myrtilles, Galette frangipane citron et confit de citron, Galette aux marrons confits, Galette à l’orange amère,  Le Pithiviers, Pithiviers aux abricots, (plutôt pour le fun car ce n’est pas vraiment de saison mais vous avez peut-être congelé des oreillons cet été). Si vous n’aimez pas la frangipane, faites une simple crème d’amande, ces recettes peuvent s’adapter à votre goût.

Les astuces à connaître : Comment bien réussir ses galettes  -clic-ici.

Si vous êtes plus couronne des rois : Couronne aux pralines, Couronne aux fruits confits, Couronne fourrée au confit de fruits.

Réussir la pâte à brioche : tout ce que vous devez savoir ou presque.

Enjoy

Qu'en pensez-vous ?
Les commentaires
  • Mauricette 3 janvier 2018

    Rien qu’à voir la photo, je ne doute pas que çà doit être trop trop bon !
    Bonne année Mercotte ..

  • Caroline en Périgord 3 janvier 2018

    Bonjour Mercotte,
    Un petit coucou du Périgord où le temps bien maussade invite à pâtisser, mais je vais devoir patienter, rupture de stock chez Cook Shop, donc plus tard le cake, en attendant je me lance dans les galettes…
    Mais je voulais surtout te remercier pour tout ce que tu partage avec nous, les belles recettes, les émissions rêves et détente, les photos etc… et je te souhaite une très belle année 2018.

    • mercotte 3 janvier 2018

      Caroline, le moule va arriver très vite chez Cook-shop je lui ai juste suggéré de l’avoir en stock hier pensant que ses clients pourraient être intéressés ! Belle année aussi à toi joyeuse, ludique et gourmande 🙂

  • misschoco/Nadine 3 janvier 2018

    Ce cake m’a l’air délicieux!! Et ce moule super ingénieux donne vraiment envie de le faire et de l’interpréter de manières différentes. A acheter et à essayer au plus vite! Je vous souhaite une merveilleuse année riche en découvertes, rencontres, créativité et gourmandises!

    • mercotte 3 janvier 2018

      Belle année bien gourmande et chocolatée à vous aussi 🙂

  • isabelle 3 janvier 2018

    Bonne Année Mercotte !

    • mercotte 3 janvier 2018

      Merci Isabelle, belle année gourmande à vous aussi

  • pascaline 3 janvier 2018

    effectivement , ce moule est très ingénieux ! je regrette peut-être la taille (un peu petite à mon avis ) de l’insert.

    je vous souhaite une excellente année !

    • mercotte 3 janvier 2018

      Tout dépend de ce que l’on met dans l’insert si c’est du praliné par exemple ç’est suffisant pour le yuzu aussi ça apporte juste ce qu’il faut d’acidité ! mais bon… après c’est comme on aime 🙂

  • Marie jo 3 janvier 2018

    Bonjour mercotte,ce cake est magnifique et très gourmand. Ce week-end je vais préparé la recette de la couronne aux fruits confits,qui est excellente,je n’achète plus de couronne chez le pâtissier,je garde votre recette précieusement. Merci pour toutes ces recettes,je vous souhaite une très belle année gourmande et pleins de joie,à bientôt. Marie jo.

    • mercotte 3 janvier 2018

      Belle année gourmande à vous aussi Marie Jo et bonne couronne des rois alors 🙂

  • naftalyne 3 janvier 2018

    très belle année de bonheurS et de gourmandises en tous genres à toi Mercotte. Merci pour tes partages, tes recettes, ton dynamisme et ta gaieté.
    Pour ma part, je suis grande fan du yuzu et encore plus du mélange citron/chocolat blanc. Tous les goûts etc etc … :o)

    • mercotte 4 janvier 2018

      Belle année gourmande avec plein d’autres belles choses et tous les chocolats possibles 🙂 😉

  • Odile de Megeve 3 janvier 2018

    Très bonne année gourmande à vous Mercotte et merci pour vos bons conseils et vos délicieuses recettes.
    À cet été peut-être à Megève.
    Amicalement

    • mercotte 4 janvier 2018

      Belle année gourmande à vous Odile et rendez-vous cet été à Megève comme toujours avec plaisir 🙂

  • Emmanuèle VASSEUR 3 janvier 2018

    Waow ! Super idée ce cake à insert;..
    Je le trouve un peu petit aussi,
    mais tout dépend de ce que l’on compte y mettre.
    Vivement qu’il soit à nouveau dispo;..
    Je viens de jeter un oeil dans les placards, je ne vois rien pour tenter de fabriquer un truc similaire, en attendant… 😀

    Tes recettes sont top et les photos à baver…

    Merci Mercotte à +
    Et bien sûr ! Excellente et délicieuse année 2018 à toi !

