Haut
Couverture - Solution Macarons Solution Macarons ... ou le macaron pas à pas ... par Mercotte
Actualités et propos divers, Restaurants » Accueil

A la découverte de la Gastronomie Finlandaise, c’est dimanche, l’heure de la récré…

2014 oct 19

17_IMG_4520.JPG

Pour changer un peu des recettes techniques du Meilleur Pâtissier et des polémiques autour de certaines je vous propose une petite récréation tranquille en Finlande. Dans un premier temps côté cuisine à Helsinki et dans ses environs pour découvrir quelques jeunes chefs qui valorisent et mettent en avant une cuisine locavore et organic, autrement dit bio. Puis à suivre d’autres aspects plus que sympathiques de ce pays tout là-haut au Nord, le plus septentrional d’Europe, ne l’oublions pas…

18_IMG_4523.JPG

Nous sommes partis, en joyeuse bande, pour quelques jours de découvertes culinaires mais pas que … Car la Finlande c’est bien sûr le pays du design de l’architecture et du Père Noël, mais c’est surtout un pays où l’on se retrouve en pleine nature, où les immenses forêts regorgent de champignons et de baies sauvages et où les saunas modernes ou à l’ancienne sont incontournables.
Vous rêvez de paix et de tranquillité ? A trois heures de Paris partez vous y ressourcer. Vous y retrouverez certes la mer toujours présente mais aussi un nombre impressionnant de lacs et de rivières, pas de dépaysement puisque on y pêche en abondance les lavarets de mes lacs savoyards. Après cette immersion en automne, je rêve d’y retourner en plein hiver pour découvrir la nuit polaire et aussi en été pour les jours qui n’en finissent pas et une chaleur réconfortante.

52_IMG_4626.JPG
A la prochaine récréation vous retrouverez quelques photos d’Helsinki, architecture, marchés, édifices incontournables, initiatives culinaires originales, sans oublier bien sûr les spécialités pâtissières. Preuve s’il en est que j’ai eu un coup de coeur, depuis mon retour je me suis plongée dans  les romans finlandais et je ne suis pas dépaysée.
Mais aujourd’hui on commence par la gourmandise avec les chefs emblématiques de la nouvelle cuisine finlandaise qui savent communiquer avec un discours enthousiaste et bien orchestré sur les fondamentaux et le devenir de leur gastronomie.

1_Helsinki1.jpg

Premier soir, donnant directement sur le quai derrière l’église russe, nous voilà partis à la découverte du restaurant Nokka. Première belle surprise avec la façade et son immense hélice -normal n’oublions pas que nous sommes sur un port de la mer Baltique- et sa salle chaleureuse avec cuisine ouverte. Simplicité de rigueur, le chef vient nous saluer  accompagné de son tout jeune fils. Un peu plus tard il va d’ailleurs s’absenter pour aller le mettre au lit… Une première impression, un restaurant chic mais pas guindé.

1_Helsinki.jpg

A l’entrée du restaurant, une salle style bistrot avec ses murs en briques rouges caractéristiques de l’architecture du quartier. Le chef affiche la liste de ses principaux producteurs et propose aussi des produits à la vente. Bref dans l’air du temps…

1_Helsinki2.jpg

A table, une présentation moderne toute en longueur, un peu similaire pour tout le menu qui au demeurant est simple, excellent et sans fioritures. Mise en valeur de l’incontournable hareng, magret de canard sur purée de potimarron plutôt classique et dessert glacé. Ce qui m’a particulièrement frappée, c’est que tout au long de notre séjour, nous aurons toujours des desserts autour des glaces…

1_IMG_4418.JPG

Dès le lendemain matin, rencontre très sympathique avec le chef Matti Jämsen, sélectionné pour représenter la Finlande à la finale du Bocuse d’or lors du prochain SIRHA à Lyon

1_helsinki_2.jpg

Echanges, questions réponses, découverte de sa cuisine d’entrainement spécialement aménagée pour l’occasion. Les détails : notez les différentes températures des thermo plongeurs pour la précision des cuissons, les 2 impressionnantes séries de minuteurs pour les tests, et l’ingénieuse fabrication d’un outil performant pour avoir des tranches régulières de la garniture imposée afin qu’elles ne s’effondrent pas au découpage lors de la dégustation du jury… Du perfectionnisme indispensable lors de cette compétition.

