Haut
Couverture - Solution Macarons « Macarons HD » par Mercotte
Gâteaux & entremets » Accueil

Le Pudding Chômeur recette traditionnelle québécoise, pour rester dans l’ambiance entre deux balades…

2015 fév 18

IMG_6752.JPG

Si vous êtes en vacances à la montagne, ou pasvoilà une recette de saison idéale pour un après ski réconfortant et cocooning, le Pudding chômeur… De retour du Québec et pour rester dans le thème des épisodes de ce beau voyage hivernal comment ne pas tenter la recette de ce dessert traditionnel qui date de la crise de 1929. Il est encore très populaire aujourd’hui et vous pouvez le déguster aussi bien à la maison qu’au restaurant ou dans les fameuses cabanes à sucre.

IMG_1963.JPG

Notre exubérante et délicieuse Catherine, enceinte de 5 mois mais ça se voit à peine !

C’est donc notre guide Catherine Morellon qui nous a gentiment donné sa recette familiale, bien évidement la meilleure a-t-elle précisé et je n’en doute pas … Comme je n’avais aucune idée de l’aspect ni de la consistance de ce pudding, j’ai suivi à la lettre ses instructions. Attention n’allez pas me dire que ce n’est pas la vraie recette, je suis certaine qu’il en existe des dizaines de versions toutes aussi bonnes toutes aussi authentiques, mais c’est celle-ci que j’ai choisi de vous présenter. Grâce à notre ami à tous Mr Google, j’ai bien vu qu’elles étaient loin d’avoir toutes le même look, et alors, même pas peur…Certes ce pudding est sucré, mais finalement en le réalisant je m’attendais à pire et à la dégustation j’ai été agréablement surprise. J’ai mangé avec plaisir la part ci-dessous et mes petits enfants ont carrément adoré. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire le plat était nettoyé … Idéal donc pour l’après ski ou pour les froides journées d’hiver. Je ne sais pas si dans la réalité on démoule le pudding, je n’ai même pas essayé et nous l’avons servi à la cuillère, à la bonne franquette.

IMG_6786.JPG



La recette 



Pour un plat à soufflé de taille classique

L’appareil à pudding : 60g de beurre doux pommade, 200g de farine, 7.5g de levure chimique, 1/2 c. à café d’extrait de vanille*,  225g de sucre*, 20cl de lait frais entier, 1 œuf, 1 pincée de sel.
Tamiser la farine, la levure chimique et la pincée de sel. Préchauffer le four à 180°* chaleur tournante. Dans la cuve du robot équipé de la feuille* ou dans un saladier, crémer* le beurre pommade et le sucre. Ajouter l’œuf et quand le mélange est homogène ajouter le lait et la vanille, fouetter à nouveau pour obtenir une  consistance homogène. Incorporer alors petit à petit la farine et continuer à battre jusqu’à ce que  la pâte soit onctueuse. La verser dans le moule à soufflé*.

Le sirop : 20cl de sirop d’érable*, 100g de cassonade, 60g de beurre doux pommade, 20cl d’eau très chaude.
Porter à ébullition dans une casserole la cassonade, l’eau et le sirop d’érable et laisser bouillir quelques instants. Ajouter le beurre pommade. Quand il est fondu, verser le sirop délicatement sur la pâte dans le moule à soufflé sans mélanger. Enfourner à mi-hauteur et cuire environ 40 minutes*.

IMG_6755.JPG



Explications utiles ou futiles



L’histoire du pudding chômeur : le pudding chômeur daterait de la crise économique de 1929, une période de mise à pied massive dans les quartiers industriels de Montréal. Les familles devaient se débrouiller avec le peu de ressources qu’elles avaient et la recette fort simple du pudding chômeur s’est rapidement propagée dans tous les milieux défavorisés de Montréal et de ses alentours. Les produits utilisés étaient peu coûteux et répandus, comme la farine, le beurre, le lait et la cassonade (moins chère que le sucre à l’époque), qui sont les quatre ingrédients originels de la recette. Ce dessert est devenu un classique de la cuisine familiale et des restaurants populaires au Québec. Aujourd’hui, le pudding chômeur comprend plusieurs variantes, la plus populaire étant celle au sirop d’érable, qui consiste à remplacer la cassonade par du sirop d’érable. Le lait ou la crème 35% remplacent souvent -mais pas ici- l’eau du sirop et, la majorité du temps, le sirop d’érable la cassonade. Certains additionnent la cassonade au sirop d’érable, ce qui rend le goût du dessert encore plus sucré. Il existe aussi le pudding chômeur au chocolat. source Wikipédia.

