Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Confiseries, Bases sucrées » Accueil

Et si on parlait chocolat ! Le tempérage pourquoi et comment !

2008 avr 18

chocolat5.JPG

Les recettes à base de chocolat ne manquent pas sur le blog, mousses, entremets, ganaches, et autres confiseries. Il faut bien reconnaître que les stages de l’Ecole du grand chocolat permettent de se familiariser avec les techniques et tours de main qui optimisent la réalisation, la dégustation et les textures.

J’ai déjà évoqué le tempérage mais de manière ponctuelle, quand la recette le nécessitait, cet essai de récapitulatif vous évitera de fouiller dans les archives, comme me l’a très justement fait remarquer Anne l’autre jour.

Bien sûr dautres l’ont déjà très bien fait, mais insister ne peut qu’être positif !

nougatine.JPG

Vous avez très envie de faire vos chocolats de Pâques, œufs, cocottes et autres poissons, d’enrober des bonbons de chocolat ou de réaliser des feuilles et décors de chocolat. C’est possible mais il y a certaines règles à respecter pour obtenir un chocolat brillant et facile à démouler.



Le matériel :



resize300.jpg

Les moules : idéalement les moules en polycarbonate sont les plus appropriés –clic- pour un démoulage facile et pour avoir un chocolat brillant. Vous pouvez utiliser des empreintes en silicone mais il faudra prendre plus de précautions car elles sont moins rigides donc moins faciles à manipuler.

t__l__chargement__1_.jpg

Les thermomètres : pour le tempérage il est important d’avoir un thermo sonde – Ikea pour le meilleur rapport qualité prix à moins de 9€-  ou mieux pour les perfectionnistes un  thermomètre à visée laser qui permet une lecture immédiate de la température sans contact direct avec l’aliment.



Le choix du chocolat :



Desktop9.jpg

Noir au lait ou blanc il faut impérativement utiliser un chocolat de couverture. Un chocolat de couverture est plus riche en beurre de cacao que les chocolats dits à pâtisser (à bannir ici) ce qui le rend très fluide.



Le travail du chocolat



pralin__07_1.JPG

Il faut passer par la phase dire du tempérage.  

Mais qu’est-ce que le tempérage?

C’est le procédé par lequel on obtient une bonne cristallisation – c’est-à-dire le passage de l’état liquide à l’état solide du beurre de cacao. Pour être un peu technique mais sans rentrer dans les détails, sachez juste que le beurre de cacao est composé de molécules grasses différentes ayant chacune leur propre température de fusion, sa cristallisation est donc complexe ! Il est donc impératif de respecter les courbes  de température pour stabiliser les cristaux de beurre de cacao.

Pourquoi tempérer le chocolat ?

Le but est d’obtenir une surface brillante, une casse nette et d’éviter d’avoir des traces de blanchiment. Correctement tempéré le chocolat va se démouler facilement car une bonne et rapide cristallisation du beurre de cacao favorise le retrait. Cela va permettre aussi une bonne conservation. Le chocolat est moins vulnérable à l’humidité, aux odeurs à la lumière et à la chaleur ….Le rêve en quelque sorte !

Comment tempérer le chocolat

La quantité appropriée pour avoir un résultat satisfaisant ne doit si possible pas être inférieure à 400g.. Pour tempérer le chocolat il faut bien sûr le faire fondre. Si vous utilisez des fèves ou des pastilles ce sera plus facile, si votre chocolat de couverture est en plaque, cassez-le en petits morceaux avec un grand couteau.  Pour le chocolat noir ne jamais dépasser 55°. Pour le chocolat au lait et le blanc ne jamais dépasser 45° à 48°. En effet la présence de caséine dans le lait en poudre modifie le processus de cristallisation.

Pour 400g de chocolat

Méthode simple au bain-marie

Faîtes fondre le chocolat au bain marie [ou au four micro-ondes à faible puissance et en remuant souvent donc pas forcément plus rapide et à mon avis moins contrôlable] en ne dépassant pas la température indiquée. 50/55° pour le chocolat noir et 45°/48° pour le lait ou le blanc.  Transvasez le cul de poule sur un bain marie d’eau froide avec des glaçons, et faîtes rapidement descendre la température en remuant sans cesse, jusqu’à 35°. Retirez le cul de poule du bain marie froid et continuez à mélanger jusqu’à ce que  la température atteigne 28° / 29° pour du chocolat noir et 27°/28° pour le lait et 26°/27° le blanc.  Remettre le cul de poule un bref instant sur le bain-marie chaud pour arriver à la température de travail soit 31°/32° pour le noir et 29°/30° pour le lait et 28°/29°pour le blanc.

Méthode simple par ensemencement

Faîtes fondre 300g de chocolat au bain marie ou au four micro-ondes en ne dépassant pas la température indiquée. Retirez le cul de poule du bain-marie, réserver 1/3 de ce chocolat fondu dans un petit cul de poule au chaud  et ajouter dans les 2/3 les 100g restants. Remuez à la maryse pour atteindre 28°/29° pour le chocolat noir 26°/27° pour le lait ou le blanc. Ajouter petit à petit le chocolat réservé au chaud jusqu’à atteindre 31/32° pour le chocolat noir et 29°/30° pour le lait et 28°/29°pour le blanc. Le chocolat est prêt à être utilisé.

Méthode un peu plus élaborée : le tablage

Si vous avez un marbre ou un plan de travail non poreux style corian ou inox. Faîtes fondre le chocolat au bain marie ou au micro-ondes en ne dépassant pas la température indiquée. Versez les 2/3 du chocolat fondu directement sur le marbre, en conservant le reste au bain-marie comme précédemment. Travaillez rapidement le chocolat avec une spatule triangle  ou un à défaut un coupe pâte en l’étalant puis en le ramenant de l’extérieur vers l’intérieur en évitant d’incorporer de l’air tout en surveillant la température. Dès qu’elle est atteinte, 28/29° pour le noir, 27°/28° pour le lait et 26°/27° pour le blanc, remettre le chocolat dans un cul de poule et ajoutez petit à petit le 1/3 de couverture chaude réservée pour faire remonter la température, 31/32° pour le chocolat noir et 29°/30° pour le lait et 28°/29°pour le blanc. Conservez le chocolat à cette température soit sur le bain marie tiède et hors du feu, soit sur un chauffe plat à T° minimum ou mieux dans un bain-marie spécial.

Méthode facile et à la mode

Faites fondre le chocolat au bain-marie sans dépasser 34°, ajouter 1% de beurre de cacao Mycryo mélangez bien pour que la température descende à 32°, le chocolat est prêt à être utilisé. Pour le chocolat au lait ou de chocolat blanc, il faut  abaisser la température à 28°C.



Tout est prêt, on passe à la réalisation :



chocolat2.JPG

Nettoyez les moules avec un coton et éventuellement de l’alcool à 90°. Réalisez une première couche de chocolat au pinceau (surtout si vous utilisez des empreintes en silicone) vous éviterez ainsi les bulles d’air.