1_helsinki_21.jpg

 Matti et son équipe

2_IMG_4426.JPG

Puis nous allons déjeuner au G.W.Sundmans, le restaurant où il officie. Saumon joliment présenté, joue de porc travaillée, le tout encore en longueur, c’est décidément la mode scandinave puis vient le dessert avec l’incontournable glace qui met particulièrement en valeur l’acidulé des baies locales.

1_helsinki_22.jpg

Le lendemain, en route pour le festival slowfood dans le typique et attachant village de Fiskars et déjeuner au restaurant Wärdshus.

1_helsinki_24.jpg

Un environnement aux couleurs automnales, un restaurant typiquement représentatif du design finlandais et à noter, sur les murs, la joli frise de livres en trompe l’oeil.

1_helsinki_25.jpg

Dans l’assiette une cuisine plus classique avec une soupe de potimarron et champignons suivie du gibier local, de l’élan préparé comme une daube, et sans surprise, l’incontournable glace en dessert !

1_helsinki4.jpg

Pour notre dernier dîner, retour à Helsinki pour rencontrer le chef Filip Langhloof et son épouse Linda dans leur univers cosy et intime, chez Ask meilleur restaurant de l’année, 1 étoile au Michelin. Le chef qui fait lui même le service vient nous expliquer sa démarche locavore et bio et sa femme présente les vins toujours en biodynamie choisis pour valoriser les mets. Un restaurant limité à une vingtaine de couverts qui encore une fois prône les producteurs de proximité et les produits de saison.

1_helsinki41.jpg

Restaurant qui contrairement à ce que nous avions découvert jusque-là propose un peu comme chez nous mise en bouche et pré dessert. La vaisselle  est moderne, les produits simplement travaillés avec leurs goûts respectés. Petite réflexion personnelle quand même, l’entrée est un peu brute de décoffrage, herbes et radis juste posés sur l’ardoise, il faut manger les tiges, la racine, original quoi…

1_helsinki42.jpg

En savoir plus sur la gastronomie finlandaise vue par nos chefs et sur ce restaurant, je vous invite à lire cet article très documenté sur A tabula -clic- 

19_IMG_4529.JPG

En route vers le sauna traditionnel à fumée et au bois, suivi d’un petit plongeon dans le lac à 12°. Pas pour tout le monde, je vous rassure, mais il y avait quelques courageuses parmi nous.
Je vous donne rendez vous dans quelques semaines pour une autre récréation finlandaise !

Enjoy

 

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

40 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • les délices à Belle

    Quel magnifique reportage vous nous proposez là Mercotte! Le dépaysement semble garanti et vous avez mis en éveil ma curiosité! C’est splendide! Merci!

    • mercotte

      C’est vrai que c’est juste maginfique

  • Françoise De Weer

    Très bonne idée d’être sortie de la cuisine du Meilleur pâtissier pour nous faire partager ce séjour dans le Grand Nord. J’ai appris un mot « locavore » dont je vais m’empresser d’aller chercher la signification.
    Tu ne parles pas de poisson cru (l’horreur) dans tes menus.

    A bientôt. Enjoy !

    Françoise

    • mercotte

      Françoise être locavore, c’est manger local en principe dans un périmètre de 80 kms à la ronde!
      pas mangé de sushis en Finlande pour ma part 😉

  • Doel

    Merci Mercotte pour ce voyage en Finlande.

    Somme toute, la cuisine ne semble pas tout à fait à la hauteur de celle de vos chefs français (je suis suisse) !
    L’incontournable glace en dessert ne m’étonne pas. Pour avoir vécu 7 ans en Irlande, je connais !….