La vanille : comme je suis fan et que j’ai la chance d’en avoir beaucoup, j’ai aussi ajouté en plus de l’extrait naturel les graines d’une gousse de vanille et c’était top !

Le sucre : vous pouvez utiliser du sucre semoule ou du sucre blond de canne ou votre sucre préféré,  la recette ne le précise pas mais j’ai utilisé du sucre d’érable tant qu’à faire …

La feuille : le fouet plat ou le K, bref  l’accessoire des robots qui accompagne en général le fouet et le crochet .

Crémer : mélanger pour obtenir l’aspect d’une crème.

Le moule à soufflé : rien de précisé dans la recette alors dans le doute je l’ai beurré et fariné.

Sirop d’érable : du vrai du bon, celui de là-bas bien sûr …

Temps et température de cuisson : j’ai préchauffé à 180°, j’ai prolongé d’environ 5min la cuisson jusqu’à ce que le dessus du pudding ait une belle couleur caramélisée, un peu au pif puisque je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. A vous d’ajuster le temps et la température en fonction de votre four .

La dégustation : je l’ai goûté tiède, mais les enfants l’ont eu à température ambiante et l’ont apprécié tout autant.

pudding_chomeur.JPG

Imprimer la Recette Imprimer la Recette



L’actu 



Venez nous rejoindre à Lyon place de la République ce samedi 21 février à partir de 16 heures. Venez déguster en famille une soupe au chocolat puis assistez le soir à un concert gratuit avec la participation de Michael Jones, Greg CevenDesireless, Les Aristo’ManauMickael MiroSellig et d’autres surprises pour la 3ème édition du Soup’R Bol initié par le chef Fabrice Bonnot. Fabrice a imaginé 3 soupes de prestige qui seront vendues au profit du Foyer Notre-Dame des Sans-Abri .

10959658_1067810346569347_7283170134259721571_n.png

 Le 15 mars prochain, et pour le première fois cette année, les éliminatoires du  Concours du Macaron Amateur auront aussi lieu à Val d’Isère chez Patrick Chevallot MOF,  il reste encore quelques places alors inscrivez-vous vite. Tous les détails ici-clic- et la route est dégagée pas de souci …

Enjoy et à dimanche pour la seconde balade à Montréal …

Et si vous avez manqué mes balades et impressions à Montréal vous pouvez retrouver :

Mes coups de coeur gourmands -clic-

Faire un peu de tourisme -clic-

Partir à la découverte des spécialités qui réchauffent -clic-

Icône - Flux RSS S'abonner via le flux RSS
Suivez le blog depuis votre aggrégateur
Icône - Email S'abonner par e-mail
Recevez un mail à chaque nouvel article
Les textes et photos ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou modification est soumise à l'autorisation de l'auteur.

Vous aimerez peut être :

51 Grains de Sel : Ajoutez le vôtre >

  • Hervé

    Bonjour Mercotte

    J en avais entendu parle mais jamais teste alors la plus d excuses !!
    Une recette bien réconfortante avec les températures que t as eut la bas
    Bonne journée
    Hervé lesateliersdhys

    • mercotte

      voilà réconfortant tu as trouvé le mot juste ! Parfumé aussi 🙂

  • haby

    coucou mercotte ,

    je n(ai jamais fait de pudduing !! peut être ça sera la première fois , grâce à toi !! si tu dis que c’est bon ! c’est pas trop sucré ??
    dommage pour les macarons , j’aurais bien aimé participé , mais j’habite loin !!
    j’en fait tous les dimanches et je t’avais envoyé des photos mais je pense pas que tu les as vues !!?
    très bonne continuation et promenade !!

    • haby

      ah j’ai oublié !!
      c’est quand un voyage découverte au Maroc ? je suis sûre que tu vas aimer découvrir et te dépayser !!