Pour  la deuxième couche remplissez directement le moule de chocolat et  tapotez-le légèrement pour éliminer les bulles d’air. Retournez-le bien horizontalement et tapoter tout le long du moule s’il est en polycarbonate de manière à obtenir une couche de chocolat fine et régulière.  Dès que le chocolat commence à cristalliser –durcir-  éliminez les bavures avec la spatule triangle pour avoir une bordure bien nette, cela va aider le chocolat à se rétracter et faciliter le démoulage.
Laissez refroidir à température ambiante et quand le chocolat a un peu durci passez les moules 30 min au réfrigérateur. Si nécessaire, arasez une autre fois les bords du moule.
Pour des moulages plus épais on peut remplir une seconde fois les moules après les avoir arasés.

Le démoulage : Après le temps de refroidissement  le chocolat s’est rétracté d’environ 1 millimètre du bord du moule  ce qui permet un démoulage facile. Si vous avez bien respecté chaque étape votre chocolat va donc légèrement se rétracter et se démouler facilement.  Pour cela tapez d’un coup sec (mais pas trop fort quand même) votre le moule contre le plan de travail.

Assembler les 2 parties de l’œuf

Pour coller les 2 éléments de l’œuf ou de tout autre sujet il suffit de faire fondre légèrement la surface plane d’une des coques en la posant quelques secondes par exemple sur une plaque à pâtisserie chaude, et d’assembler les 2 coques. Laissez-les cristalliser en les posant sur quelque chose de stable comme un verre doseur, etc.

Conserver

Les coques se conservent dans un endroit frais et sec, pas au réfrigérateur et dans une boite.

 Que faire de restes de chocolat ?

Vous pouvez sans problème recommencer l’opération de tempérage avec les restes de chocolat pour réaliser d’autres sujets.

Petit rappel : un chocolat de couverture est un chocolat dans lequel on a ajouté du beurre de cacao à la fabrication. Il est donc plus riche en beurre de cacao qu’un chocolat à pâtisser et aussi moins sucré. Il peut être noir ou au lait mais il contient au moins 32% de beurre de cacao ce qui le rend très fluide.

Mes sources: L’encyclopédie du chocolat, Diversions sucrées de Yann Duytsche et l’incontournable Chocolat fusion de Frédéric Bau , les précieux conseils de  l’Ecole du grand chocolat.



Le bon plan du jour :



t__l__chargement__2_.jpg

Si vous habitez en région Lyonnaise, et que vous voulez réaliser ces bonbons de chocolats dans une ambiance décontractée et bon enfant , courrez vite chez  Christine Grosjean ! Elle organise des ateliers gourmets pour petits et grands fort sympathiques.

Imprimer la Recette Imprimer la Recette

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

156 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • clairel

    Je connaissais le tempérage de nom, maintenant je sais ce que c’est, merci Mercotte !
    Tes chocolats sont vraiment très beau, et leur description… convaincante ! 😉

  • anne

    belle idée cette piqure de rappel pas inutile du tout! merci Mercotte!

  • gredine

    Mon procédé de tempérage n’étant pas au point, il méritait bien un peu plus d’explications (notament le refroidissement rapide). J’espère qu’il portera ses fruits dans ma cuisine. Bon week-end

  • Lutin

    Merci pour cette piqûre de rappel qui ne fait jamais de mal 😉 Bizz

  • christine

    Bonjour,
    juste une petite question:
    si après avoir chauffé à 55° on laisse refroidir tout seul à 31/32° ça na fait pas pareil?
    Merci de votre réponse

  • menus propos

    Justement hier j’ai entrepris de refaire des ganache chocolat noir et des mendiants. J’ai enfin un thermomètre opérationnel… Si je suis satisfaite des mendiants, je ne suis pas parvenue à un résultat tip-top pour les ganache… Avec tes conseils, je vais m’y remettre. Foi de Mimi, faut qu’j’y arrive!
    Merci pour le clin d’oeil!

  • THIERRY2TAHITI

    Merci pour toutes ces précisions, j’ai même trouvé cette fameuse thermo sonde que je vais m’empresser de commander ici : http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/20103016.
    J’ai juste un soucis avec la température ambiante de ma cuisine qui oscille entre 28° et 30°, sans chauffage bien entendu !!!!! LOL.
    Bisous de Tahiti

  • Rosa

    Merci pour ces informations très utiles! Vraiment intéressant!

    Bises et bon weekend,

    Rosa

  • Vanille

    Pour ce style de piqûres, je suis toujours partante. Je vais passer à autre chose, dès qu »il y a du chocolat, je peux rester scotcher devant l’écran.

  • auré

    Ah le tempérage, c’est ma grande peur du moment! Pas de marbre donc je vais opter pour la méthode simple! merci pour cette petite mise au point!

  • CoinCoin

    Merci Mercotte pour toutes ces explications !

  • lydian

    Elle est vraiment bien cette methode et beaucoup plus simple que celle que je connaissais où il fallait d’abord passer 2h à hacher le chocolat pour en rajouter une partie à celui qui était déjà fondu histoire de le refroidir . C’est une bonne révision pour les chocolats de Noël (non je blague, je tiendrai pas jusque là!).
    Bises

  • chantal33

    Ce petit rappel est toujours utile et c’est très bien expliqué!

  • cuisine à Chambiers

    Clair, net, précis, glamour du vrai Mercotte maintenant il ne reste plus qu’à se lancer.
    Merci
    Anne

  • Cathy

    Simple et efficace, pour la première fois, j’ai l’impression que je pourrais y arriver

  • mel

    moi, cette histoire de tempérage ça m’effraye encore un peu…
    mais le jour où je me lance, je viendrais te relire, c’est sûr !
    Merci pour ces explications claires et concises… et puis tes petits chocolats, au fil du post, sont trop appétissants !!! Miam Miam !

  • Tiuscha

    Je note ta technique, celle-ci je ne l’ai jamais testée… merci pour ce billet !

  • Miechambo

    Merci Mercotte. C’est comme toujours clair et précis. Je viens de prendre une belle leçon. Je vais garder ce billet précieusement pour essayer de faire de mieux en mieux. Pour une chocotomane comme moi …c’est la moindre des choses. Et puis j’ai un thermo-sonde Ikéa qui dort toujours tanquillement dans sa boite……une bonne occasion de le réveiller !
    Bises
    Michèle

  • gracianne

    Merci pour les conseils – vu comme ca, ca a l’air simple.

  • Claude-Olivier

    Que de bonnes infos dans ce billet! comme miechambo, clair et précis, tout les secrets dont on a besoin! très bonne journée, biz

  • Axel

    Merci beaucoup Mercotte, les explications sont claires et les photos alléchantes (pleins de bonnes idées en perspective)
    Tu aurais aussi pu parler du « Mycryo », c’est du beurre de cacao en paillette qui évite d’avoir à tabler le chocolat (il suffit de faire fondre le chocolat et rajouter 1% du poids du chocolat en Mycryo)
    Il reste un point où j’ai encore du mal avec le chocolat c’est pour le faire rester à la bonne température (31°) car même dans un bain marie hors du feu, la température redescend petit à petit…
    Si tu as une astuce… je suis preneur.
    Merci beaucoup !

    Axel

    • Napo

      Bonsoir,

      Il n’y a pas de technique particulière une fois que le chocolat est à 31 il faut l’utiliser rapidement à moins de posséder une tempéreuse que tu règles à 31C, ou un thermosonde ou tu règle l’eau à 31C. Voilà, bonne soirée.

  • Cécile

    Merci Mercotte pour cette piqure de rappel et bon week-end.

