Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Restaurants » Accueil

L’été gourmand : Jean Sulpice, 2 étoiles, L’Oxalys à Val Thorens, subtilité et délicatesse au rendez vous..

2013 août 14

 1_IMG_8659.JPG

Depuis 4 années que l’Oxalys ouvre en juillet et août, c’est devenu mon incontournable rendez vous de l’été à 2300 m d’altitude : ciel bleu éblouissant, agréable fraîcheur sous les parasols de la terrasse, et surtout incroyable voyage  dans le monde tout en  subtilité et délicatesse de la cuisine de Jean Sulpice à nulle autre pareille, et je ne suis pas la seule à le penser… Allez j’ose le dire,  il y a de la magie dans cette cuisine, elle procure des émotions bien au delà de l’assiette. Des assiettes simples et belles à l’image du chef, le travail des textures, la perfection des assaisonnements, une réflexion et une histoire entre le produit et son environnement, bref l’harmonie est présente tout au long du repas … Oui je suis fan, d’ailleurs j’y suis en ce moment même pour ma semaine de vacances détox. Par contre ce que je vous fais partager aujourd’hui ce sont 2 journées en toute convivialité que nous avons passées fin juillet avec la Conticini team pour la préparation d’un futur 4 mains entre ces 2 hommes d’exception qui sont guidés par la passion du goût … Nous avons donc eu lors de ces trois repas quelques nouveautés de l’année certes mais surtout les plats signatures de Jean pour que Philippe Conticini apprenne à le cerner, le connaître et le comprendre… Le résultat a été plus qu’enthousiasmant. Certes pour ceux qui suivent mes séjours au fil des ans, beaucoup de plats connus mais on ne s’en lasse pas alors tant pis pour les répétitions.



On plante le décor



1_montagne_valtho1.jpg Service en terrasse avec une vue magnifique, un chef disponible pour tous et le sourire de Coralie la maître d’hôtel …



A table …



01_IMG_8566.JPG

Nouveauté : sauf tout à droite la tartelette sablé parmesan petits pois menthe incontournable. Foie gras gelée de pêches vinaigre et fleur de sureau, impressionnante cerise fourrée de coudes de homard, citron caviar et mélisse, juste wahou ! Sérac de chèvre aux condiments, citrons confits, câpres, ciboulette et échalotes frites.

02_IMG_8569.JPG

Signature : mises en bouche, cuisse de grenouille en tempura d’ail et de persil, crème au bleu de Bonneval accompagnée d’une crème glacée à la livèche -le céleri sauvage ou ache des montagnes pour ceux qui ne connaissent pas- feuille de livèche, et toujours aussi apprécié, l’oeuf aux cèpes.

03_IMG_8570.JPG

Signature : Mousse légère de girolles lait d’amande et amandes fraîches.

04_IMG_8571.JPG

Nouveauté : Homard bleu, bouillon au pollen herbes fraîches et fleurs de serpolet.

Et pourquoi le pollen ? Tous les plats ont une histoire… Lors de ses vacances au Cap Corse Jean Sulpice a rencontré au milieu du maquis un producteur de pollen. Les couleurs orange et jaune, le maquis, la mer tout autour, les homards proches, pas de doute l’association devait  fonctionner… Et bien croyez-moi, il a tout juste !

05_IMG_8573.JPG

Signature : Ris de veau, réduction de pamplemousse à l’eucalyptus et légumes croquants du moment comme une jardinière, la réduction pamplemousse eucalyptus a remplacé le caramel de yuzu d’il y a quelques années. Le mariage fonctionne parfaitement. Camille qui n’aime ni le pamplemousse et encore moins le ris de veau n’en revient toujours pas, elle a tout mangé, tout aimé. Quand je vous dis que Jean est un magicien…

06_IMG_8578.JPG

Signature : Rhubarbe pochée au sirop d’épices, blanc manger au lait d’amande et miel de montagne, pistaches. Ce qui est frappant tout au long du repas c’est la constante harmonie des plats, des présentations,  la perfection dans la simplicité, on va toujours à l’essentiel.