      • mercotte

        Je connais déjà très bien le Maroc avec mon mari nous avions gagné la rallye supercortemaggiore du Maroc , j’aime beaucoup ce pays du Nord au Sud 🙂

        • haby

          ah je connais pas ce rallye !! ça se fait plus je pense !!
          autant pour moi , je ne t’ai pas encore envoyé mes photos , je t’ai juste envoyé un email pour savoir si je pouvais les envoyer , et comme tu ne m’avais pas répondue ,j’ai laissé tomber !!

          • mercotte

            Pas grave je suis noyée sous les mails et je n’ai pas toujours le temps de tout lire

    • mercotte

      C’est assez particulier mais sucré donc on déguste avec modération mais c’est bon 🙂 Pas vu les photos j’en reçois tellement et je suis souvent absente, en tout cas bravo !

  • Vanille

    Surprenant ce sirop chaud à verser sur le pudding avant cuisson.

    • mercotte

      c’est le mot juste Madeleine mais à tenter !

  • Audrey

    Bonjour Mercotte,

    Votre site internet va devenir une bible de recettes, c’est génial ! Le sirop d’érable est super parfumé et va trop bien dans les gateaux ou madeleines à la place du miel.
    Une petite recette sympa simple et conviviale pour un bon hiver !
    Bon il n’y a plus qu’à acheter le sirop d’érable !

    Bon mercredi !

    • mercotte

      bonne idée pour les madaleines à tenter !

  • Les recettes biogourmandes d'Anne-So

    Ma maman me faisait des pudding quand j’étais petite mais elle les faisait avec les restes de pain et de brioche, elle ajoutait du lait chaud, des oeufs et de la confiture d’abricots, j’adorais ça…. Cette version québecoise me donne très envie d’essayer ! Merci pour cette jolie recette Mercotte ! Belle journée 🙂

    • mercotte

      oui elle te faisait la version française voire même anglo saxonne là c’est une version originale à tester 🙂

      • Les recettes biogourmandes d'Anne-So

        oh oui, je vais tester cette nouvelle recette qui me fais bien envie !

  • jakie53

    Non ma chère Mercotte on ne démoule pas le pudding chômeur. On le sert dans le plat et on arrose de sirop d’érable même après.J’ai également ma petite recette.:). Je la publierai un de ces jours. Bisous

    • mercotte

      ah tu me rassures je n’ai même pas essayé par contre non le sirop y en a déjà un paquet dans la recette je trouve, pas envie d’en rajouter non plus 😉 🙂 J’attends ta recette pour le fun

  • Kayla

    Humm çela m’a l’air fameux et pas trop sec…je vais tester mais ton avis alors ? et dis nous … tu as aimé toi qui n’aime pas trop le sucre ?
    petit aparté : le week-end dernier j’avais fait la tropézienne à la ganache Valrhona et elle a rencontré un vif succès…. j’ai même eu les compliments d’un ancien cuisinier! trop bien… merci Mercotte !

    • mercotte

      c’est sympa , j’avoue que j’étais perplexe en réalisant la recette avec tout ce sucre , plus la cassonade, mais bon on en mange à petite dose et on laisse le reste à tous les petits enfants ! C’est parfumé et moelleux

  • caro-en-cuisine

    Consistant mais surtout gourmand.

    • mercotte

      C’est bien ça, a déguster avec modération 🙂

  • JOHN

    très belle recette qui ressemble à celle du nord de la France merci pour cette recette
    si vous aimez les recettes « canadienne » il y a un très beau livre
    qui s’appelle  » CUISINE TRADITIONNELLE des régions du Québec par l’institut de tourisme et l’hôtellerie du Québec
    au édition de l’homme et les publications du Québec

    ce livre est vraiment une mine d’or pour la connaissance des plats traditionnels « fait maison  »

    j’ai travaillé à Montréal au Queens Elisabeth

    au plaisir

    John

    • mercotte

      merci beaucoup pour le renseignement John

  • Miss Diane

    Je te rassure Mercotte, tu l’as servi de la bonne façon. Mais non Jackie, on ne le sert pas avec du sirop d’érable mais plutôt avec de la crème 35%. Et pour la petite histoire, au temps de la crise, le beurre était rare et trop cher, alors on le faisait avec de la graisse ou du saindoux. Je l’ai essayé de toutes les façons et je dirais qu’il est délicieux avec du saindoux mais il ne se conserve pas très longtemps.