  • angebleu57

    Je tempère régulièrement mon chocolat mais j’utilise du beurre de cacao ajouté en cours de refroidissement et prochainement je vais essayer avec du mycryo… En tout cas c’est faisable et le résultat est vraiment superbe!

  • lorette

    Merci pour ce précieux rappel !

  • pascale

    Ah, c’est incroyable, je viens d’écrire un billet sur le même thème, suite à mon cours de la semaine dernière Avec Chrisophe Felder. Le tien est plus complet car je n’ai parlé que de chocolat noir, dans le cadre de ma recette.
    Bon week-end.

  • Anne (Papilles & Pupilles)

    Super, maintenant je sais tout !

  • Axel

    Angebleu57 : Le mycryo c’est du beurre de cacao… donc si ton beurre de cacao est en poudre, c’est que tu en utilises déjà sans le savoir…

    Axel

  • J_M_

    Très alléchants chocolats… tu marches sur mes plates bandes dis donc… remarque je fais parail avec les macarons 😉 donc un point partout !

    C’est vrai que le Mycryo est une révolution, pour avoir essayé les deux techniques que tu cites, ya pas photo. Tu n’en a pas parlé… Mais c’est vrai aussi que c’est pas Valrhona qui le fabrique… re 😉

    Quant à la thermosonde Ikéa, personnellement j’avoue avoir eu quelques problèmes de fiabilité dans les mesures, et sur le chocolat ça pardonne pas. Depuis que j’ai une trempeuse j’utilise la termosonde qui va avec (et qui est fiable) sinon en cas de doute j’ai un bon vieux thermomètre de laboratoire destiné à la photo qui est précis à 0.1°C près, du bonheur !

    Bon je t’ai taquinée un peu aujourd’hui… sans rancune 😉

    @+ Bizzzzzzz
    JM

  • Nathalie

    Merci pour toutes ces infos!!!
    Bises
    Nathalie

  • jacques

    Bonjour
    Merci pour les idées de recettes.
    Sur le site du cacao Barry , les techniques de tempérage du chocolat sont décrites en vidéo voici l’adresse : http://www.cacao-barry.com allez voir dans les perfectionnements.
    Pour garder le chocolat au bain marie il est possible d’utiliser une résistance pour chauffer l’eau des aquariums .
    Bon week end

  • mercotte

    Pour répondre à Christine qui demande pour quoi ne pas laisser redescendre le chocolat tout seul de 50 à 31 !
    L’explication étant un peu trop technique je ne m’étais pas attardée dessus mais bon…….
    en fait, les molécules de beurre de cacao sont complexes et vous n’auriez pas du tout le résultat escompté !!! Si vous laissez refroidir sans rien faire, une partie du beurre de cacao se solidifiera sous forme de cristaux grossiers et l’autre restera liquide par contre si on brasse et si on refroidit rapidement on a de l’homogénéité.

    Le beurre de cacao est polymorphique ses molécules grasses sont différentes et chacune a sa propre T° de fusion,si on le laisse faire il peut cristalliser sous différentes formes dont 1 seule est stable et il est aussi monotropique, ses cristaux ne se transforment que dans un sens !
    C’est carrément galère tout ça !!!

    • Marie

      Pour info, moi je laisse refroidir le chocolat tout seul après le bain-marie, et il n’y a pas de problème de cristallisation du beuure ( beurre normal)ce chocolat ‘ de couverture prend très bien dans mes moules, je n’ai jamais eu de problème.
      Donc, on peut faire fondre le chocolat au bain marie et ensuite le laisser tranquillement refroidir! sans avoir de fondeuse à chocolat ni sonde de tempérage on peut réussir ses chocolats!

    • Manuel

      Bonjour,Mercotte,
      Je viens d’acheter du chocolat valrhona et il est indiqué que le chocolat doit » impérativement « être fondue pendant 12heures avant les fameuses étapes . Puis-je raccourcir ce temps et obtenir un bon résultat ?

      Merci pour votre reponse Mercotte.

      Manuel

  • Bea

    A garder sous la main en cas de besoin. Merci Mercotte ! C’est parfait !

  • lacath

    Merci pour cette parfaite récap’ d’une matinée parfaite… et trop courte! lol! Les chocolats sont excellents et il n’en reste déjà plus beaucoup… Va falloir en refaire! 😉
    Bises
    Cath

  • lacath

    Merci Mercotte pour cette parfaite récap’ d’une merveilleuse matinée gourmande… trop courte! Les chocolats sont excellents, et malheureusement il n’en reste plus beaucoup… Ya plus qu’à en refaire! 😉
    Bises
    Cath

  • nicolas

    Merci mercotte une bonne manière de faire le point et de se rassurer sur ce type de technique connaissant vos sources… La belle école de valhrona.

    Bises
    Nicolas

  • Mariele

    merci pour ces explications tres claires!!!! une belle invitation pour s’y initier!!

  • colin

    J’ai beaucoup apprécié ce petit reportage et j’ai beaucoup appris. Merci . Les lutins

  • Ninette

    Très instructif, très clair et très précis, un grand merci pour ce billet!

  • Bige

    J’avais retenu le « 28/29° » maxi pour la couverture lactée et mon essai de l’autre jour s’était plutôt bien passé (le chocolat n’a pas blanchi)! Evidemment, je garde sous le coude la véritable technique, que tu viens de si clairement expliquer, et, promis, je ne chercherai plus à simplifier à l’extrême la chose pour obtenir un « bidouillage » dont j’ai le secret !

  • Jess

    Merci pour le récap, ca fait toujours du bien !! Et d’ailleurs faut que je m’achete une thermo sonde !!

  • mickymath

    bravo Mercotte, premièrement pour ta 1ere place à romans, et aussi pour ce super billet qui pourra en aider plus d’une!! tu me raconteras par mail??, merci je t’embrasse!micheline

  • Chouettmama

    Merci pour cette intéressante leçon de chocolat.

  • Gourmandises&gf

    J’ai tapé trop vite et j’ai fait une énorme erreur sur mon commentaire précédent, mille excuses. Je voulais dire :
    « Super article. Très intéressant et très utile. » C’est le correcteur d’orthographe qui m’a induit en erreur.
    Si tu as possibilité de supprimer mon commentaire précédent fais le, ça fait tache sur ce blog.
    Excuses moi encore.

  • alice

    oh…superbe leçon! ne reste plus qu’à suivre à la lettre pour réaliser de si jolies chocolats et gourmandises! à garder en mémoire pour réaliser quelques futures recettes aux 3 chocolats 😉

  • Calou

    Voilà un truc qui m’a toujours fait un peu peur … Mais bon, avec des explications aussi claires, pourquoi ne pas tenter ? 🙂

  • SOPH54

    merci pour ce petit cours très interessant…..
    et FELICITATIONS pour festival de romans!
    bon dimanche.

  • Eryn

    Ah le tempérage … Au début j’avais la flemme mais c’est vrai que les résultats sont vraiment autres que sans tempérage : pour certains cas, c’est vraiment mais vraiment mieux. Etant une amoureuse du caramel, je te piquerais bien quelques chocolats : promis, je ne fais pas ma difficile, même si tu ne tempères pas la prochaine fois, je ne dis pas non quand même :p

    Bonne fin de week end 🙂

  • magali

    hello mercotte,
    toi qui est forte dans les recettes au chocolat tu n’aurais pas à tout hasard dans tes livres la recette du coulant au chocolat des frères pourcel à tout hasard

    merci de m’envoyer un mail ou tout simplement de la mettre sur ton blog ce serait super une recette à faire une expérience
    merci milles fois magali

  • Missrimel

    Le résultat a l’air fondant à souhait, et ça donne vraiment envie d’aller à notre tour passer une p’tite matinée gourmando-instructive! 😉
    N’étant pas très loin de Lyon, pourquoi pas? Qui serait intéressé aussi?
    Après tout, plus on est de fous (de chocolat) plus on rit!!