    Quels beaux paysages ! On sent d’ici l’odeur des sous-bois dans lesquels sont nichées ces maisons en bois si traditionnelles et où le design scandinave ne manque certainement pas à la décoration intérieure. Ma grand-mère était suédoise ….

    Je me réjouis de découvrir la suite !

    • mercotte

      Je pense surtout que la cuisine est en vrai devenir, et sur une très bonne voie par contre ils sont très très forts niveau communication avec un discours très cohérent, limite un peu formaté, mais là c’est seulement mon impression !
      les paysages, les maisons, l’accueil sont top on a vraiment envie d’approfondir!

  • AlexandreLpr

    J’ai vécu six mois là-bas, et que de joies!!! Merci Mercotte de nous faire partager ce séjour et ces découvertes.
    Pour info il existe une pâtisserie réalisée aux alentour d avril il me semble qui a ete créée en honneur à un célèbre ecrivain/poete finlandais. Un nouveau défis?! Aussi, bonnes pâtisseries pour célébrer le 1er mai!
    A bientôt et bon voyage tout là haut!

    • satu

      j’ajoute mon grain de sel  » local » ( je suis à moitié finlandaise) !

      Si tu penses à Runergin torttu ( amandes, trempées dans du rhum ou de l’amaretto, avec une pointe de confiture à la framboise dessus ) , en l’honneur du poète national Runeberg, c’est janvier-février que ça se passe. et c’est super bon.

      De toute façon, on a des pâtisseries pour chaque occasion ! Sans oublier la plus fameuse de toutes : la korvapuusti ( roulé à la cannelle)

      • mercotte

        les roulés à la cannelle j’en ai testé plusieurs, j’adore ça et merci pour l’info alors sur cette pâtisserie méconnue Satu

    • mercotte

      Chanceux ! ah info intéressante, qui m’interpelle, je vais poser la question à qui de droit 😉 j’ai visité la plus célèbre pâtisserie d’Helsinki pour ma part qui est aussi un salon de thé chez Ekberg, beaucoup de douceurs très appétissantes !

  • Illustration - Raccourci A la découverte de la Gastronomie Finlandaise, c’est dimanche, l’heure de la récré…

    […] Nous sommes partis, en joyeuse bande, pour quelques jours de découvertes culinaires mais pas que … Car la Finlande c’est bien sûr … Lire la suite > […]

  • regine

    merci c’est ma&gnifique

  • gwendo

    Quelle chance de pouvoir découvrir de pareils paysages .Je pensais que le saumon cru comme le hareng étaient les bases en Finlande. Une idée de prochain voyage me tente assez après avoir vu votre reportage, mais pas beaucoup de pâtisseries en Finlande apparemment comme de gros gâteaux bien lourds.Un gros merci Mercotte pour ce petit dépaysement.

  • Claudine

    Excellente idée de nous emmener en voyage dans un pays que je ne connais pas et où je pensais qu’ils ne mangeaient que des harengs et du saumon(lol). Je permets de saluer une fois de plus ta patience et ta gentillesse pour répondre à des commentaires stériles. J étais écroulée de rire en lisant certains, le pompon étant ceux sur la prononciation du « sareur » en France et la recette exacte, alors que même dans nos contrées Chaque famille a la soi disant vraie recette de telle ou telle recette. Courage Mercotte et continuez avec l’équipe, c’est parfait comme ça.

    • mercotte

      Claudine, tu verras dans le prochain billet consacré à la Finlande que le jour de notre départ nous avons assisté brièvement à la journée du hareng ….présenté à toutes les sauces sur le port d’Helsinki au cul des bateaux, très sympa..
      Et cette petite récré me fait du bien, ça me ressource comme le pays !

  • MademoiselleKR

    Voilà qui donne envie de visiter ce pays peu connu. Merci pour ce joli reportage.
    Bises

  • Adri74

    Superbe paysage , la cuisine Finlandaise j’aime beaucoup et je verrai Matti a la SIRHA à Lyon… Merci pour cette jolie présentation de la Finlande.