    Manoue(Lille) 😀

    • mercotte 4 janvier 2018

      perso j’aime bien l’insert, si vous le trouvez trop petit, ce que je peux comprendre plutôt que de faire un insert il suffira de couper le cake en deux et de le fourrer avant de le glacer comme ça ce sera plus gourmand et vous ferez des économies de moule qui n’est quand même pas donné 😉 😉 En fait c’est le côté esthétique qui me plaisait aussi ! belle et gourmande année 2018 en tout cas !

  • Jacqueline Röhl 3 janvier 2018

    Bonjour Mercotte et merci pour votre blog.
    Cuisez-vous le cake à four ventilé ? Merci
    J.Röhl

  • Jacqueline Röhl 3 janvier 2018

    Bonjour Mercotte,
    Très bonne nouvelle année et merci pour votre blog.
    Je voulais vous demander si vous cuisez le cake à température ventilée ou non?
    Très sincèrement
    J.Röhl

    • mercotte 4 janvier 2018

      Jacqueline je cuis toujours à chaleur tournante sauf mention contraire donc c’est oui bien sûr 🙂 Belle année gourmande en 2018 🙂

  • France 4 janvier 2018

    Il a vraiment l’air très gourmand ce cake, j’adore …. merci En vous souhaitant de meilleurs vœux pour l’annee 2018 avec encore beaucoup de douceurs

  • Lore 4 janvier 2018

    Super le moule! J’ai déjà passé commande à mon cheri qui va m’en fabriquer un. Il m’a promis un insert en forme de coeur, c’est qu’il est romantique 🙂
    Merci Mercotte

    • mercotte 4 janvier 2018

      wahou il est doué va falloir bien travailler pour que ça s’ajuste mais maintenant entre les ordis, les machines à jet d’eau le laser on peut tout faire !

  • Aux Fourneaux Avec Flo 4 janvier 2018

    Va falloir que j’investisse dans ce moule. La recette a l’air vraiment top, comme d’habitude.
    Trop fort ce Claude 😉

    • mercotte 4 janvier 2018

      je pense que c’est un bon investissement je vais poursuivre mes essais !

  • Jph 4 janvier 2018

    Vous utilisez tout le sirop d‘imbibage ou une partie ?

  • LUDMANN 5 janvier 2018

    SUPER BIEN CES MOULES ET CES RECETTES…..A FAIRE!!!

  • Marie.D 5 janvier 2018

    Merci Mercotte pour ce cake, mais aujourd’hui c’est couronne briochée aux fruits confits ! Votre recette est parfaite. Bonne année gourmande pour 2018, pleine de reportages, et surtout de recettes délicieuses…
    Très amicalement de Suisse enneigée et venteuse !!

    • mercotte 6 janvier 2018

      Très belle année gourmande pour vous aussi Marie, et merci de votre fidèlité c’est toujours un plaisir de retrouver vos commentaires si réguliers 🙂

  • Jean-Marc 5 janvier 2018

    Bonjour Mercotte,
    Je vous souhaite à vous, ainsi qu’aux lectrices et lecteurs de ce blog, une très bonne année 2018. Que cette année soit sucrée, gourmande à souhait, et surtout que vous puissiez encore nous faire autant rêver, saliver et de donner au plus grand nombre possible l’envie de pâtissier.
    En tout cas merci pour tous ces très bons moments, cette parenthèse dans vos vies, nos quotidiens.
    Nous avons encore été super heureux de voir la dernière saison du meilleur pâtissier et dernièrement le spécial fête de fin d’année.
    PS: j’ai enfin recommencé à pâtissier et cela grâce à vous.
    Tous mes bons vœux, à bientôt, Jean-Marc (de Liège)

    • mercotte 6 janvier 2018

      Très belle année gourmande à vous Jean-Marc et merci pour votre commentaire 🙂

  • soph54 5 janvier 2018

    wouha je ne connaissais pas ce moule;génial et merci;je te souhaite une très bonne année!

  • Julie 17 janvier 2018

    Bonjour Mercotte,
    Juste un petit mot pour vous remercier de partager avec envie et enthousiasme les différentes recettes de Grands Chefs Pâtissiers… Et en l’occurence, celle du « Pain d’épices » de Christophe FELDER qui est juste exceptionnelle! Merci aussi pour celle de la Frangipane – Pâte feuilletée inversée!
    Belle et heureuse année à vous,
    Julie

    • mercotte 17 janvier 2018

      Meri de votre enthousiasme Julie, et pâtissez bien alors 🙂

  • emi-emilie 14 février 2018

    Bonjour Mercotte,

    Il me tarde de me lancer dans la confection de ce cake ! Je nùarrive pas a trouver des yuzu frais, je vais donc me rabattre sur la version « purée de Yuzu » de nishikidori.`Mais comment l’utilise t on dans la recette ?
    S’en sert on pour faire la marmelade (et en quelle quantité ?) ou, justement, on passe cette étape et on s’en sert directement dans la compotée ?