  • Bulle

    T’as tout à fait raison d’insister ! C’est pas du luxe tellement c’est compliqué cette affaire !
    Au fait, tu as essayé le mycryo ? J’avoue que je ne peux plus m’en passer. Même si la dernière fois, j’ai obtenu un chocolat tout poreux, j’ai pas trop compris pourquoi !

  • b comme bon

    Merci pour ce tutorial chocolaté, je ne m’y suis jamais vraiment collée mais je crois que je vais cette fois m’équiper et tenter l’affaire !

  • frederique

    sympa n’est ce pas ce stage ,j’avais testé en compagnie de Mireille à l’automne dernier ,il faut que j’y retourne 🙂
    http://gourmandises.canalblog.com/archives/2007/11/19/6940650.html

  • Stéphane

    merci d’avoir fait un rappel pour le tempérage du chocolat!
    la dernière fois que j’ai essayé, cela s’est mal passé. Je crois que de l’eau s’est glissé dans mon chocolat fondu et je n’ai plus pu le faire fondre. c’était une masse compacte!!
    Depuis, je n’ai pas retenté mais je ne souhaite pas rester sur cet echec et vais donc bien sûr recommencer en suivant bien tes conseils.
    Peut être que je devrais songer à prendre des cours à l’école du grand chocolat!!! ;o)

  • Axel

    Je me pose une question : que fais tu avec le chocolat au fond de ton récipient. Je sais qu’il est plus facile de tempérer du chocolat en grande quantité, mais utilises tu toujours l’intégralité de cette quantité ou récupère tu ce qui n’a pas été utilisé pour une utilisation ultérieur. Dans ce cas, comment fait tu pour le stocker ? Si je le laisse refroidir dans le récipient, cela fait une grosse masse compacte qui, je pense, devrais être difficile à faire fondre après.

    Merci,

    Axel

  • Edith

    Tout d’abord félicitations pour le festival de Roman.
    Cette piqure de rappel sur le tempérage du chocolat ne fait pas de mal, je m’y met tout doucement et c’est vrai que la sonde est indispensable. J’essaierais ton truc avec les glaçons la prochaine fois
    Bises

  • Mary

    FELICITATIONS MERCOTTE POUR LE PRIX REMPORTé CE WEEK END !
    Bravo à toutes d’ailleurs Clea, Papilles et pupilles … et bien d’autres !!!

  • Dom

    Tempérer le chocolat, je ne sais pas, mais ne tempère jamais cette bonne humeur contagieuse que tu nous as offert avec Anne, à Shalima, Walinette et moi, c’était vraiment, vraiment sympathique de vous voir.
    Et Félicitations pour le prix de Romans !

  • sev

    Je ne suis pas pro en chocolat et cela m’aidera peut être à en faire quand je serai décidé
    Bonne soirée
    Sev

  • Hélène (Cannes)

    Tu nous fais là un excellent récapitulatif, qui donne envie de replonger son nez dans un grand sac de Valrhona ! ;o))
    Bisous
    Hélène

  • anny

    Merci pour toutes ses infos et toutes ces douceurs

  • Illustration - Raccourci Faire soi même ses chocolats avec “les ateliers du chocolat” | A table et compagnie

    […] Pour voir les réalisations c’est ICI […]

  • deneux

    bonjour ,merci de vos bons conseils, je voudrais savoir si je puis utiliser des abricots secs pour enfaire de la pate de fruit.

    lucette

  • Illustration - Raccourci La cuisine de Mercotte :: Macarons, Verrines, … et chocolat » Des chocolats maison pour finir l’année gourmande…

    […] coton dans les moules à chocolat en polycarbonate. Enduisez-les au pinceau d’une fine couche de chocolat tempéré, puis coulez généreusement le chocolat sur les alvéoles. Retournez le moule pour enlever […]

  • Illustration - Raccourci La cuisine de Mercotte :: Macarons, Verrines, … et chocolat » Après la Master Class avec Pierre Hermé comment résister à une tarte au chocolat au lait caramel et cacahuètes salés, brisures de nougat ?

    […] – Emulsion : Le secret des ganaches réussies . Pour plus de précisions sur les ganaches ou le travail du chocolat c’est Ici et Ici aussi. […]

  • Illustration - Raccourci La cuisine de Mercotte :: Macarons, Verrines, … et chocolat » Des tablettes de chocolat maison pour utiliser des restes de ganaches et aussi de caramel salé, cacahuètes et nougat.

    […] à part le tempérage du chocolat, que j’ai  déjà expliqué  ici et un peu de patience,  rien de plus simple que de réaliser ces […]

  • jean- françois

    Bonsoir Mercotte.Maintenant que je maitrise les macarons. Grace à vos conseil via le blog et votre livre.J’ai décidé de me lancer dans le faconnage du chocolat.Vaste programe lorsque l’on est novice.J’ai suivi vos conseil de tempérage.Les essais sont assez concluant.Mais je voulais savoir si le phénomène peut se renouveler indéfiniment.C’est à dire reprendre mes moulage ,les refaire fondrent ,les tempérer et les remouler.Merci
    Cordialement.

  • mercotte

    Jean François : Indéfiniment je ne sais pas mais on peut refondre le chocolat qui reste éventuellement au fond du cul de poule ça oui !

  • Illustration - Raccourci Une souris dans ma cuisine » Parce qu’il y a longtemps…

    […] chocolat (quand tempérer le chocolat, pourquoi tempérer, etc.), je vous invite à consulter cet article de Mercotte et aussi cet extrait sur Wikipédia qui apporte quelques informations […]

  • Illustration - Raccourci Tempérage du chocolat | The Pink Lady

    […] d’autres explications plus claires et détaillées, vous pouvez lire les articles de Mercotte, de Lavande et de Chocoholic sur le même sujet […]

  • Seyane

    Bonjour,

    Impossible de trouver du chocolat « de couverture », je ne trouve que du chocolat pâtissier normal. Est-ce que je peux l’utiliser de la même manière? Dois-je ajouter du beurre pour remplacer la graisse de cacao?

    Et est-il possible de mélanger deux chocolats (au lait et noir)? Comment faire dans ce cas puisque les températures sont différentes?

    Merci d’avance!

  • mercotte

    Seyane : vous n’avez pas de grossiste dans votre coin ? Vous pouvez en commander chez Cook-shop en petites quantités si vous voulez, le valrhona correspond aux recettes de ce blog.
    http://www.cook-shop.fr/
    mélanger 2 chocolats ce n’est pas terrible surtout quand on n’est pas pro et qu’on ne maîtrise pas le tempérage !