    J’ai déjà vu que certaines personnes le faisaient à l’envers, i.e. elles mettent le sirop d’abord et le recouvrent de la pâte. Malheureusement, ce n’est pas la bonne façon car la pâte doit s’imbiber du sirop en gonflant.

    Le jour du décès de ma mère, la voisine d’en haut est venue nous apporter un pouding chômeur qu’elle venait de faire. Ce fut pour nous le mets réconfortant par excellence et une façon pour elle de nous faire savoir qu’elle compatissait avec nous dans notre peine.

    • mercotte

      Diane, Jackie a habité plus de 20 ans au Canada elle doit être addict au sirop d’érable 😉 en tout cas merci pour l’histoire et aussi les précisions heureusement j’ai fait dans le bon sens, je suis scolaire je suis les recettes à la lettre en général surtout pour ce genre de recette que je ne connais pas 🙂

  • idril

    oh oui c’est bien réconfortant le pouding chomeur, je ne mange que celui de ma belle soeur québécoise, j’ai essayé d’en refaire une fois mais le sien est meilleur,bon je vais essayer ta recette tout de même et tu as raison il faut du vrai sirop d’érable de là bas ou du vermont ( il est aussi délicieux) et surtout pas du sirop de poteau ( fake du sirop d’érable, nom donné par les québécois ), le mien vient d’une érablière du fin fond de la mauricie, un délice, j’en ramène 8 canes à chaque fois !
    Et la tape au sucre tu as essayé ?( tarte au sucre )
    Bon j’arrête je me fait du mal 🙂
    bonne fin de voyage en amérique du nord !
    bises

    anne

  • Nougatnectarine

    Magnifique article.

    Attention de ne pas trop cuire, nous ne voulons pas que le gâteau absorbe tout le sirop. Le résultat parfait de la recette se veut d’un gâteau moelleux avec un sirop coulant au fond du moule.

    Également ne pas confondre avec les « puddings » anglais. Le pudding chômeur est avant tout un gâteau cuit dans un sirop.

    Bonne appétit et merci d’avoir partagé une belle recette du Québec.

    Céline

    • mercotte

      je crois que le mien était juste comme il faut car au fond c’était comme vous dites

  • Gros gros

    Oui trop bon le pudding du chômeur…. Pour notre part on l’a dégusté lors de notre nuit chez l’habitant lors de notre séjour de 15 au Canada à l’occasion de notre voyage de noces.
    Ce fût un pur bonheur servi avec une crème fraîche dessus ( le comble pour le palais et les calories) mais du velours à la dégustation. cette dégustation fût à la hauteur de l’hospitalité et du savoir être des québécois.
    On a qu’une envie, y retourner…

    • mercotte

      Oups de la crème fraîhe en plus ! que de calories… Je n’ai pas poussé la gourmandise jusque là celui ci est suffisamenet moelleux pour que l’on s’en passe mais je ne doute pas que ça doit être super bon aussi

  • isabellurette

    Bonjour Mercotte: on ne plaisante pas avec le Pudding Chômeur !

    Voyez plutôt: http://www.journaldemontreal.com/2015/02/18/chicane-de-chefs-danny-st-pierre-accuse-de-plagiat

    (Cela fait quatre ans que je me suis installée à Montréal et je n’ai pas encore goûté, ni exécuté ce dessert… Honte à moi. Il est vrai aussi que je n’ai jamais pu me résoudre à tester la poutine!)Heureusement, il y a des TRÈS bons restaurants à Montréal, qui proposent une cuisine diverse et goûteuse. Pour la pâtisserie, en revanche, ce n’est pas tout-à-fait ça. Le beurre local, par exemple, ne donne pas le même résultat qu’en Europe, car plein d’eau. Ce qui change tout, hélas, et au goût et à la texture.