1_val_tho_133.jpg

Explications des plats dégustés, détente et bonne humeur, bref parenthèse ensoleillée…

Pour le dîner si vous voulez le découvrir en intégralité c’est ici -clic-. Pour ma part je n’ai voulu qu’un seul plat, bon j’ai aussi eu les mises en bouche et le post dessert, difficile de refuser  …

08_IMG_8591.JPG

Nouveauté : mise en bouche, escargots, baies de cassis, purée de petits pois, petits légumes, émulsion de ciboulette persil. Même si les escargots viennent du domaine des Orchis à Poisy en Haute-Savoie où Philippe Héritier est à la fois vigneron et éleveur d’escargots, on a coutume de les associer à la Bourgogne, tout comme le cassis d’où la logique du plat…

09_IMG_8593.JPG

Nouveauté : Filet de féra à la vanille oseille et oxalis. Mon coup de coeur. Comment dire… la puissance de la vanille arrive en premier en bouche puis tout de suite l’acidité de l’oseille et le moelleux de la féra parfaitement cuite envahissent le palais complétés par le craquant des petits pois quasiment crus et le parfum de l’oxalis… D’ailleurs toute la table en a piqué une bouchée dans mon assiette, ils voulaient même que Jean leur en serve aussi, sauf que, c’est ballot, mais c’était le dernier filet, il leur faudra patienter jusqu’à l’arrivage du lendemain !

1_WP_20130731_048.jpg

Signature : Boule de chocolat flambée à la Chartreuse, sorbet mûre et mousse Chartreuse, parfait pour la digestion… Merci Camille et bravo pour ta photo, difficile de capter le bleu de la flamme !

1_montagne_valtho2.jpg

Au lever du soleil et à la fraîche on se retrouve pour un petit déjeuner convivial car la matinée est chargée : découverte des herbes de montagne pour Philippe suivie d’une séance de travail et réflexion pour le futur 4 mains avec Jean …

1_val_tho_136.jpg

Pendant que les garçons ramassent les herbes de montagne, je fais visiter à la team féminine  le chalet d’alpage de Pépé Nicolas à 5 min de Val Tho en redescendant aux Ménuires et absolument incontournable… Tôt le matin c’est calme et magnifique.

1_val_tho_135.jpg

La cueillette : la berce, la reine de prés et la tanaisie

1_val_tho_134.jpg

Au retour, au soleil sur la terrasse nous nous laissons tenter par quelques douceurs en reprenant un peu de cake et de flan parisien, puis après la séance de photos souvenir, petit tour en cuisine pour découvrir l’arrivage du jour des poissons d’Eric Jacquier. Ouf les filets de féra sont bien là eux aussi, la team va pouvoir enfin se régaler après le test de la veille dans mon assiette !

 1_IMG_8647.JPG

Truite, omble, brochet du lac Léman

Et c’est reparti pour un autre déjeuner en terrasse…

15_IMG_8675.JPG

Signature : Jaune d’oeuf cuit à 55°C, chlorophylle d’herbes, écrevisses du Léman, épeautre, croûtons et une belle histoire. Pour Jean ce plat c’est le souvenir des oeufs au plat qu’il mangeait enfant. Il adorait casser le jaune et saucer l’assiette avec. Ici le jaune est accompagné de grains d’épeautre, d’herbes, de croûtons, bref ce que mangent les poules qui picorent en toute liberté dans la campagne. Et pour les écrevisses pourquoi pas un clin d’oeil au classique poulet aux écrevisses ?

16_IMG_8677.JPG

Nouveauté pour la sauce : Omble Chevalier, beurre à la violette. L’omble est arrivé tout frais pêché dans la livraison du matin et cette année Jean met la violette à l’honneur. Il faut dire qu’avec le printemps très tardif on trouve tout autour de Val Thorens beaucoup de petites pensées sauvages qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux violettes et comme les plantes et fleurs font partie intégrante de l’inspiration du chef,  le mariage était tout trouvé.

17_IMG_8678.JPG

Je laisse parler Philippe pour ce plat coup de coeur très attendu depuis la veille au soir « Le visuel du plat laisse déjà présager de toute son originalité entre le vert végétal très intense dû à l’oxalis et les petits points noirs de vanille. La vanille emplit aussi les narines de ses parfums si caractéristiques et titille les papilles. A la dégustation, le plat est à la fois très équilibré et très gourmand. Chacun des ingrédients joue son rôle dans la composition globale, tout en douceur et sans à-coup. En bouche, c’est comme du gâteau » Je confirme …

 3_val_tho_13.jpg

Nouveauté : Pigeon en croûte de sel à la verveine servi avec sa purée de petits pois et petits pois frais juste écossés. Mais alors pourquoi la verveine ? Déjà le fait de la mixer avec les blancs d’oeufs pour la croûte de sel renforce son parfum et va en imprégner le pigeon. En général on s’attend à un côté gibier à la dégustation, la verveine va apporter une note florale inédite alliant douceur et subtilité.

18_IMG_8686.JPG

Nouveauté : Pamplemousse en différentes textures, nuage et blanc manger à l’eucalyptus. Encore un mariage gagnant pamplemousse eucalyptus qui fonctionne aussi en version sucrée, frais, léger. Un pré dessert juste parfait pour préparer à la suite.