  • Illustration - Raccourci » Les truffes en chocolat 2010… Encore des cadeaux gourmands maison ! - La cuisine de Mercotte :: Macarons, Verrines, … et chocolat » Blog Archive

    […] tempérez le chocolat -clic rappel- et préparez un plateau recouvert de poudre de cacao. A l’aide d’une fourchette à […]

  • Illustration - Raccourci Chocolats à la mousse de mascarpone - Cioccolatini alla mousse di mascarpone — Recettes de Cuisine des Blogs

    […] dévorés en moins de deux, je ne l’ai pas fait. Pour plus de renseignements, regardez chez Mercotte, elle explique très bien comment tempérer le chocolat.Vous pouvez varier les formes et remplacer […]

  • RMA

    Bonsoir,

    Je tenais à vous féliciter pour cet article très bien, tout y est. C’est clair et concis, merci pour ces infos !

    Bonne soirée 🙂

  • Illustration - Raccourci Gateau craquant aux trois chocolats « Recettes de Cuisines des blogs

    […] de chocolat :Faire fondre le chocolat noir. (Attention, il faut  tempérer le chocolat pour le garder […]

  • cathy73

    Merci pour tout ces recettes, notamment celle sur le temperage.
    Où puis-je trouver la recette des Palet de chocolat noir ganache lait framboise et Bonbon de chocolat au caramel et beurre salé
    Merci et bravo pour toutes vos recettes et conseils

  • Illustration - Raccourci Bûche citron – marrons glaçés « Recettes de Cuisines des blogs

    […] Faire fondre au bain marie un petit bol de chocolat blanc. Pour un résultat parfait, tempérer le chocolat en suivant l’excéllent pas à pas de Mercotte […]

  • choune

    Les chocolats peuvent se conserver combien de jours

    • mercotte

      si vous respectez les températures facile 1 mois

  • coco006

    coucou Mercotte !
    voilà un article très intéressant qui se déguste
    j’ai fait hier après-midi une grosse fournée de chocolats « maison » pour mes petits paquets cadeaux de Noyel et j’avoue que j’ai sûrement manqué de technique . Mes chocolats sont bons , beaux oui , mais au test de dégustation hier soir, ils fondaient très rapidement en les touchant . Je pense que j’ai mal maîtrisé la température
    aussi , pour la suite , je vais bien étudier ton billet
    un tout grand merci pour toutes ses infos très instructives
    passe un très bon jeudi, il sera toujours aussi gris sur Nice , mais fait chaud dans ma tite cuisine lol ! ;D

    • mercotte

      c’était peut être un peu tôt pour les déguster non ? bonne chance pour la suite

      • coco006

        oui mais j’ai des gourmands limite goinfres à la maison 😉
        j’vais les planquer c’est sûr sinon, ils n’arriveront jamais jusqu’au sapin pfffffff !
        bonne journée ;D

  • Grenadine

    Explications lumineuses du comment et du pourquoi. Un grand merci. Mon probleme maintenant est de reussir a garder le chocolat tempere a la bonne temperature assez longtemps sans qu’il se fige.

    • mercotte

      il faut le laisser plus ou moins sur le bain marie et ça le fait !

  • Manuel

    Bonjour Mercotte,
    Je viens d’acheter du chocolat valrhona et il est indiqué que le chocolat doit » impérativement « être fondue pendant 12heures avant les fameuses étapes . Puis-je raccourcir ce temps et obtenir un bon résultat ?

    Merci pour votre réponse Mercotte.

    Manuel

    • mercotte

      pardon ? c’est quoi cette histoire de fou ? jamais mais alors jamais entendu ça je demande à voir où tu as pu lire ça c’est aberrant

      • Manuel

        Bonsoir Mercotte,

        Oui, cela me semble beaucoup 12 h00 mais pourtant c’est bien valrhona qui l’indique sur son paquet de 3 kg  » guanaja » 70% ! Alors que faire ? Lol

        Manuel

        • mercotte

          manuel , je viens de regarder sur mes paquets effectivement c’est écrit ça maisça, c’est juste pour les professionnels qui tempérant de grosses quantités dans une machine comme vous pouvez la voir dans ce billet ci dessous et qui ne coûte que 23000 euros et qui distribue en continu du chocolat tempéré, pas pour nous les petits amateurs ! http://www.mercotte.fr/2005/11/11/valrhona-pour-le-meilleur-et-le-bonheur/

          • Manuel

            Merci pour la réponse Mercotte!

            Ouf ! Je vais pouvoir préparer mes orangettes en toute tranquillité.

            Merci Mercotte, et bonnes fêtes de fin d’ année .

  • Rita

    Bonjour Mercotte,

    Auriez-vous un bon livre à me conseiller sur le chocolat, ses propriétés, ses différents états, les diverses façons de le travailler ?

    Merci pour votre aide.

    • mercotte

      l’encyclopédie du chocolat valrhona tout simplement

  • adde

    bonsoir Mercotte,j’ai essayé de faire des œufs en chocolat en tempérant le chocolat -ç’est ma première expérience.j’ai eu le bain marie trop chaud et j’ai dépassé de 2 degrés la température_au lieu de 55 je suis arrivée à 57 pour le chocolat noir et pareil en le remettant au bain marie pour atteindre ensuite 31-32 je suis arrivée à 35.pensez -vous que je vais avoir quand meme de jolis oeufs pour dimanche ou ce serait mieux de tout fondre et recommencer?quelle solution trouver?
    merci infiniment de votre réponse
    bonne soirée

    • mercotte

      le chocolat sera moins brillant et aura probablement des traces blanches mais c ‘est consommable

  • Josy

    Bonjour Mercotte.
    Savez-vous comment on doit procéder pour faire soi-même des feuilles de transfert à motifs, pour décorer des chocolats, j’ai beaucoup de mal à en trouver.
    Merci d’avance et bonne journée.

    • mercotte

      Josy impossible de la faire soi même 🙂 il doit certainement y en avoir sur internet chez cook-shop regardez l’onglet bonnes adresses aussi en haut du blog

  • Josy

    Bonjour Mercotte.
    Chez cook-shop, ils n’ont qu’un modèle de feuille de transfert à chocolats en tout petit motif, les autres sont surtout pour décorer des gros gâteaux en chocolat, donc à gros motifs.
    Par contre, j’ai trouvé comment les faire soi-même, j’ai fait un essai et ça marche.
    Il suffit de faire fondre au bain-marie 2 càs de mycryo avec 1 càc de colorant alimentaire en poudre hydrosoluble, puis, à l’aide d’une brosse, de faire des motifs sur une feuille guitare coupée à la dimension du moule à chocolats et laisser prendre au froid. Le mieux étant de trouver des pochoirs à petits motifs plastifiés, de les poser sur la feuille guitare et de passer la préparation au pinceau sur les motifs. Autre sollution : faire fondre un peu de chocolat Ivoire, y mélanger un peu de mycryo et un peu de colorant alimentaire hydrosoluble, mais là, je n’ai pas les quantités. J’ai essayé, au pif, et ça marche aussi.
    Question : j’ai bien compris qu’on pouvait réutiliser un reste de chocolat déjà tempéré et refroidi, et qu’il suffisait pour cela de le faire refondre. Mais (par exemple pour du chocolat noir) suffit-il de le porter à nouveau à 31/32° ou bien doit-on reprendre l’opération de tempérage depuis le début, c’est-à-dire, 50/55 puis 28/29°, puis 31/32° ? Je n’ai pas su voir cette précision dans vos explications pourtant très explicites, ni dans la rubrique « commentaires ».
    Merci d’avance pour votre réponse et bonne fin de journée.