    • mercotte

      Et pourtant nous avons goûté de délicieuses pâtissieries chez Patrice Demers et chez Rhubarbe, tout comme en France, mais peut être qu’ils importent les matières premières, je n’ai pas pensé à leur poser la question !

      trop drôle l’article, et en fait il n’existe pas de droit d’auteur sur les recettes ici en France !

  • applemini

    Je ne connais pas cette version sans pain. La recette que je fais et qui plait beaucoup se fait donc avec du pain rassis, un bon moyen de ne pas gâcher.

    • mercotte

      en fait c’est un appareil à) cake économique e typique de là bas essayez c’est in téressant 🙂

  • Martine

    Bonjour Mercotte
    Belle recette « réconfortante » vu le froid qu’il fait là bas … Et c’était bien agréable de lire les avis des uns et des autres ,très instructif aussi . Merci de ce fait à tous pour ces partages

    • mercotte

      Martine la cuisine et la pâtisserie c’est avant tout du partage et de la transmission je trouve ça normal de le faire et de mon mieux 😉

  • 12 ans et je cuisine

    coucou Mercotte, tu ne peux pas savoir comme je suis contente de pouvoir te poser des questions, je suis fan de toi dans « le meilleur pâtissier ». Ce pouding est délicieux je l’ai essayé pour ma petite famille et ils ont adoré j’espère encore avoir de bonnes recettes comme celles là.
    Camille

    • mercotte

      dis donc Camille, tu cuisines pendant les vacances alors…. encore bravo

  • Raphaelle

    Oh ça à l’air bon! En ce moment je suis plus petits biscuits
    Mais j’avoue que les photos de ce gros gâteau douillet me font bien envie!

    • mercotte

      Il faudra tester un jour avec des gourmands !

  • Sandrine86

    J’ai d’abord dévoré des yeux et ensuite j’ai craqué. Vendredi pour le gouter j’ai fait cette recette … une tuerie ! Un type de recette que je n’avais jamais fait. Le fait de verser ce liquide …et ça en fait, sur la pâte me semblait étrange. Mais le résultat est bluffant. Merci Mercotte pour cette découverte.
    Je suis originaire du Nord et effectivement ma maman faisait un pudding avec des restes de pain, des oeufs, du lait, du sucre et des fruits confits,du rhum. J’adorais aussi.C’était aussi un gâteau « du pauvre » mais si bon !!!
    Merci pour ce beau voyage culinaire et photographique.

    • mercotte

      Très contente que vous ayez apprécié cette découverte, qui l’a été pour moi aussi, surprenant et très sympa en effet !

  • rosa

    Je suis allée aussi au Canada et ai pu goûter leurs spécialités. J’ai ramené du sirop d’érable, du sucre d’érable et du beurre d’érable également. J’en ajoute à mes desserts comme pour les madeleines façon lenôtre, je mélange les trois ingrédients sucrés : miel, sucre blanc et sucre dérable tout en respectant la quantité finale et cela donne un très bon goût. Le sirop d’érable est plus diététique que notre sucre blanc et meilleur pour la santé… Pas encore essayé le pudding du chômeur car c’est un peu « souciant » lol!…

  • Séverine

    Bonjour,

    Cette recette est un délice, nous avons adoré, merci pour ce partage.
    Le fait de verser le sirop sur le dessus m’a surpris, mais le résultat est bluffant….. et DELICIEUX à refaire, mais il me faut du stock de sirop d érable.
    douce journée Séverine

    • mercotte

      moi aussi j’ai été bluffée et pourtant je n’aime pas trop le sucré mais là c’est différent

  • Insdigbord

    Merci pour cette recette 🙂
    Il ne me reste plus qu’a aller faire un footing pour pouvoir manger ce bon dessert sans culpabilité.

    julien insdigbord de http://foot-attitudes.com

  • 12 ans et je suisine

    cc mercotte aurais tu une bonne recette de pate à tarte s’il te plait.
    Merci Camille.

  • Epices et délices

    Le pudding Chomeur est un gâteau que j’adore manger quand je vais au Canada. Il ne manque plus que la crème glacée pour l’accompagner.

  • isabelle

    Une bombe atomique de sucre!!! mais c’est délicieux
    merci Mercotte


Ajoutez votre Grain de Sel !

N'hésitez pas à commenter et à poser vos questions. Je vous répondrai le plus vite possible.