19_IMG_8689.JPG

Nouveauté : Mousse framboise, framboises fraîches et sorbet violette sur cake citron, opaline framboise en décor… l’année de la violette ? Sang-Hoon Degeimbre lors de leur  récent 4 mains en Belgique a offert à Jean des bonbons à la violette d’où l’idée d’en faire un sorbet tout simplement …

20_IMG_8691.JPG

Nouveauté :  recette mise au point par Jean avec Alex son jeune pâtissier qui a fait ses classes chez notre chouchou commun Cédric Pernot, beau contraste entre la ganache glacée coeur de guanaja et l’amertume de la mousse légère à la Tanaisie, sans oublier les brisures de sablé chocolat avec une pointe de fleur de sel  pour apporter un petit côté croquant craquant.

1_magali.JPG

Le restaurant l’Oxalys c’est bien sûr et surtout le binôme Jean et Magali...  Magali qui sait si bien parler des vins qu’elle affectionne et qui, entre autres, met en avant et défend les jeunes et talentueux vignerons savoyards, nous fait apprécier et découvrir des bouteilles insoupçonnées, des cépages anciens remis au goût du jour comme le persan ce cépage de Maurienne réhabilité par Michel Grisard. 

IMG_8779.JPG

Nous avons particulièrement apprécié la cuvée Améthyste 2011 vinifiée par Brice OmontLa particularité de cette cuvée c’est l’association des cépages Mondeuse et Persan sur le terroir de schiste qui donne une minéralité spécifique au vin. On retrouve les notes fruits rouges typiques de la mondeuse associées aux épices délicates du persan. C’est bien sûr Magali qui m’a soufflé cette analyse de sommelière, je ne suis pas suffisamment experte pour trouver ces mots là,



L’Actu du chef 



photo__4_.JPG

Teasing …Philippe Conticini et Jean Sulpice  préparent pour l’ouverture de la saison d’hiver un dîner à 4 mains aussi sensationnel et savoureux qu’éphémère. La rencontre de deux sensibilités réunies pour une soirée inoubliable, attention limité à 45 couverts. « Un dîner qui, plus qu’une succession de signatures personnelles, marquera véritablement la rencontre de deux styles et où chacun des plats sera le fruit d’une réflexion commune. » A vos marques, prêts, pâtissez, heu non pardon, dégustez, suis déformée c’est pavlovien…

A ne pas manquer non plus le nouveau livre de Jean Sulpice D’un Hiver à l’autre à paraître début novembre aux Editions Glénat. Au vu de la maquette encore en devenir il promet d’être superbe… Un beau cadeau de Noël en perspective… Et vous pourrez aussi retrouver le jeune chef dans un épisode de la 4ème saison de Master chef tourné dans les cuisine de l’Oxalys…



Le petit plus pour ceux qui ne connaissent pas encore…



L’Oxalys en hiver, une autre magie, mais pour autant il faut aussi absolument y aller en été. Jean et Magali entourés d’une équipe jeune et réduite font l’effort d’ouvrir en juillet et août, alors pourquoi ne pas vous laisser tenter, en plus la résidence hôtelière de l’Oxalys vous propose des appartements de grand standing, spacieux et confortables pour 2 à 8 personnes, avec piscine, jacuzzi, saunas, hammam à des tarifs spéciaux très différents de ceux de l’hiver. Vous pourrez dormir sur place pour seulement 75 euros par personne petit déjeuner compris. Ne manquez pas non plus les cours de cuisine avec le chef dans sa cuisine suivis d’un déjeuner dégustation -clic-.

Alors à quand une troisième étoile bien méritée ?

Les menus : 

La Lauze : 69 €

l’Oxalys : 115 €

Le Grand Perron : 145 €

L’Oxalys : 73440 Val Thorens , tout de suite à droite à l’entrée de la station

Enjoy 

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

30 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • THIERRY D'ISSY ET D'AILLEURS

    Comme toujours tu nous régale de belles choses et tu nous fais plaisir rien qu’a regarder ces images.
    Merci de nous faire partager ces moments de bonheur et bonne journée.
    Bises d’Issy ! 😉

    • mercotte

      Ah j’aime beaucoup tes différentes identités, Tahiti Aurillac et celle ci qui me fait rire !! Belle journée

  • Céline {Artichaut et cerise noire}

    Merci Mercotte pour le partage de ces 2 journées! Belle continuation à toi, Céline.

    • guépinette

      Mercotte, c’est quoi la Tanaisie svp ?

      • mercotte

        j’ai mis le lien instructif, c’est une plante dont les feuilles sont comestibles que l’on trouve aux alentours de Val Thorens mais pas que qui est un peu amère, c’est amusant car dans un dessert que j’ai mangé hier à La Boitte il y en avait aussi associée à la myrtille dans une tarte !