    • mercotte

      bravo alors pour le transfert, je n’aurais pas eu la patience
      Pour le chocolat oui il faut repasser par la courbe de température !

  • annemarie74

    Bonjour Mercotte,

    La demi-finale du meilleur pâtissier hier m’a donné l’envie de faire moi-même mes premiers bonbons au chocolat. Vos explications sur le tempérage m’ont bien aidée, merci beaucoup.
    Le résultat est beau et bon, pour une première je suis satisfaite et sais qu’elles erreurs ne plus refaire.
    Petite questions : combien de temps les laisser refroidir (température ambiante ou au froid) avant de les démouler pour ne pas risquer de les casser? Et comment les conserver (boîte plastique, métallique, température ambiante).
    Merci d’avance pour vos conseils.

    • mercotte

      en fait on les laisse refroidir le temps qu’ils se rétractent du moule donc je n’ai pas de temps précis ensuite il faut les conserver au réfrigérateur dans une boite plastique oui !

  • Erika

    Bonjour Mercotte, j’ai une petite question à vous poser.
    Je débute dans la confection de bonbons au chocolat et je dois dire que je suis satisfaite de mon premier essai. néanmoins pour la couche du dessous (celle qui referme le bonbon), celle ci est moins brillante que la coque.
    Je me dis que j’ai peut être eu tort car j’ai pris le reste du chocolat tempéré qui avait alors refroidi. je l’ai refondu et répété l’opération du tempérage, ai-je eu tort ?
    et quoi faire avec le reste de chocolat tempéré ? est ce qu’il est utilisable pour une mousse au chocolat par exemple ?
    merci beaucoup pour vos conseils.
    au fait votre blog est génial 😉 c’est ma bible de recettes 😉
    Bonne fin d’après midi.
    Erika.

    • mercotte

      vus avez bien fait Erika de le re tempérer, comme c’est dessous ce n’est pas si grave. oui vous pouvez bien sûr utiliser le reste pour un gateau au chocolat plutôt qu’une mousse style moelleux ou cake

  • Isabelle

    Bonjour Mercotte et merci pour toutes ces explications!
    Je viens de faire des orangettes j’ai donc tempéré mon chocolat.
    Opération à moitié réussie, mon chocolat s’est figé rapidement à l’air libre cependant il n’est pas brillant, il y a même quelques traces blanches, d’où cela peut-il venir? (sachant que j’ai respecté toutes les températures)

    merci d’avance
    Isabelle

    • mercotte

      S’il est blanc c’est que la courbe n’a pas été totalement respecté ou alors cela vient, mais j’en doute de la qualité du chocolat, vous avez bien pris un chocolat de couverture ?

      • Isabelle

        Pour le chocolat, j’ai prit le Nestlé dessert Noir qu’on trouve dans les grandes surfaces donc je pense que c’est bon.
        Je pensais avoir bien respecté la courbe… j’ai surement du faire une erreur quelque part! A voir les prochaines fois! (ça doit être comme les macarons, il faut s’acharner pour enfin réussir)

        Merci
        Isabelle

        • mercotte

          ça ne peut pas marcher, vous n’avez pas pris un chocolat de couverture, Nestlé dessert OMG vous pourriez recommencer 20 fois ce serait toujours pareil ! c’est juste un chocolat pour faire des gâteaux pas terribles !

          • Isabelle

            Ah donc le problème vient de la! Bon et bien la prochaine fois, je prendrai un meilleur chocolat (et ce soir je me coucherai moins bête)

            Merci pour les conseils

  • Illustration - Raccourci La recette !!! les techniques !! | gastromanies

    […] exemple, avez vous entendu parlé du tempérage du chocolat ? quelques informations en cliquant dessus […]

  • Illustration - Raccourci Faire ses propres chocolats de Pâques à L’atelier des chefs avec D’Lys Couleurs | Pincée de fantaisie

    […] tempérage du chocolat est ici très bien expliqué par Mercotte, c’est une étape très importante pour que votre chocolat […]

  • Illustration - Raccourci Tarte caramel au beurre salé chocolat | marinecornut

    […] pas si vous avez des questions, Mercotte a fait un article  ICI dans lequel elle explique très bien le tempérage du chocolat À très […]

  • Florian

    Bonjour mercotte !

    Pour Noël, je souhaiterais faire des chocolats pour la boutique de mon père (qui est traiteur).
    Je voudrais savoir si une trempeuse est vraiment utile ? Permet elle de temperer le chocolat ?

    En vous remerciant !! 🙂

  • Pierre

    Bonjour,
    Avant de vous soumettre une question, je vais raconter ce que je fais :

    Pour retrouver une friandise qui faisait mes délices mais vendue dans un magasin qui a fermé (mandarine confite au cognac et enrobée de chocolat), je me suis lancé :

    J’achète des écorces d’oranges confites dans une épicerie fine (Pinto à Montpellier), je les fais macérer dans du Cognac pendant 2 mois, puis je les enrobe de chocolat, et c’est là qu’est le Hic.

    Soit je fais fondre du chocolat pâtissier type Nestlé et je plonge les morceaux d’écorces confites (tenues avec un cure-dent) puis je les dépose sur un papier d’aluminium et ça refroidit pendant la nuit.

    Soit j’essaie chocolat pâtissier + beurre + crème fraîche avec la même suite mais le résultat est le même :
    c’est délicieux, succulent, tout ce qu’on veut MAIS je dois garder ces merveilles au frigo. À température ambiante le chocolat pègue, les morceaux se collent, ou laissent des traces sur ce qu’ils touchent etc.

    Du coup je me demande comment enrober ces morceaux de façon à ce que le chocolat reste dur, je cherche donc des recettes d’enrobage et c’est ce qui m’amène ici.

    Ma question :
    Suis-je obligé d’en passer par le tempérage du chocolat ?
    Un chocolat de couverture juste fondu donne-t-il un résultat assez satisfaisant en terme de tenu ?

    Le tempérage permettait d’avoir un chocolat brillant, mais par exemple les orangettes ont un chocolat mat et elles n’ont pas pour autant besoin de rester au frigo, c’est ce résultat que je recherche.

    Brillant ou mat peu m’importe, pouvoir les avoir à température ambiante, les mettre en sachet pour offrir (amis, famille) est mon principal objectif.

    • mercotte

      déjà il faut utiliser un chocolat de couverture c’est indispensable , ensuite oui il faut le tempérer ou alors essayer de le fondre juste à 31/32° ce qui n’est pas évident, courage ! Par contre vous n’obtiendrez jamais de résultat satisfaisant avec du Nestlé dessert ça c’est certain !

  • Pierre

    Merci de votre réponse, je vais donc essayer le tempérage du chocolat de couverture ! Bigre.
    Merci aussi pour votre note sur la thermo sonde Ikéa, à ce prix-là je vais me laisser tenter.

    Une autre question chef, savez-vous ce qui fait que les orangettes ont un chocolat mat alors que le tempérage le rend brillant ?
    Et certains chocolats chez les chocolatiers sont mat aussi, ce qui est parfois très esthétique, quand c’est surmonté d’un petit truc brillant par exemple.

    Je vous en pose hein des questions ? Mais je suis un petit curieux c’est pour ça.