    • mercotte

      moi aussi j’ai donné rendez vous à Matti et à ses commis au Sirha en backstage pendant la compétition !

      • Adri74

        D’accord superbe. Vous y allez aussi ?

  • Sylvie Nutri'good

    Après Vienne et son Sachertorte, le Russe du Béarn, voilà une ballade en Finlande, Merci pour les voyages Mercotte, C’est pour cela aussi que j’apprécie tes billets !
    Et puis un peu de salé ça fait aussi du bien après tout ce chocolat et ce praliné 😉

  • elmia

    Magnifique reportage, qui donne envie de prendre son billet pour aller visiter et deguster ses assiettes qui donne envie…

    le sauna oui, par contre l’eau à 12° degré, mon grain de folie n’est pas à ce point là !

    Il manque plus que d’aller déguster les plats du père Noel.

    Merci Mercotte, à bientot

  • Oisans37

    Au retour d’une croisière d’Aberdeen au Spitzberg en Juin 2014sur un bateau d’expédition Nature pour voir des animaux, nous avons atterri à Longyearbien pour un vol retour avec escale à Tromso. l’accueil à 16 h dans l’hotel se fait autour d’un self ou chacun se fait sa gaufre avec miel, confiture où se trouve tout à disposition.

    Accueil agréable Norvegien pour se réchauffer avec thé, chocolat , café.. avant d’aller visiter la ville pour diner très tôt 18 h 30.

    Merci de faire découvrir les usages culinaires du Nord.

    Oisans37

  • Stef

    Très belles assiettes, beaux paysages… Ça donne envie !

  • celine

    Merci pour cette escale finlandaise !
    Bises,
    Céline

  • Martine

    Très joli reportage sur ce pays que je connais donc un peu plus grâce a vous, bien instructif
    Rien a voir ,mais puisque vous parlez du hareng ,mon mari est d’origine polonaise et là -bas , »ils « le cuisinent également beaucoup …. Très bon .. !!!.. Alors que le poisson ne fait pas parti des « Grands »!!!on peut faire « de belles choses »aussi ..

  • Martine

    Oups , » tout n’est pas parti « .. Simplement « merci Mercotte »

  • Latte sans Sucre

    Magnifique ET appétissant, ces photos régalent les yeux et le texte met l’eau à la bouche ! Idée de destination plus qu’intéressante pour de prochaines vacances, merci Mercotte !

  • kali

    Quel beau voyage tu nous a organisé.
    Je n’ai qu’une envie, c’est d’aller y faire une balade. Même s’il va falloir patienter un peu.
    Merci pour le dépaysement 🙂
    A mercredi sur le petit écran.

  • chantoune

    Quel agréable récit, dépaysant en ce qui me concerne, et comme pour beaucoup cela donne envie pour une petite visite ….. c’est déjà bien de pouvoir imaginer grâce à toi!
    Etant originaire du Pas de Calais, le hareng je connais, mais tout simplement apprêté avec des pommes de terre et de bonnes lichettes de beurre salé…. Bisous à demain

  • la zabette

    Mercotte, j’espère, mon sauveur. Je viens d’acheter le livre de Stephane Leroux « Le praliné ».Dans certaines recettes, il met du praliné noisette, dont il donne plusieurs recettes: à chaud à froid, etc…, mais il ajoute de la pâte de noisettes. Pourrais tu me donner la différence, car dans le livre que j’ai lu et relu, il ne donne pas d’explications . J’ai essayé de trouver sur internet l’ adresse de son magasin, (car je suppose qu’il en a un à Paris ) pour avoir un de ces ouvriers qui pourrait me donner des explications, , mais introuvable. Je suis tombé sur un Stéphane Leroux à Colombes .mais ce n’était pas un pâtissier.
    Merci pour ta réponse.
    Encore bravo pour « le meilleur pâtissier », avec ces moments super sympa.

    • mercotte

      Il met de la pâte de noisette pour renforcer son praliné en fait ! tu devrais regarder les recettes que j’ai fait de son livre tu verras ce que j’utilise.