    Merci d’avance
    et merci beaucoup pour votre travail sur ce blog, il est d’une richesse !

    • mercotte 16 février 2018

      Emilie c’est mieux de l’utiliser comme dans la recette à partir de la marmelade
      La compotée de yuzu : 250 de marmelade, 25g de sucre semoule et 4g de pectine NH ou 2 feuilles de gélatine soit 4g et 25g de sucre, le jus d’1/2 citron, 20g de purée ou de jus de yuzu si vous en avez. Bonne chance 🙂

      • emi-emilie 20 février 2018

        C’est ce que j’ai donc fait 🙂 Merci beaucoup !

  • Maria 23 mars 2018

    Bonsoir Mercotte; j’ai acheté ce moule juste pour cette recette mais finalement je vais l’inaugurer pour mon fils qui doit apporter un gâteau à l’école. J’envisage prendre votre recette de cake mais remplacer le citron par de la vanille. Je ne suis pas trës inventive et je voudrais bien que vous me conseilliez avec quoi je pourrais faire l’insert pour plaire aux enfants.merci

    • mercotte 25 mars 2018

      très bonne idée la vanille ça marche avec beaucoup de choses

  • Maria 23 mars 2018

    Je reviens- si je mets dans l’insert du praliné ou du caramel?
    Je mets du praliné pur ou je fais une ganache? Et pour le caramel- votre recette de sauce caramel s’adapte-t-elle pour l’insert,? Le salidou?
    Merci d’avance Mercotte si vous avez le temps de me répondre

    • mercotte 25 mars 2018

      il faut faire une ganache bien sûr soit au praliné soit au caramel

  • Maria 26 mars 2018

    Bonjour Mercotte, j’ai testé cette recette avec un autre insert et il a été dévoré entièrement par 4 petits. J’ai voulu faire un 2-ème; le praliné muscovado et il a carrément explosé dans le four, le couvercle qui couvrait le moule a été pratiquement éjecté…je pèse toujours mes ingrédients et je suis à la lettre la recette. Quelle erreur ai-je pu faire?
    J’ai eu l’impression aussi que la cuissson avec couvercle donne un résultat plus serré moins léger

    • mercotte 26 mars 2018

      le couvercle je ne le mets pas en général et si je le mets je ne remplis le moule qu’à peine à moitié en fait mais je préfère sans effectivement ! en fait tout dépend de la recette de base il doit y avoir des recettes spécifiques où mettre le couvercle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos de…

Photo - Mercotte Je ne fais rien sans gaité ...

Mon secret ? Un brin de pédagogie dilué dans une bonne dose de gourmandise !

par Marie Etchegoyen

Abonnements

S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Hellocoton

Chroniques France Bleu

  • Mardi 16 octobre
    (sans titre)
  • Lundi 15 octobre
    (sans titre)
  • Vendredi 12 octobre
    (sans titre)
  • Jeudi 11 octobre
    (sans titre)
  • Mercredi 10 octobre
    (sans titre)
  • Mardi 9 octobre
    (sans titre)
  • Lundi 8 octobre
    (sans titre)
  • Vendredi 5 octobre
    (sans titre)
  • Jeudi 4 octobre
    (sans titre)
  • Mercredi 3 octobre
    (sans titre)

Vidéos sur les macarons

Macarons à la meringue italienne et ganache montée



Vidéo incluse dans l'Application « Macarons HD »


Vous aimerez peut être …

Le Post-It !

Nouveauté

cyril_1.jpg 

Retrouvez toutes les recettes de l'émission

Le Meilleur Pâtissier classées par saison

C'est ici-clic-

IMG_8722.JPG

Et aussi une rubrique Tartes

dans la table des matières

-clic-

france_bleu.png

Retrouvez moi tous les jours du lundi au vendredi à 10h40

sur France Bleu Pays de Savoie

retrouvez les chroniques dans la rubrique 

ici-clic-  

L'actualité autour de la cuisine, les trucs et astuces, les nouveautés

c'est de temps en temps sur

À Table et Compagnie

logoatec_1.png

Pour les foodistas une seule adresse

10885580_1001045469912756_4432301111197614046_n.jpg

Une vraie caverne d'Ali Baba -clic-

Actualités et évènements à venir

En kiosque 

le n°31 de

Fou de Pâtisserie 

60 recettes

Pour prolonger l'été

Nouveau le hors-série n° 3

Spécial Christophe Michalak

   

FDP_20HS2_20TARTE_20COUV0.jpg

Le hors-série spécial tartes

Régalez-vous !

Vous aimerez peut être :
Fermer