    • mercotte

      il faut demander à votre pâtissier préféré je n’en sais rien ! l’humidité de l’orangette probablement

  • Pierre

    Bonjour,
    Je me suis acheté un thermo sonde, je vais commander des mandarines confites ainsi que du chocolat de couverture (même si je suis embarrassé par le choix), et je m’apprête donc à faire mes mandarines au chocolat pour Noël (mandarines confites marinées pendant 2 ou 3 mois dans du Cognac puis enrobées de chocolat).

    Et soudain une question surgit à mon esprit : une fois les mandarines enrobées de chocolat, comment les faire sécher de manière à ce que l’enrobage reste rond et immaculé ?

    Avec ma technique habituelle (faire sécher une nuit sur un papier d’aluminium) il y aura forcément la trace de l’aplatissement du chocolat au contact du plat de la table.

    Existe-t-il des techniques ou des astuces pour garder l’enrobage sphériquement lisse ?

    • mercotte

      Pour le chocolat de couverture le valrhona est top le plus facile en goût c’est le Caraïbes , pour que l’enrobage reste lisse il suffit de planter un bâton de sucette dans la mandarine et de la faire sécher sans la poser donc en plantant le bâton dans une mousse comme pour les bouquets de fleurs ! autrement plutôt que de l’alu le papier guitare donne des chocolats beaucoup plus brillants pour les formes classiques

  • Ludivine

    Bonjour Mercotte,
    J’ai regardé mercredi le meilleur pâtissier et j’aimerais essayer les sphères en chocolat.
    J’ai du coup deux questions à vous poser.
    J’ai un moule demi-sphères Guy demarle que j’ai acheté pour vos dômes chocolat-poires, est-ce qu’il ne va pas être trop souple pour faire des coques? (quand je vais devoir retourner pour enlever l’excédent de chocolat)
    Pour les garnir, est-ce que je dois les garnir, les fermer et les laisser au réfrigérateur le temps de les servir ou est-ce qu’il vaut mieux préparer les mousses les garder au réfrigérateur et les coques à température ambiante et faire le montage au dernier moment? Je ne sais pas si le chocolat aime beaucoup le frigo.
    Je vous remercie pour toute ces bonnes recettes le sachertorte me donne aussi envie d’essayer mais il me faut acheter un moule à manqué et un cercle de 20 cm (j’ai 22) eh oui par encore complétement équipé.
    Bonne journée.
    Ludivine

    • mercotte

      si on utilise des moules souples c’est plus difficile qu’avec des moules en polycarbonate c’est sûr, tout réside dans un bon tempérage si le chocolat n’est pas bien tempéré il ne va pas se rétracter légèrement donc va être très difficile à démouler c’est sûr. Idéalement il faut les garnir les congeler surtout pour faciliter les choses , les démouler puis les laisser revenir à température

  • Ludivine

    Bonjour Mercotte,
    Ca y est j’ai essayé le tempérage. Autant les macarons j’ai réussi du premier coup mais là, je pense qu’on peut appeler cela un désastre!
    C’est du chocolat au lait valrhona 40%, fondre à 45°C/48°C, ça va, refroidir 2/3 à 27°C/28°C ça va mais quand j’ai rajouté le 1/3 restant (je pense qu’il y avait 1/3), le chocolat est remonté à 31°C. Vite vite je l’ai refroidit et ensuite quand j’ai commencé à badigeonner au pinceau il a refroidit trop, pof sur le bain marie hors du feu mais il est remonté à 33°C et j’ai fais la première couche au pinceau comme ça.
    Avec mes moules souples en plus, comme je n’ai pas de moules polycarbonates, la galère. Je pense que je ne vais pas réussir à les démouler, là elles cristallisent les demi-sphères mais je vais les mettre au congélateur un peu avant de démouler pour au moins avoir la forme (je pense démouler plus facilement après un passage au congélateur) mais la brillance je pense que je n’arriverais pas à me regarder dedans hihi!
    Je ne sais pas si je retenterais parce que ça me semble très très difficile sans tempéreuse pourtant c’est super sympa de faire des décors.
    Bonne journée.
    Ludivine

  • mercotte

    et oui ce n’est pas évident je sais , mais j’espère que le démoulage s’est bien passé 31 ° c’est juste ce qu’il faut 33 c’est trop !

  • lolo

    Bonjour Mercotte,

    tout d’abord merci pour vos conseils et vos livres, cela m’aide vraiment.

    j’ai essayé le tempérage du chocolat pour napper un gâteau que j’avais bloqué au congélateur une nuit, lorsque j’ai fais couler le chocolat sur le gâteau il s’est durcit aussitôt, du coup, je n’ai pas eu l’aspect souhaité d’une couche fine, je n’ai pas osé nappé le gâteau une fois décongelé de peur qu’il retombe.Auriez-vous un conseil pour réussir la prochaine fois?

    Merci.

    • mercotte

      Lolo un glaçage ne se compose pas seulement de chocolat tempéré regardez par exemple la recette du glaçage de la sachertorte vous verrez que ce n’est pas si simple, il y a d’autres recettes de glaçage sur le blog aussi , effectivement on ne nappe pas le gâteau une fois décongelé , bonne chance !

  • Joannie

    Bonjour, il est dit en haut de votre article que la quantité de chocolat ne devais pas être inférieur a 400g mais je souhaite ne faire qu’une demi sphère pour décorer un gâteaux donc comment sa se passe si j’utilise que 200g de chocolat.

    • mercotte

      ça c’est dans l’absolu après on fait bien comme on veut !

  • Assaaia

    Bonjour mercotte!

    Je dois faire un gâteau et souhaiterai poser dessus de la dentelle en pralinoise, le tempérage est il le même que pour le chocolat blanc et au lait? Faut il que je le fasse sur une feuille guitare?? Merci d’avance! Vanessa !

    • mercotte

      Assaaia la pralinoise n’est pas un chocolat de couverture donc pas de tempérage connu, je ne suis pas sûre que tu arrives à faire de la dentelle, en tout cas je ne travaille pas la pralinoise si c’est écrit sur la tablette tu suis ce qu’il s disent

  • Béné

    Merci beaucoup car pour la première fois, en tempérant mon chocolat, mes coques en chocolat sont brillantes et ne cassent pas au démoulage!!

  • Illustration - Raccourci ... des macarons à la clémentine en coques chocolat | Dans la famille Cuisine, je voudrais...

    […] dans un bol, au bain-marie pour qu’il soit bien liquide. Idéalement, il faudrait le tempérer pour qu’il conserve sa brillance en refroidissant, mais c’est un peu plus […]

  • Illustration - Raccourci Millionnaire shortbreads : 3 petis tours et puis s’en vont | Cuisine de Tantine

    […] fondre 150 de couverture noire au bain marie. J’ai suivi à la lettre les conseils de tempérage de Mercotte pour une couche fine et brillante. Napper le toffee. Lisser avec une spatule. Dessiner […]

  • Cook'n Flo

    Super ce résumé pour tout ce qui touche au chocolat, merci Mercotte !