        • guépinette

          Merci, je n’avais pas vu le lien…
          Merci pour toutes ces photos extraordinaires ! une a retenu mon attention ce matin : j’avais prévu de faire des dos de cabillaud à l’oseille, en poêlant l’oseille au beurre puis en rajoutant de la crème (c’est délicieux mais pas bien diététique !). En voyant la photo de la féra enveloppé dans l’oseille, j’ai adapté : dos de cabillaud dans des feuilles d’oseille, papillotte de papier cuisson, le tout à la vapeur 10 minutes, c’était léger et très parfumé !
          Merci donc pour tous ces reportages alléchants !

          • mercotte

            😉

    • mercotte

      Céline, j’espère qu’un jour tu testeras cette cuisine !

  • Anne

    Quel bonheur ce billet, merci de le faire partager.La passion des chefs ….une merveille!

    • mercotte

      si je vous ai donné envie , je suis ravie 🙂

  • Mlle Moutarde

    Moi c’est pas un petit grain de sel que je veux ajouter mais un petit grain d’amour à ma Mercotte ! 🙂

    Profite bien de cette nouvelle semaine de délices et de détente et passe le bonjour à Jean, Magali, Coralie et toute l’équipe !

    Camille

    • mercotte

      C’est fait Camille, ils te font la bise en retour !

  • GinnyR

    Bonjour mercotte!
    Je suis votre blog depuis longtemps mais n’ai encore jamais pris le temps de vous féliciter/remercier.Grâce à vous je fais maintenant plein de choses moi-même et grâce à vos précieux conseils tout est presque toujours réussi (presque 😉
    Merci également pour cet article, il donne vraiment envie de goûter à tout. Il y a une chose qui me touche chaque fois, c’est le visage de Philippe C. qui respire une telle gentillesse. Ca donne envie de le rencontrer, pas seulement pour ses patisseries.

    • mercotte

      Ginny c’est vrai que Philippe Conticini est quelqu’un de rare, une très belle personne !

  • claudine

    Je skie en famille depuis 30 ans aux Ménuires + quelques séjours en été, en fait, nous n’aimons pas la station de VAL THORENS donc nous passons pour faire la Cime Caron, et le Rosael, la Christine, etc. Mais là ça donne envie de venir dans ce bel endroit.

    • mercotte

      en fait je ne dépasse que rarement l’entrée de val Tho je tourne direct à droite pour me régaler, j’oublie les travaux de l’été une fois sur la terrasse face à la cime Caron

  • Chmyms

    La magie de la cuisine de ces artistes m’est encore inconnue, mais ce plaisir que tu as de nous décrire ces créations divines, les merveilleuses photographies, les sourires des protagonistes me donnent envie d’economiser pour me rapprocher de ces Dieux de la cuisine.
    Encore merci Mercotte pour ton partage, ta simplicité, et ……
    Bizoubizouilles !

    • mercotte

      ça vaut vraiment la peine de se priver de quelques restos quelconques pour aller chez jean

  • Marie

    Bonjour,
    C’est bien ce qui me semblait, je vous ai vu au chalet d’alpage aux Ménuires! Toujours des assiettes magnifiques à l’Oxalys, hâte d’aller y déjeuner l’hiver prochain 😉

  • Marie

    Bonjour !
    Etourdie par les photos, j’ai peut-être lu en diagonale et je ne sais pas si tous ces plats sont dés maintenant à la carte du restaurant qui ne semble pas les présenter tous. Alors qu’en est-il ?

    • mercotte

      Oui Marie tous ces plats sont disponibles parfois en fonction des arrivages,mais normalement oui !

  • OLIVES

    Génial, merci pour ce reportage. Eric

  • pascale

    magnifique billet, tu nous fait rêver. Bises.

    • mercotte

      Merci Pascale, y a de quoi rêver de toute façon 😉

  • Marjolie

    J’en pleurerais d’envie… Le dîner spécial à quatre mains, rha… Quel malheur d’être si loin, et pas assez en fonds!
    Vous avez une chance folle, Mercotte, de côtoyer ces grands et de goûter leur personnalité et leur accueil en même temps que leur cuisine!
    Depuis une demande en mariage et une rencontre impromptue avec Mercotte 😉 l’Oxalis est un endroit magique particulièrement cher à mon coeur…

    • mercotte

      😉 demande en mariage oh la la le top !

  • Sonka

    Bonjour Mercotte,

    « grains d’épeautre » => de sarrasin plutôt ?

    Merci pour ce joli partage, ne reste plus qu’à se décider à y aller (me dis la même chose tous les été en lisant votre reportage !)


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.