  • Mes essais en cuisine

    Super reportage, qui me replonge dans mes souvenirs de voyage. J’ai eu un gros coup de cœur également pour ce pays, j’ai hâte de lire le prochain reportage !

  • Marie

    Bonjour a tous et MERCI mercotte ! Merci de parler de ce si beau pays qu’est la Finlande! Mon fiancé et moi essayons de vendre notre maison pour nous y installer! La seul chose que je trouve dommage en Finlande en terme de gastronomie c’est que a part quelques restaurants,ils ne mettent pas en avant LEURS gastronomie, beaucoup de restaurants ou l’on mange de tout sauf de la gastronomie typique finlandaise, après je ne suis jamais allez a helsinki mon fiancé et moi allons toujours a oulu (c’est plus au nord)

  • pikkumyy

    Bonjour, que ça me rappel des choses merveilleuses. J’aime ce pays. J’ai passé un an dans la région des lacs en totale immersion pour finir mes études de finnois et voir ma famille. La gastronomie Finlandaise est atypique, elle n’est pas toujours bonne mais il y a tout de même de bons plats. Tiens, vous qui êtes férue de pâtisseries en tous genres je pense que vous dû avez goûté au kanelipulla (brioche à la cannelle) ou encore aux runebergin tortut (gâteau inventé par un grand écrivain finlandais). Par contre connaissez-vous le traditionnel mämmi? Bref, merci pour cet article c’était un plaisir de vous lire 🙂

    • mercotte

      j’ai testé plein de brioches à la cannelle bien sûr, j’adore ça en plus, mais effectivement je ne connais pas les autres !

  • Anonyme

    Très belles photos, merci beaucoup 🙂

  • nanou claudine

    Bonsoir Mercotte,
    Peut-on remplacer, pour le glaçage miroir, le colorant en poudre jaune par un coulis de fruit (mangue par exemple) de façon à ce que ce soit plus naturel et plus parfumé. Merci d’avance.

    • mercotte

      je ne vois pas de quelle recette vous parlez 🙂 perso je ne fais pas de glaçage donc je ne suis pas spécialiste et quand j’en fais je suis scrupuleusement la recette, déjà que c’est délicat je ne m’avise pas de prendre des initiatives , il faut demander à un pâtissier, je suis une ménagère perfectionniste certes mais pas pro !

  • Elizabeth

    Bonjour Mercotte,

    Je vais malheureusement devoir prendre le contre-pieds de ce beau billet.

    J’ai fait l’expérience de la Finlande avec un petit budget étudiant : j’ai donc visité pas mal de supermarchés locaux (plusieurs chaînes) et des restaurants bon marchés.

    Ce que j’ai pu constater m’a choquée et navrée : que ce soit les produits alimentaires en supermarché ou les plats proposés dans les restaurants, la qualité de la nourriture proposée est vraiment mauvaise.

    Je ne veux pas insulter les finlandais ou pointer du doigt leur pays : on y trouve de très beaux et bons produits (des baies et les champignons exceptionnels par exemple) mais la plupart de la nourriture disponibles pour le quotidien semblent être des produits transformés et industriels.

    Certes, ces produits sont aussi très présents en France mais, avec le même petit budget, je pouvais facilement acheter en France des produits de bonne qualité et aller dans des petits restaurants, certes pas gastronomiques, mais à la cuisine bien sympathique et fait maison.

    Les chefs présentés dans cet article sont sans nul doute très talentueux, et ont un bel avenir devant eux, mais pour la gastronomie populaire finlandaise, je m’inquiète.

    Elizabeth

    • mercotte

      Je comprends parfaitement votre point de vue bien sûr Elizabeth mais le propos de ce billet était justement de faire découvrir des chefs qui essayaient de donner une belle image de leur pays en sélectionnant les bons produits comme le font les chefs français aussi, certes ce n’est pas adapté à un budget étudiant et la vie est nettement plus chère qu’en France, il me semble aussi que le salaire de base est plus élevé que chez nous par contre !


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.