  • Illustration - Raccourci Bûche citron – marrons glaçés | Cuisine de Tantine

    […] Faire fondre au bain marie un petit bol de chocolat blanc. Pour un résultat parfait, tempérer le chocolat en suivant l’excéllent pas à pas de Mercotte […]

  • uluru3112

    Bonjour Mercotte !
    Tout d’abord bonne fin de tournage 🙂
    J ai une question concernant le tempérage du chocolat
    Savez vous pourquoi parfois après tempérage et démoulage l extérieur du chocolat est bien brillant mais l intérieur est comme démoulé la poudre et plus clair que le chocolat extérieur? ?? Je ne peux pas poster de photo malheureusement. J ai tempéré plusieurs fois en respectant bien les différentes étapes mais luxe résultat est le même. Est ce lié à la qualité de la pâte de cacao ? J ai oublié de préciser que je travaille avec du cacao 100%
    Est ce que cela peut provenir de lexema fermentation ?
    Je n arrive pas à trouver une explication. …
    Je compte sur vous !
    Bien cordialement

    • mercotte

      je donne ma langue au chat ! je ne sais pas comment tempérer un 100% demandez à votre pâtissier pour avoir une bonne réponse 🙂

  • Illustration - Raccourci Cookies framboise et chocolat blanc | Allez hop Eileen !

    […] les conseils trouvés dans le livre Pâtisserie de C. Felder, mais c’est très bien expliqué ici aussi.  (Attention, en fonction des chocolats, blanc, au lait, noir, les températures seront […]

  • Illustration - Raccourci Dôme pommes caramel beurre salé - Ma gourmandise

    […] y était et je compte bien rectifier la situation la prochaine fois, pourtant les explications de Mercotte sont […]

  • Illustration - Raccourci 3, 2, 1… PATISSEZ ! #5 LA FEUILLE D’AUTOMNE | Bidule Chouette

    […] Pour la mousse au chocolat pas de grosse difficulté si ce n’est encore une fois les blancs en neige, et l’émulsion crème-chocolat. Pour le montage de l’entremet pas de soucis majeurs, on alterne disque de succès et de meringue avec des couches de mousse au chocolat noir. La grosse difficulté réside dans le décor en chocolat. Première chose que j’ai faite c’est me mettre au point sur le tempérage du chocolat.  Et devinez un peu où j’ai été piocher les infos et conseils? Chez Mercotte. […]

  • Reb

    Bonjour Mercotte 😉

    Merci pour toutes tes astuces .. Je suis trop contente j’ai acheté du chocolat de couverture.
    Malheureusement je n’ai me encore réussi à faire une couverture miroir :-/
    C’est que j’ai dû me tromper quelque part ?
    Et une autre question si j’ai utilisé trop de chocolat, comment le conserver dans une boîte hermétique à température ambiante ? Est ce qu’il sera possible de refaire un tempérage ? Avec un chocolat qui a déjà été fondu ?

    Merci beaucoup
    Reb

    • mercotte

      Oui bien sur on conserve le chocolat à l’abri de l’humidité à 17/ 18° et on peut le refondre sans problème

  • vallara

    premier essaie réussi !!! merci pour ces explications mais une question!!

    le chocolat qui reste on peut recommencer a le temperer pour une autre fois????

  • Romain

    Bonjour Mercotte,

    Merci pour tous ces contenus, j’ai véritablement beaucoup appris depuis maintenant 2 ans que je suis vos conseils.
    Je vais me lancer dans le tempérage, car j’aimerai réaliser un arabesque à poser par dessus une bûche. Je vais utiliser du chocolat blanc, et j’aurai aimé savoir si je peux y incorporer du colorant en gel ?

    Merci par avance !

  • Didine !

    Bonjour mercotte
    Combien de temps faut il a peu près pour tempérer le chocolat avec cette méthode ?
    Combien de grammes de chocolat faut il pour une vingtaine de moulages ?
    Mer i pour les recettes de votre blog

    • mercotte

      il y a plusieurs méthode dans l’article, tout dépend de celle que vous choisissez et surtout si vous allez vite ou pas je ne sais pas moi , je ne regarde pas le temps que je mets, je tempère et je prends mon temps pour le faire correctement ! idéalement c’est mieux d’en tempérer 400g c’est écrit vous pouvez en faire la moitié de toute façon utilisez un chocolat de couverture c’est essentiel

      • Didine !

        Merci beaucoup pour les informations et pour les articles du blog
        Bonne après-midi

  • Capucine

    Bonjour Mercotte,

    Juste pour vous souhaiter de très gourmandes et bonnes Fêtes de fin d’année.

    Gros bisou

    • mercotte

      Très joyeuses fêtes gourmandes Capucine et merci 🙂

  • Agathe G

    Bonjour Mercotte!

    Je suis désespérée… Cela fait plusieurs années que je m’essaye au tempérage du chocolat pour réaliser de beaux moulages et rares sont les fois où j’ai vraiment réussi à obtenir un résultat satisfaisant…
    J’ai même pris deux cours sur le tempérage mais rien n’y fait. Malgré tout je ne veux pas abandonner, je persiste!

    Seulement voila, mon chocolat (Le lactée supérieure de Barry à 38.2% de cacao) semble capricieux et pourtant c’est un chocolat de couverture (qui contient 31% de beurre de cacao selon la boite) !
    Je ne parviens jamais à faire fondre la totalité des pistoles alors même que j’atteins la température la plus haute de la courbe de tempérage. Donc il me reste toujours des morceaux disgracieux. La technique de l’ensemencement est donc impossible à réaliser pour moi… D’autre part, une fois le tempérage terminé, les courbes scrupuleusement respectée, mon chocolat est très épais, voir même pâteux (aucun contact avec de l’eau!).. Très difficile à travailler donc pour des moulages…

    Dois-je ajouter des pistoles de beurre de cacao pour le fluidifier?
    (J’ai déjà changé de thermomètre, ce n’est donc pas lui le responsable)
    Est-ce lié à une mauvaise conservation de ma boite de pistoles? (Dans un placard, à l’abri de l’humidité et de la lumière, dans mon salon/salle à manger/cuisine)

    J’aimerai vraiment comprendre où je fais mal quelque chose pour ENFIN réussir à faire des beaux chocolats!
    Plus qu’un commentaire, ceci est un appel au secours! 😉

    Bon courage pour le tournage, bonjour à Cyril, bonne chance aux chanceux candidats de cette année, et merci pour ces belles émissions qui nous font rêver et progresser!

    Agathe

    • mercotte

      Déjà ce n’est pas normal que votre chocolat ne fonde pas, est ce que vous le mettez au bain-marie, est ce que la DLUO est dépassée est ce que vous avez laissé la boîte ouverte ? je ne travaille pas le Barry mais le valrhona et je n’ai jamais ce souci mais c’est vrai que je ferme le sachet hermétiquement pour éviter à l’air de pénétrer dedans.
      Essayez de fondre doucement le chocolat et d’ajouter éventuellement un peu de beurre de cacao, la courbe de tempérage est différente et plus facile à gérer comme expliqué ci dessus

  • Sophie

    Bonjour mercotte j aurai besoin d aide . Je n ai pas de souci pour mon tempérage , mais j aimerai glisser des messages en papier plastifié dans mes chocolats .j ai essayé 2fois mais malheureusement le chocolat se glisse dans le parchemin.auriez vous une solution pour créer une zone d air autour par hasard ce serait pour mes faire parts de mariage ☺ .merci d avance de mon futur époux et moi pour l attention que vous porterez a ce message

    • mercotte

      Aie, je n’en ai aucune idée, il faut demander à un professionnel je ne fais jamais ce genre de chose en tout cas, désolée 🙂


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.